Accueil » Droit Représentant du Personnel : CE, DP, Syndicat, CHSCT » Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) » Les attributions du CHSCT : rôle & mission » Les domaines d'analyse et de prévention » La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux

Prévenir les risques psychosociaux dans l'entreprise

Aperçu du dossier Voir un aperçu

Garanti à jour - Rédigé par des juristes

Les risques psychosociaux (RPS) peuvent se manifester sous des formes multiples et parfois même conjuguées (mal-être, dépression, perte d'estime de soi, violence envers autrui et soi-même, douleurs physiques, etc.) qui participent à la détérioration de la qualité de vie au travail et deviennent sources de stress. Le harcèlement au travail fait également partie des sources des risques psychosociaux. L’exposition à ces situations de travail peut avoir des conséquences sur la santé des salariés. En tant que membre du CHSCT, vous avez un rôle à jouer.


Les notions clés abordées dans ce dossier :

  • Stress & suicide
  • Burn-out
  • Aide d'un psychologue
  • Harcèlement moral
  • Conflits & insécurité
  • Prévention par le CHSCT
  • Plan de prévention
  • Cellule d'écoute

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

En tant que membre du CHSCT, vous pouvez agir sur la problématique des risques psychosociaux.

Vous devez tout d'abord savoir ce que signifie "risques psychosociaux" car ils englobent différentes notions tels que le stress au travail, la violence au travail, l'anxiété de performance, le burn-out, la souffrance au travail...

Comme l’impose la réglementation, les risques psychosociaux doivent être pris en compte au même titre que les autres risques professionnels. Il est nécessaire de les évaluer, de planifier des mesures de prévention adaptées et susceptibles d’éviter les risques le plus en amont possible.

Le CHSCT sera associé à chaque étape de l'élaboration du diagnostic à la mise en œuvre du plan d'action.

Afin de participer à la politique de prévention et d'actions dans votre entreprise, vous devez connaitre les facteurs de risque, c'est-à-dire connaitre les facteurs qui favorisent l'apparition de tels risques, mais également les indicateurs qui vous permettront de tirer la sonnette d'alarme si besoin est. C'est là l'enjeu de notre dossier.

Enfin, nous vous aidons dans votre rôle en vous donnant des pistes d'actions.

Contenu du dossier :  

Notre dossier contient tout ce que vous devez savoir afin de vous permettre d'être un acteur clé pour préserver la santé des salariés de votre entreprise :

  • Définition des risques psychosociaux
  • Différents risques : stress, anxiété de performance, dépression, épuisement professionnel, surmenage...
  • Facteurs de risques et indicateurs
  • Rôle du CHSCT : définir des mesures de prévention, des pistes d'actions ...

Télécharger le dossier

Le mot de l'auteur

22/06/2016

Le CHSCT doit être associé à la recherche de solutions concernant la pénibilité des tâches.

11/05/2016

D'après un document publié par l'ANACT en avril 2016, c'est la maladie (ordinaire) qui est la principale cause d'absentéisme au travail (42%), devant l'accident du travail (30%). Les conditions de travail ont nécessairement un impact sur le taux d'absentéisme. Le CHSCT peut travailler avec l'employeur pour faire baisser le nombre d'arrêts maladie et donc le taux d’absentéisme.

06/04/2016

Selon une analyse de la Dares (mars 2016), au cours des 12 derniers mois, 24% des entreprises ont pris des mesures d'ordre collectif pour prévenir les risques psychosociaux : aménagement des horaires, modification de l'organisation du travail ou encore mise en oeuvre de procédures de résolution des conflits.

Carole Girard-Oppici Responsable éditoriale

  • 344 Articles publiés
  • 116 Documents rédigés

La question du moment

Quels conseils obtenir du médecin du travail pour optimiser les conditions et l'organisation du travail au regard de la santé des salariés ?

La réponse

Le médecin du travail est un des principaux acteurs de l'hygiène et de la sécurité au travail. Il a un rôle préventif. Il peut s'avérer être d'une aide précieuse, par exemple en ce qui concerne :

  • l'amélioration des conditions de vie et de travail dans l'entreprise,
  • l'adaptation des postes,
  • l'adaptation des techniques et des rythmes de travail à la physiologie humaine,
  • la protection contre l'ensemble des nuisances (1)

Les connaissances et préconisations du médecin du travail peuvent aider les membres du CHSCT à exprimer une opinion éclairée et à opérer des choix quant à la mise en place d'une nouvelle organisation de travail impliquant par exemple un réaménagement des postes de travail ou l'introduction de nouveaux équipements de travail (manipulation d'une nouvelle machine, positions du corps les plus adaptées, signalisation des dangers, etc..).

Il assiste avec voix consultative aux réunions du CHSCT (2).

Plan détaillé du dossier

18 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles

Télécharger le dossier


Avis des internautes sur : Prévenir les risques psychosociaux dans l'entreprise

3.5 Note moyenne sur 2 avis

  • 4 Par Le 19-08-2015
  • 3 Par Le 27-04-2015
    J' aurais juste aimé avoir aussi des exemples d actions qui peuvent être menées en prévention des risques psychosociaux dans des entreprises, notamment des pme.

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2017 JuriTravail tous droits réservés