illustration logo

Licenciement pour inaptitude : consultation obligatoire du CSE

illustration aperçu dossier

photo de Amandine Couturier

Rédigé par Amandine Couturier

Mis à jour le 19 mai 2021


Licenciement pour inaptitude : consultation obligatoire du CSE

Avant de concevoir et d'amorcer la procédure de licenciement d'un salarié déclaré inapte par le médecin du travail, l'employeur doit consulter le Comité social et économique (CSE). Ce dernier doit alors rendre son avis sur les propositions de reclassement du salarié inapte et ce, même si l'employeur n'identifie pas de poste de reclassement au sein de l'entreprise. 


Quel est le rôle du CSE dans le cadre d'une consultation sur l'inaptitude professionnelle ou non professionnelle...

Lire la suite

Avant de concevoir et d'amorcer la procédure de licenciement d'un salarié déclaré inapte par le médecin du travail, l'employeur doit consulter le Comité social et économique (CSE). Ce dernier doit alors rendre son avis sur les propositions de reclassement du salarié inapte et ce, même si l'employeur n'identifie pas de poste de reclassement au sein de l'entreprise. 


Quel est le rôle du CSE dans le cadre d'une consultation sur l'inaptitude professionnelle ou non professionnelle d'un salarié ? Quelle procédure l'employeur doit-il respecter ?

18,00€ TTC

photo de Amandine Couturier

Rédigé par Amandine Couturier

Mis à jour le 19 mai 2021


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

La consultation du CSE dans le cadre d'une inaptitude doit vous permettre de rendre un avis sur les possibles solutions de reclassement qui peuvent être présentées au salarié déclaré inapte. 

Pour que vous puissiez donner votre avis avec discernement et pertinence, et pour être en mesure de formuler des suggestions à votre employeur, vous devez disposer de certains renseignements.

En outre, les modalités de consultation de votre instance sont très strictes. En cas de non-respect de ces conditions de la part de votre employeur, ce dernier s’expose à un recours pour délit d'entrave. Vous pouvez également avertir le salarié qu'il est en mesure de contester son licenciement. Notamment si celui-ci est intervenu en méconnaissance des dispositions protectrices des salariés inaptes.

Contenu du dossier :

Ce dossier vous donne tous les éléments pour faire face à une consultation de votre instance dans le cadre d'une inaptitude professionnelle ou non professionnelle :

  • modalités de la consultation et de la convocation à la réunion ;

  • articulation entre l'avis rendu par le médecin du travail, votre consultation et la proposition de reclassement faite au salarié ;

  • consultation du CSE lorsque la reconnaissance du caractère professionnel de la maladie ou de l'accident est en cours (la Caisse Primaire d'Assurance Maladie ne s'est pas encore prononcée) ;

  • incidence d'une inaptitude temporaire ;

  • instance compétente, notamment en cas d'établissements multiples ;

  • informations transmises au CSE ;

  • exemption de consultation en cas de dispense légale de reclassement ;

  • recours qui s'offrent à vous en l'absence de toute consultation.

2 documents compris avec ce dossier :

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Inaptitude professionnelle

icône case à cocher

Maladie professionnelle ou non professionnelle

icône case à cocher

Délai de la consultation

icône case à cocher

Documents remis aux représentants du CSE

icône case à cocher

Inaptitude non professionnelle

icône case à cocher

Reclassement

icône case à cocher

Instance compétente

icône case à cocher

Médecine du travail

icône case à cocher

Accident du travail

icône case à cocher

Licenciement

icône case à cocher

Modalités de la consultation

Le plan du dossier

  • Les membres du Comité Social et Economique sont-ils consultés sur le reclassement d'un salarié inapte ?

  • À quel moment intervient la consultation des membres du Comité Social et Economique lorsque l’inaptitude d’un salarié a été constatée ?

  • Les membres du Comité Social et Economique doivent-ils être consultés lorsque l’inaptitude d’un salarié est temporaire ?

  • Les membres du Comité Social et Economique doivent-ils être consultés en cas d’impossibilité de reclassement du salarié déclaré inapte ?

  • Quelles informations doivent être délivrées aux membres du Comité Social et Economique consultés sur le reclassement d’un salarié déclaré inapte ?

  • En cas de pluralité d’établissements, quels membres du Comité Social et Economique sont consultés sur le reclassement d’un salarié déclaré inapte ?

  • Quelles sont les modalités de consultation des membres du Comité Social et Economique sur le reclassement d’un salarié déclaré inapte ?

  • Notre employeur a omis de consulter les membres du Comité Social et Economique sur le reclassement d’un salarié déclaré inapte, le délit d’entrave est-il constitué ?

  • Notre employeur n’a pas consulté les membres du Comité Social et Economique sur le reclassement d’un salarié dont l’inaptitude a été constatée. Pouvons-nous contester ?

  • Membres du Comité Social et Economique, notre employeur ne nous a pas remis les informations nécessaires avant de nous consulter sur le reclassement d’un salarié déclaré inapte. Pouvons-nous contester ?

  • Notre employeur a engagé la procédure de licenciement d’un salarié inapte, sans consultation préalable du Comité Social et Economique. Comment ce manquement est-il sanctionné ?

  • Si le maintien du salarié inapte dans l’entreprise est préjudiciable pour sa santé, les membres du Comité Social et Economique sont-ils consultés ?

  • La maladie professionnelle du salarié n’a pas encore été reconnue par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie. Les membres du Comité Social et Economique doivent-ils être consultés ?

Ce dossier contient également

fiche-express

1 Fiche express

La question du moment

Membres du Comité Social et Economique, notre employeur ne nous a pas remis les informations nécessaires avant de nous consulter sur le reclassement d’un salarié déclaré inapte. Pouvons-nous contester ?

Afin que les membres du Comité Social et Economique (CSE) puissent rendre un avis utile et éclairé, il doit leur être remis, dans le cadre de la consultation relative au reclassement d'un salarié inapte, tous les documents nécessaires à la formulation de cet avis.

En effet, il a été jugé que, pour s'assurer de l'utilité et de la loyauté de cette consultation, l'employeur doit fournir aux membres du CSE l'ensemble des informations sur le reclassement du salarié inapte (1).

Il a été jugé que l'employeur devait transmettre aux membres du CSE les informations nécessaires quant à l'état de santé du salarié et la recherche de reclassement (2).

Il doit notamment leur être fourni l'avis du médecin du travail qui retranscrit les préconisations à respecter dans la recherche de reclassement (3).

Lorsque les représentants du personnel estiment ne pas avoir reçu de l'employeur toutes les informations utiles pour se prononcer sur le reclassement du salarié, ils peuvent refuser de rendre leur avis.

Si l'employeur propose au salarié un poste de reclassement ou qu'il engage une procédure de licenciement pour inaptitude sans avoir recueilli l'avis des membres du CSE, il se rend coupable du délit d'entrave (4).

Par ailleurs, le salarié licencié sans que son employeur ait remis au CSE l'ensemble des informations sur son reclassement, pourra prétendre au versement d'une indemnité pour irrégularité de procédure. Le montant de cette indemnité ne pourra être inférieur à 6 mois de salaire (5).

Le mot de l'auteur

Le 21/05/2021

Ce dossier s'adresse aux membres du comité social et économique qui souhaitent savoir dans quelle mesure l'employeur doit les consulter dans le cadre de l'inaptitude d'un salarié, qu'elle soit d'origine professionnelle ou non professionnelle.

photo de Amandine Couturier

Amandine Couturier Juriste

Découvrir l’auteur
6 Documents rédigés

2 Articles publiés
illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

5

Note moyenne sur 2 avis

  • le 01/04/2015

    Impliqué dans une procédure de licenciment,j'ai trouvé dans ce dossier des éléments me per... Lire plus

    Impliqué dans une procédure de licenciment,j'ai trouvé dans ce dossier des éléments me permetant de poursuivre ma démarche auprès des tribunaux avec l'appui des d.p.

  • le 11/11/2014

    Actuellement dans une periode conflictuelle avec mon employeur plusieurs éléments dans ce... Lire plus

    Actuellement dans une periode conflictuelle avec mon employeur plusieurs éléments dans ce dossier vont aider mes représentants du personnel à effectuer les démarches afin de dénon

Pour aller plus loin

Nos actualités sur le thème Consultation des membres du Comité Social et Economique sur l'inaptitude professionnelle d'un salarié

Par L'équipe Juritravail le 27/09/2022 • 21630 vues

Depuis le 1er janvier 2020, vous avez l'obligation de mettre en place le comité social et économique (CSE) dès lors que votre effectif atteint 11 salariés sur une période ininterrompue de 12 m...


Par Margot Delouis le 23/09/2022 • 66710 vues

Au sein d'une entreprise, il est fréquent d'être confronté à un réaménagement des locaux pr...


Par Sessi Imorou le 23/09/2022 • 37574 vues

Pour assurer une représentation équilibrée des hommes et des femmes au comité social et écon...


Par Sessi Imorou le 23/09/2022 • 86774 vues

Votre entreprise va mettre en place le Comité Social et Économique (CSE) et vous souhaitez êtr...


Voir toutes les actualités

20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences