Accueil » Droit du Travail Salarié » Salaire & Rémunération 2016 » Salaire, Primes et Frais Professionnels » Primes : négocier une prime exceptionnelle, avantage en nature

Primes : négocier une prime exceptionnelle, avantage en nature

Salaire : Comment bénéficier de primes et autres avantages ?

Aperçu du dossier Voir un aperçu

Garanti à jour - Rédigé par des juristes

Vous ne savez pas si vous avez le droit à des primes ou avantage en nature ? Rien n'est inscrit dans votre contrat de travail mais la loi ou la convention collective applicable dans votre entreprise peuvent vous faire bénéficier de compléments de salaires. Ces primes sont variées (intéressement, prime d'ancienneté, de 13e mois, de naissance, de noël, de vacance, de déménagement ...) et peuvent même être cumulées avec d'autres avantages (repas, véhicule de fonction, logement, transport). Ce dossier pratique vous explique tout sur l'attribution des primes, le calcul des montants et les conditions pour bénéficier de primes exceptionnelles.

Voir le dossier dédié aux Employeurs


Les notions clés abordées dans ce dossier :

  • Prime de Noël
  • Prime de vacances
  • Avantage en nature
  • Voiture de fonction
  • Logement de fonction
  • Prime transport
  • Repas
  • Prime exceptionnelle
  • Ancienneté
  • Congés supplémentaires
  • Imposition
  • Chiffre d'affaires
  • Prime de résultats

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Vous êtes salarié et vous voulez savoir si vous avez droit à des primes en plus de votre salaire ? Votre convention collective peut vous octroyer des avantages particuliers tels que des primes : par exemple prime d'ancienneté pour récompenser votre fidélité, prime de Noël pour gâter vos enfants, prime de déménagement si vous êtes muté ... Elle peut aussi prévoir le bénéfice de certains avantages en nature (repas, voiture, ordinateur ...). Des usages et accords en vigueur dans votre entreprise peuvent également prévoir l'octroi de ces avantages.

Renseignez vous auprès de votre employeur (mais aussi de votre délégué du personnel ou service RH), et rappelez lui en l’existence afin de pouvoir en bénéficier, à l'aide de notre modèle de lettre.

Aucune disposition ne vous permet de bénéficier de ces avantages ? Pourquoi ne pas en négocier le bénéfice en cours d'année, comme par exemple lors de votre entretien annuel d'évaluation ? Les avantages en nature constituent des éléments de rémunération et peuvent donc être négociés avec l'employeur, au même titre que le salaire. Votre employeur n'est pas prêt à s'engager sur du long terme ? Demandez-lui une prime exceptionnelle, pour récompenser vos bons résultats et la qualité de votre travail.

Contenu du dossier :

Ce dossier vous apporte des réponses précises sur l’attribution des primes et autres avantages. Il aborde les thèmes relatifs aux primes et autres avantages, à savoir :

  • Un modèle de lettre pour réclamer le versement d'une prime obligatoire
  • Les conditions d’obtention d’une prime
  • Les différentes primes existantes (primes d'ancienneté, d'objectifs, de panier, de vacances, de 13e mois, de naissance...)
  • Le calcul de la prime d’ancienneté
  • Les avantages en nature (véhicule, téléphone, ordinateur, logement ...)
  • Les conditions d’attribution des avantages en nature (cadre, employé ...)
  • Le cumul du salaire et de plusieurs primes
  • Le calcul de l’indemnité de congés payés par rapport aux primes.

Télécharger le dossier

La question du moment

Ai-je droit à une prime d'ancienneté ?

La réponse

La prime d'ancienneté récompense la stabilité à faire partie de l'effectif.

Aucune disposition légale n'impose à l'employeur de récompenser l'ancienneté par l'octroi d'avantages particuliers ou d'une prime.

Cependant, certaines conventions collectives peuvent prévoir une prime d'ancienneté (par exemple, les CCN suivantes accordent des primes d'ancienneté : industries chimiques, agences de voyage et de tourisme, publicité, ...). La prime d'ancienneté peut également résulter du contrat de travail, d'un engagement unilatéral de l'employeur ou encore d'un usage. C'est le texte qui la prévoit qui en définit le mode de calcul ou le montant.

Il s'agit d'un complément de salaire.

Elle n'est pas prise en compte pour le calcul des majorations pour heures supplémentaires (1).

La prime ne doit pas être prise en compte, pour savoir si la rémunération du salarié atteint le salaire minimum conventionnel ou le SMIC (2).

Le salarié conserve son ancienneté acquise même s'il y a une modification dans la situation juridique de l'employeur. Il a été décidé que les dispositions des accords d'entreprise sur la prime d'ancienneté en vigueur chez le nouvel employeur n'étaient pas opposables aux salariés repris. Le salarié a donc droit de percevoir une prime d'ancienneté calculée à compter de sa date d'embauche (3).

Plan détaillé du dossier

42 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles

89 Avis des juges

Voir les autres avis des juges

Télécharger le dossier

Vidéo associée

Comment bénéficier de primes et avantages ?

Par - 1190 vues


Avis des internautes sur : Salaire : Comment bénéficier de primes et autres avantages ?

4.0 Note moyenne sur 4 avis

  • 4 Par Le 24-07-2015
    Commande recu rapidement,accompagenement au téléphone sérieux et efficace
  • 3 Par Le 04-02-2015
  • 5 Par Le 16-10-2014
    Elle répond à un besoin ponctuelle dans le cas d'un licenciement.
  • 4 Par Le 17-09-2014
    Cela répondait à nos interrogations tout simplement.

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2016 JuriTravail tous droits réservés