Indemnité de licenciement, rupture conventionnelle ou mise à la retraite : Calculez votre indemnité

4.6

Note moyenne sur 440 avis

Obtenez une évaluation du minimum légal :

  • de votre indemnité de licenciement.
  • de votre indemnité de rupture conventionnelle.
  • de votre indemnité de mise à la retraite.

Cet outil de calcul se base sur les données à jour des derniers textes de loi et calcule automatiquement votre indemnité sur la base des éléments que vous indiquez dans le formulaire ci-dessous.

Vous êtes sur le point de quitter votre entreprise et vous aimeriez savoir à quelle indemnité de départ vous avez droit ? Qu’il s’agisse d’indemnité de licenciement, d’indemnité de rupture conventionnelle ou de mise à la retraite, toutes sont encadrées par le Code du Travail qui fixe un montant minimum.

Calculez facilement et simplement votre indemnité grâce à notre simulateur, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Licenciement pour motif personnel :

Licenciement tenant à votre comportement ou vos capacités professionnelles.

Exemple : insuffisance professionnelle, abandon de poste...

Licenciement pour Inaptitude professionnelle :

Inaptitude résultant de l'exécution de votre activité professionnelle : maladie professionnelle, accident du travail.

Exemple : fracture suite à une chute d'un échafaudage sur le chantier sur lequel vous travaillez...

Licenciement pour Inaptitude non professionnelle :

Inaptitude ne découlant pas de l'exécution du travail : accident/maladie non professionnel.

Exemple : grippe hivernale, fracture intervenue lors de vos vacances...

Licenciement prononcé pour des raisons économiques :

Difficultés économiques, cessation d'activité, mutations technologiques...

Ce licenciement ne tient pas à votre comportement ou vos capacités professionnelles.

année(s)
mois

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

Le service de simulation d'indemnité vous indique le montant de l'indemnité perçue lors du départ de l'entreprise en cas de licenciement, rupture conventionnelle ou de mise à la retraite. Cette indemnité ne doit pas être confondue avec l'indemnité pour licenciement sans cause réelle et sérieuse (dommages-intérêts pour rupture abusive du contrat).

Les avis des internautes

  • 4 Bonjour, la réponse a été rapide. C. CATHERINE le 03/10/2021
  • 5 J’ai obtenu une réponse claire à ma question C. Haag le 17/09/2021

Votre entreprise a des difficultés financières et est contrainte de procéder à votre licenciement économique ? Vous êtes licencié pour un autre motif ? Vous souhaitez accepter une rupture conventionnelle ? Votre employeur vous met à la retraite ? Dans tous ces cas, vous avez droit à une indemnité de fin de contrat. Vous pouvez prétendre à cette indemnité dès lors que vous avez 8 mois d’ancienneté dans l’entreprise.

Le Code du Travail prévoit un calcul de l’indemnité minimale à laquelle vous pouvez prétendre. Ce montant est un montant minimum imposé par la loi, c’est-à-dire que votre convention collective peut prévoir une formule de calcul plus avantageuse, que l’employeur devra impérativement appliquer. Trouvez votre convention collective.

Bon à savoir :

Puisque c’est un minimum obligatoire, c’est à partir de ce résultat que vous pouvez tenter de négocier une indemnité plus élevée.

Calcul indemnité de licenciement, de rupture conventionnelle etc…

Votre indemnité ne peut être inférieure à :

  • 1/4 de mois de salaire par année d’ancienneté pour les années jusqu’à 10 ans
  • 1/3 de mois de salaire par année d’ancienneté pour les années à partir de 10 ans

Les salaires bruts à prendre en compte pour le calcul sont :

  • Soit la moyenne mensuelle des 12 derniers mois précédant la rupture du contrat ou, si votre durée de travail est inférieure à 12 mois la moyenne mensuelle des salaires sur l’ensemble des mois précédant la rupture du contrat
  • Soit le tiers des 3 derniers mois.

Le mode de calcul choisi est toujours celui qui est le plus avantageux pour le salarié

Ce calcul est le même pour :

  • Indemnité de licenciement pour motif personnel
  • Indemnité de licenciement pour motif économique
  • Indemnité de licenciement pour inaptitude non-professionnelle
  • Indemnité de rupture conventionnelle
  • Indemnité de mise à la retraite

A retenir :

En ce qui concerne le licenciement pour inaptitude professionnelle, c’est-à-dire suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle, il ouvre droit à une indemnité spéciale égale à l’indemnité de licenciement multipliée par 2.

Autres outils de calcul

Actualités Salaire & Rémunération