Accueil » Droit du Travail Salarié » Contrat de Travail & Embauche : promesse, obligation, paie, CDD, CDI » CDD - Contrat de Travail » CDD : vos droits

CDD : vos droits

Connaître les droits du salarié en CDD

Vous êtes engagé en Contrat de travail à Durée Déterminée (CDD) et souhaitez rompre votre contrat avant son terme. Devez-vous respecter un préavis ? Percevrez-vous la prime de précarité ? Voici 6 règles à connaître avant de formaliser la rupture.

Lire la suite

Plan détaillé du dossier

41 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles

45 Avis des juges

Voir les autres avis des juges

Télécharger le dossier

La question du moment

Dans quels cas peut-on conclure un CDD de remplacement ?

La réponse

Il y a possibilité de signer un CDD afin de remplacer un salarié en cas (1) :

- d'absence temporaire (congés payés, ..),

- de passage provisoire à temps partiel, conclu par avenant au contrat de travail ou par échange écrit entre le salarié et l'employeur,

- de suspension du contrat de travail (congé de maternité, maladie…),

- de départ définitif précédant la suppression du poste de travail après consultation du comité d'entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel, s'il en existe,

- d'attente de l'entrée en service effective du salarié recruté par CDI appelé à le remplacer.

La durée de l'absence du salarié importe peu pourvu qu'elle soit temporaire.

Un CDD, quel que soit son motif, ne peut avoir ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l'activité normale et permanente de l'entreprise (2).

Le CDD peut prendre effet avant l'absence de la personne à remplacer, cela facilite la poursuite de l'activité et le traitement des dossiers en cours (3). Il faut néanmoins que ce délai soit raisonnable (4 jours à deux semaines généralement).


Voir la vidéo : En CDD, comment défendre vos droits ?

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2016 JuriTravail tous droits réservés