Accueil » Droit du Travail Salarié » Démission, Prise d'acte, Résiliation Judiciaire » Préavis de Démission : lettres & guide pour calculer et réduire sa durée

Préavis de Démission : lettres & guide pour calculer et réduire sa durée

Réduire ou exécuter votre préavis de démission ?

Vous avez démissionné de votre contrat à durée indéterminée et vous souhaitez ne pas effectuer votre préavis de démission ou réduire sa durée. Ou bien, vous avez besoin d'effectuer votre préavis jusqu'à la fin et d'être payé. Sachez que cela est possible sous certaines conditions. Vous trouverez dans ce dossier toutes les précisions nécessaires pour effectuer au mieux vos démarches.

Lire la suite

Les notions clés abordées dans ce dossier :

  • Lettre de démission
  • Demande de dispense
  • Durée du préavis
  • Réduction du préavis
  • Déroulement du préavis
  • Absence pendant le préavis

Plan détaillé du dossier

35 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles

40 Avis des juges

Voir les autres avis des juges

Télécharger le dossier

La question du moment

Je suis enceinte et je désire démissionner. Suis-je tenue de respecter un préavis ?

La réponse

Tout salarié ne peut mettre fin à son CDI sans respecter un préavis (1).

Alors que le droit du travail fixe une durée minimale de préavis en cas de licenciement, en matière de démission du salarié, le Code du travail ne dit rien (sauf en ce qui concerne les VRP, et les journalistes).
Toutefois, la durée du préavis peut être prévue par une convention ou un accord collectif, un usage, ou encore par le contrat de travail.

Quatre catégories de salariés sont exonérées légalement de préavis en cas de démission :

  • la salariée en état de grossesse médicalement constaté peut rompre son contrat de travail sans préavis et sans devoir d'indemnité de rupture (2) ;

  • pour élever son enfant, le salarié peut, sous réserve d'en informer son employeur au moins 15 jours à l'avance, rompre son contrat de travail à l'issue du congé de maternité ou d'adoption ou, le cas échéant, 2 mois après la naissance ou l'arrivée au foyer de l'enfant, sans être tenu de respecter le délai de préavis, ni devoir de ce fait d'indemnité de rupture (3) ;

  • les salariés à l'issue d'un congé pour création d'entreprise ;

  • en vertu de la clause de conscience.

En dehors de ces exonérations, un salarié, qui démissionne sans respecter un préavis, peut être condamné au versement d'une indemnité compensatrice.

Avis des internautes sur : Réduire ou exécuter votre préavis de démission ?

4.3 Note moyenne sur 8 avis

  • 3 Par Le 16-05-2016
  • 5 Par Le 12-04-2016
    J'ai trouvé la réponse à ma question dans le document recherché.
  • 4 Par Le 04-03-2016
    Dossier complet et clair
  • 5 Par Le 17-04-2015
  • 4 Par Le 29-01-2015
  • 4 Par Le 29-01-2015

Voir tous les avis

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2016 JuriTravail tous droits réservés