Lettre de démission avec demande de dispense de préavis

illustration aperçu lettre.png

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Modèle de lettre : Lettre de démission avec demande de dispense de préavis

Photo de Caroline Audenaert Filliol

Rédigé par Caroline Audenaert Filliol

Mis à jour le mardi 14 novembre 2023

16068 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Vous êtes salarié en CDI et vous allez démissionner. Vous souhaitez demander une dispense de préavis à votre employeur. Téléchargez notre modèle de lettre de démission avec dispense de préavis, rédigée par nos juristes et prête à l'emploi !... Lire la suite

3,60€ TTC

illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Vous êtes salarié en contrat à durée indéterminée (CDI) et allez remettre à votre employeur votre lettre de démission

En attendant que votre contrat ne prenne définitivement fin et que vous ne quittiez l'entreprise, vous devez continuer à travailler pendant la période de préavis. 

Vous ne souhaitez pas l'effectuer (vous avez trouvé un nouvel emploi, vous devez partir en voyage, etc.).

Vous souhaitez accompagner votre démission d'une demande de dispense de préavis, après vous être entretenu sur ce point avec votre employeur.

La recommandation de l'auteur

Pour des moyens de preuve, nous vous invitons à envoyer votre demande par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en mains propres contre décharge. Vous apporterez plus facilement la preuve de la date de votre démission et de la bonne réception par l’employeur. 

Consultez la convention collective et/ou les accords collectifs applicables à votre entreprise pour vérifier l'existence et la durée du préavis que vous devez respecter. Ces sources vous permettront également de connaître dans quelle mesure vous pouvez solliciter une dispense partielle ou complète de préavis.

Sachez que si votre employeur refuse votre demande de dispense de préavis et que vous décidez, malgré tout, de ne pas l'effectuer (donc de ne pas travailler), vous risquez de devoir lui verser une indemnité correspondant à la rémunération que vous auriez perçue pendant cette période. Vous pouvez également être condamné à verser à l'employeur une indemnité supplémentaire pour rupture abusive, en cas de légèreté blâmable de votre part ou d'intention de lui nuire.

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

La loi prévoit que chacune des parties liées par un CDI (l'employeur et le salarié) peut mettre fin à son engagement (Article L1231-1 du Code du travail). 

La démission consiste en la manifestation d'une volonté claire et non équivoque du salarié de rompre le contrat de travail (Cass. Soc., 9 mai 2007, n°05-40315 et Cass. Soc., 19 novembre 2014, n°13-17729).

Selon l'article L1237-1 du Code du travail, en cas de démission, l'existence et la durée du préavis sont fixées par la loi, ou par convention ou accord collectif de travail. En l'absence de dispositions légales, de convention ou accord collectif de travail relatifs au préavis, son existence et sa durée résultent des usages pratiqués dans la localité et dans la profession.

Lorsque le préavis de démission est prévu par l'une de ces sources, le contrat de travail peut fixer une durée plus courte, qui s'appliquera (principe de faveur).

Certains salariés sont légalement dispensés d'effectuer leur préavis :

  • la salariée enceinte (article L1225-34 du code du travail) ;
  • le salarié qui démissionne pour élever un enfant à l'issue du congé de maternité ou d'adoption ou, 2 mois après la naissance ou l'arrivée au foyer de l'enfant (article L1225–66 Code du travail) ;
  • le salarié à l'issu d'un congé pour création d'entreprise (article L3142-85 du code du travail) ;
  • et le salarié journaliste faisant jouer sa clause de conscience (article L7112-5 du code du travail).

Lorsqu'un salarié n'effectue pas son préavis à la demande de l'employeur, il a le droit, sauf en cas de faute grave, à une indemnité compensatrice. Si c'est le salarié qui prend l'initiative de demander cette dispense et qu'elle est acceptée par son employeur, il n'aura pas d'indemnité compensatrice.

Enfin, la démission n’est soumise à aucune procédure particulière, ni aucun formalisme obligatoire. Dès lors que la manifestation de la volonté est claire et non équivoque, une démission verbale est valable. 

Par conséquent, le salarié n’est pas obligé d’indiquer à l’employeur les raisons pour lesquelles il démissionne. 

Photo de Caroline Audenaert Filliol

Caroline Audenaert Filliol Juriste rédactrice web

Voir son profil
illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !
Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

5

Note moyenne sur 4 avis

  • le 13/07/2022

    Ce que je voulais

  • le 06/05/2022

    Ma commande répondai complètement à mes attentes

  • le 04/08/2020

    Le document recherché correspondait à mon besoin

  • le 29/12/2014

    Rapidité et compétence

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Nos actualités en lien avec : "Lettre de démission avec demande de dispense de préavis"

Par Clémence Gosset le 17/05/2024 • 368302 vues

Vous souhaitez démissionner de votre travail ? Des dispositions conventionnelles ou contractuelles peuvent exiger l'envoi d'une lettre - qui reste dans tous les cas, recommandé - pour...


Par Yoan El Hadjjam le 23/02/2024 • 6683 vues

Savez-vous que votre employeur doit vous délivrer, obligatoirement, certains documents au...


Par L'équipe Juritravail le 16/02/2024 • 463268 vues

Vous avez de nouveaux projets professionnels ou personnels en tête et pour les réaliser vous...


Par Alexandra Marion le 17/01/2024 • 926168 vues

Au cours de la période d'essai, le salarié ou l'employeur peut rompre librement le contrat de...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences