Impôt sur le revenu, taxes foncières, IFI : comment régler un litige?

illustration aperçu dossier.svg

Impôt sur le revenu, taxes foncières, IFI : comment régler un litige?

Photo de Lorène Bourgain

Rédigé par Lorène Bourgain

Mis à jour le 01 décembre 2023

7534 utilisateurs ont déjà consulté ce dossier

Faites valoir vos droits en matière d'impôt sur le revenu, de taxes foncières et d'impôt sur la fortune immobilière (IFI)

Vous êtes tenu, chaque année, de déclarer vos revenus imposables afin que l'administration fiscale procède au calcul de votre impôt sur le revenu (IR). Au-delà de cette obligation, vous pouvez être dans l'obligation de payer, si vous êtes propriétaire d'un ou de plusieurs biens immobiliers, une taxe foncière, et l'impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Pour vérifier les dettes fiscales mises à votre charge et contester, le cas échéant, leurs montants respectifs, il est nécessaire de maîtriser les contours de ces différents impôts et taxes : champ d'application, personnes imposables, obligations déclaratives, pénalités applicables en cas de manquement, réclamations possibles... On vous dit tout !

Lire la suite

9,60€ TTC

Faites votre choix parmi les 2 options suivantes :

Ce dossier seul :

9.6€ TTC

ou

Illustration question

Ce dossier + tester notre formule CSE sans engagement !

Un juriste répond à vos questions + Accédez en illimité à tous nos documents dont celui-ci

Recommandé


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Dans quels cas utiliser ce dossier ?

Dans le cadre de sa mission de recouvrement, l'administration fiscale dispose d'un pouvoir de contrôle très étendu. Elle peut en effet procéder à une vérification des sommes que vous avez déclarées en termes de revenus imposables, et procéder, si cela lui apparaît nécessaire, à la rectification de celles-ci par le biais de différentes procédures (procédure de rectification contradictoire, abus de droit, etc.).

Il peut arriver, dans le cas où vous faites l'objet d'un contrôle, d'être en désaccord avec les propositions et arguments avancés par l'administration fiscale. Comment, dans une telle hypothèse, faire valoir vos droits ? Quelle forme doit prendre votre revendication ? Et surtout, dans quel délai devez-vous impérativement agir ? Faisons le tour, ensemble, des informations essentielles à connaître en cas de litiges relatifs à l'impôt sur le revenu, aux taxes foncières (sur les propriétés bâties et non bâties) et à l'impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Contenu du dossier

Pour vous aider à répondre à toutes vos questions, ce dossier contient divers contenus, théoriques comme pratiques, ayant notamment trait : 

  • à l'impôt sur le revenu (IR) (caractéristiques, obligations déclaratives et de paiement, possibilité d'avoir recours à un rescrit) ;
  • au pouvoir de contrôle de l'administration fiscale (procédure de rectification contradictoire, abus de droit, possibilité d'avoir recours aux services d'un avocat ou de faire appel à une commission administrative, délai de reprise, sanctions et pénalités applicables, etc.) ;
  • à vos possibilités de faire valoir vos difficultés financières dans le cadre du recouvrement de l'impôt (demandes gracieuses, décharge de solidarité entre ex-époux ou partenaires de PACS, etc.) ;
  • à la CSG et à la CRDS ;
  • aux taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties, ainsi qu'à la taxe d'aménagement (champ d'application, personnes imposables, biens exonérés, modalités de calcul, possibilité de contestation) ;
  • à l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) (principe, champ d'application, personnes imposables, sanctions encourues en cas de manquement aux obligations déclaratives, réduction IFI-don, importance des conventions fiscales internationales, etc.).

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Impôt sur le revenu

icône case à cocher

Taxe foncière propriétés bâties

icône case à cocher

Taxe foncière propriétés non bâties

icône case à cocher

Impôt sur la fortune immobilière

icône case à cocher

Délai de reprise

icône case à cocher

Réclamation

icône case à cocher

Intérêt de retard

icône case à cocher

Majorations

icône case à cocher

Procédure de rectification contradictoire

icône case à cocher

Demandes gracieuses

Le plan du dossier

  • I. Impôt sur le revenu : quelles sont ses principales caractéristiques ?
  • Impôt sur le revenu (IR) : comment est-il déclaré et payé ?
  • Qu'est-ce que la procédure de rescrit fiscal ? Dans quels cas pouvez-vous l'utiliser ?
  • Je m'interroge sur l’interprétation d’une disposition fiscale. Ai-je la possibilité de consulter les rescrits de portée générale déjà rendus par l’administration fiscale ?
  • II. Le pouvoir de contrôle de l'administration fiscale en France
  • Quelles procédures l'administration fiscale peut-elle mettre en place dans le cadre de son pouvoir de contrôle ?
  • Comment se déroule une procédure de rectification contradictoire ?
  • Je fais l’objet d’une procédure de rectification contradictoire. Puis-je être assisté d’un avocat ?
  • J’ai reçu une proposition de rectification contradictoire de l’administration fiscale et je ne suis pas d’accord avec les informations contenues dans ce document. Puis-je en faire part à l'administration fiscale et dans quel délai ?
  • J’ai formulé des contestations après avoir reçu une proposition de rectification contradictoire de la part de l’administration. Celle-ci n’a pourtant pas tenu compte de mes observations. Ai-je un recours ?
  • Je fais l'objet d'un examen contradictoire de ma situation fiscale personnelle pour la seconde fois et pour la même période. L’administration fiscale en a-t-elle le droit ?
  • Dans quel délai puis-je présenter une réclamation à l’administration fiscale ?
  • J’ai reçu une majoration de mon impôt sur le revenu alors que l’administration fiscale ne m’a jamais fait parvenir mon avis d’imposition, du moins je ne l’ai jamais reçu. Ai-je un recours ?
  • J’ai reçu une demande de renseignements ou de justifications de la part de l’administration. Or je ne dispose plus des documents de nature à prouver ma déclaration. Vais-je subir un redressement ?
  • J’ai oublié de déclarer mes impôts par simple étourderie et l’administration me taxe d’office et veut m’appliquer une pénalité. En a-t-elle le droit ?
  • J’ai subi un contrôle fiscal. Je souhaite que ma bonne foi soit reconnue et bénéficier à ce titre d’un abattement ou d’une exonération des intérêts de retard mis à ma charge. L’administration s’y oppose. En a-t-elle le droit ?
  • Je vis en France mais je travaille à l’étranger. J’ai subi un contrôle fiscal en France pour n’y avoir pas déclaré l’ensemble de mes revenus. Ai-je un recours ?
  • Je fait l'objet d'une procédure de redressement fiscal et j’ai contesté certains des redressements envisagés. Les inspecteurs ont estimé que j’étais de mauvaise foi, et ont appliqué une pénalité supplémentaire. En avaient-ils le droit ?
  • J’ai commis une erreur dans ma déclaration de revenus et je m’en suis aperçu après. Ai-je intérêt à me dénoncer auprès de l’administration et pourrait-elle tout de même m’appliquer des pénalités ?
  • Pendant combien de temps l’administration peut-elle me réclamer un supplément d’impôt sur le revenu ?
  • Suite à une erreur de déclaration, j’ai fait l'objet d'un redressement fiscal. Je souhaite payer celui-ci par compensation avec un reçu pour don. L’administration s’y oppose. Ai-je un recours ?
  • J’ai reçu un avis de recouvrement suite à un redressement fiscal, que je souhaite contester. Ai-je un recours ?
  • Focus sur la procédure d’abus de droit
  • III. Recouvrement et difficultés financières
  • L’administration a procédé à une saisie sur salaire suite à une taxation d’office. Il m’est très difficile de vivre avec ce qui me reste. Puis-je contester ?
  • Je suis séparée de mon conjoint/ partenaire de PACS et l’administration me demande de payer la totalité de l’impôt pour la dernière déclaration commune, ai-je un recours ?
  • J’ai subi un redressement fiscal important et je suis en difficulté pour rembourser la somme réclamée. L’administration s’oppose à un échelonnement de la dette. Ai-je un recours ?
  • J’ai subi une forte baisse de revenus entre l’année dernière et cette année. L’administration fiscale m’a fait parvenir mon avis d’imposition à l’IR qui est donc très élevé par rapport à mon niveau de vie actuel. Ai-je un recours ?
  • Je rencontre de grosses difficultés financières et le paiement de mes impôts m’est impossible. Ai-je un recours pour obtenir un sursis ou un dégrèvement ?
  • Je me suis aperçu que j’avais déclaré trop de revenus durant plusieurs années. L’administration fiscale refuse de me rendre le trop perçu d’impôts sur la totalité de la période concernée. En a-t-elle le droit ?
  • J’ai reçu un virement de l’administration fiscale. Elle m’a néanmoins demandé de la rembourser, puisqu'elle m'a versé la somme par erreur. Suis-je tenu de rendre cette somme ?
  • IV. Qu’est-ce que la contribution sociale généralisée (CSG) ?
  • Qu’est-ce que la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) ?
  • V. Qu'est-ce que la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) ?
  • Quelles sont les personnes imposables à la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) ?
  • Quels biens/personnes sont exonérés de taxe foncière ?
  • Qu'est-ce que la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) ?
  • Comment est calculée la TFPNB ?
  • Comment contester le montant de vos impôts locaux ?
  • Qu'est-ce que la taxe d'aménagement ?
  • Quelle est la surface assujettie à la taxe d’aménagement ?
  • Les cas d’exonération de la taxe d’aménagement
  • Comment est calculée la taxe d’aménagement ?
  • VI. Qu’est-ce que l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) ?
  • Quels sont les biens imposables à l’IFI ?
  • Une société peut-elle être redevable de l'IFI ?
  • IFI : quelles sanctions en cas de retard ou d'erreur dans la déclaration ?
  • J'ai oublié de régler le montant d'IFI réclamé : quelle sanction peut s'appliquer ?
  • J’ai commis une erreur sur ma déclaration d’IFI, comment la modifier ?
  • Faire un don peut-il permettre de réduire l’IFI ?
  • Ma résidence principale est-elle prise en compte pour le calcul de l’IFI ?
  • Si je donne l'usufruit de l'un de mes biens immobiliers à un de mes enfants, ce bien sort-il de mon patrimoine taxable au titre de l'IFI ?
  • En quoi est-il important de consulter les éventuelles conventions fiscales internationales applicables en matière d’IFI ?

Ce dossier contient également

letter

11 Modèles de lettres

fiche-express

2 Formulaires CERFA

La question du moment

IV. Qu’est-ce que la contribution sociale généralisée (CSG) ?

La contribution sociale généralisée (CSG) a été instituée à titre permanent par la loi de finances pour 1991 (1). Il s'agit d'un impôt destiné à participer au financement de la protection sociale.

Cet impôt est dû par toute personne physique ayant sa résidence fiscale en France et rattachée à un régime obligatoire français d'assurance maladie.

La CSG s'applique sur :

  • les revenus d'activité (les salaires et revenus professionnels des non-salariés), à un taux de 9,2 % ;
  • les revenus de remplacement (allocations chômage, indemnités journalières maladies, maternité…) (2), à un taux variable selon la nature du revenu perçu ;
  • les revenus du patrimoine, au taux de 9,2 % (3) ;
  • les produits de placement (4), au taux de 9,2 %.

Vous n'avez aucune démarche à effectuer pour payer la contribution sociale généralisée. En effet, votre employeur ou l'organisme qui vous verse des revenus retient à la source la CSG c'est-à-dire que lorsque vous percevez vos revenus, le montant de cet impôt y est déjà soustrait.

Le produit de la CSG n'ayant pas réussi à équilibrer les comptes, une contribution supplémentaire à dû être instituée à compter du 1er février 1996 afin de tentent de combler le déficit de la Sécurité sociale : la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).
 

Le mot de l'auteur

Le 30/11/2023

Pour contester les dettes fiscales mises à votre charge, il est impératif de maîtriser les principes régissant l'établissement de l'impôt sur le revenu, des taxes foncières et de l'impôt sur la fortune immobilière. Faisons le point, ensemble, sur les informations importantes en la matière !

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Pour aller plus loin

Nos actualités en lien avec : "Impôt sur le revenu, taxes foncières, IFI : comment régler un litige?"

Par Arnaud SOTON le 20/02/2024 • 157 vues

Il appartient au juge de l'impôt, de s'assurer, le cas échéant d'office, que le montant cumulé des sanctions de même nature prononcées à l'encontre d’un contribuable, à raison des deux...


Par Arnaud SOTON le 02/01/2024 • 339 vues

L’abus de droit n’est pas retenu si l’acte conclu n’atténue pas la charge fiscale du...


Par Lorène Bourgain le 01/12/2023 • 588 vues

Vous avez un litige avec les impôts et vous avez du mal à savoir comment le gérer ? Le fisc...


Par Arnaud SOTON le 28/02/2023 • 1157 vues

Pour déterminer si une indemnité versée en exécution d'une transaction conclue à l'occasion...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit fiscal proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences