Logo Juritravail
photo de L'équipe Juritravail

Ce dossier : 

Les taxes foncières et d'aménagement

a été rédigé par L'équipe Juritravail, Juriste rédacteur web

Droit fiscal

Professionnel

personnages illustrant Juritravail

Les taxes foncières et d'aménagement

aperçu du sommaire du dossier Les taxes foncières et d'aménagement

Rédigé par L'équipe Juritravail - Mis à jour le 10 septembre 2018

Tout propriétaire d’un bien immobilier ou titulaire d’une autorisation de construire ou d’aménager est redevable d’un certain nombre de taxes perçues par les collectivités locales et l’État. La taxe d'aménagement s'applique lors du dépôt d'un permis de construire ou d'une déclaration préalable de travaux, alors que la taxe foncière est due sur la propriété foncière comme sur la propriété non bâtie...

Lire la suite



Descriptif du dossier

Tout propriétaire d’un bien immobilier ou titulaire d’une autorisation de construire ou d’aménager est redevable d’un certain nombre de taxes perçues par les collectivités locales et l’État. La taxe d'aménagement s'applique lors du dépôt d'un permis de construire ou d'une déclaration préalable de travaux, alors que la taxe foncière est due sur la propriété foncière comme sur la propriété non bâtie.


illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement


Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Vous êtes propriétaire d’une propriété bâtie ou non bâtie ou vous avez obtenu l’autorisation de procéder à des opérations de construction et/ou d’aménagement d'un bâtiment ou d'une installation.

Vous vous demandez quelles sont les personnes imposables à la taxe foncière et les cas d’exonérations ? Comment s’applique la taxe d’aménagement ? Quelle est la surface assujettie à la celle-ci ?

La loi encadre strictement les règles en matière de taxe foncière et de taxe d’aménagement. Elle détermine les conditions d’application de ces dernières et sanctionne les contribuables qui ne s’en acquittent pas.

Contenu du dossier :

Ce dossier contient des informations relatives à la taxe foncière et la taxe d’aménagement, à savoir :

  1. Les propriétés concernées par la taxe foncière,
  2. Les cas d’exonération de la taxe foncière,
  3. Les démarches pour contester le montant des impôts locaux,
  4. L’application de la taxe d’aménagement,
  5. La surface assujettie à la taxe d’aménagement,
  6. Les cas d’exonération à la taxe d’aménagement.

 



Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Impôts fonciers

icône case à cocher

Taxe foncière

icône case à cocher

Personnes assujetties

icône case à cocher

Cas d’exonération

icône case à cocher

Taxe d’aménagement


Le plan du dossier

  • La taxe foncière sur les propriétés bâties

  • Quelles sont les personnes imposables à la taxe foncière ?

  • Les cas d’exonérations de la taxe foncière

  • Taxe foncière sur les propriétés non bâties

  • Calcul de la taxe foncière sur les propriétés non bâties

  • Les démarches pour contester le montant des impôts locaux

  • L’application de la taxe d’aménagement

  • Quelle est la surface assujettie à la taxe d’aménagement ?

  • Les cas d’exonération de la taxe d’aménagement

  • Comment est calculée la taxe d’aménagement ?

Ce dossier contient également

letter

1 Modèle de Lettre


La question du moment

Quelles sont les personnes imposables à la taxe foncière ?

Futur propriétaire d'un bien, vous vous demandez quelles sont les personnes imposables à la taxe foncière.

La taxe foncière fait partie des impôts locaux qui sont perçus par les collectivités territoriales (commune), elle est payable tous les ans et - contrairement à la taxe d'habitation - ne concerne que les propriétaires d'un bien au 1er janvier de l'année d'imposition (1). La taxe foncière est toujours établie au nom du propriétaire du bien.

  • si vous êtes marié l'imposition dépend de votre régime matrimonial : si vous êtes marié sous le régime légal de la communauté de biens et que vous avez acquis en commun la propriété d'un bien, la taxe foncière est établie à vos deux noms et vous serez redevable conjointement de cet impôt.  En revanche si vous êtes marié sous le régime de la séparation de biens ou sous le régime de la participation aux acquêts, il n'y a pas de biens en communs et chacun s'acquitte de la taxe foncière sur les biens qu'il possède personnellement,

  • si vous vivez en union libre, seul celui qui est propriétaire est redevable de la taxe foncière,

  • si vous achetez un bien en indivision, chacun des coindivisaires doit s'acquitter de la taxe foncière en proportion de sa quote-part indivise,

  • si vous êtes propriétaires d'un bien en copropriété (appartement) vous êtes assujetti à la taxe pour votre appartement ainsi que ses dépendances (garage, jardin privatif),

  • si vous êtes en "accession à la propriété", le fisc vous considère déjà comme le propriétaire d'un bien et donc redevable de la taxe foncière,

  • si vous êtes usufruitier vous devez payer une taxe foncière.

En outre, il faut savoir que même si vous vendez un bien en cours d'année vous restez redevable de la taxe foncière pour l'année de la vente. C'est pourquoi il est d'usage que le vendeur et l'acquéreur prévoient dans le compromis de vente un remboursement de la quote-part. Cet accord n'a de valeur qu'entre eux et n'est pas opposable à l'administration.

La taxe foncière doit être payée dans le délai indiqué sur l'avis d'imposition - reçu au cours du dernier trimestre de l'année - à défaut vous risquez une majoration de 10% (2).


N'attendez plus ! Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un langage clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


photo de L'équipe Juritravail

L'équipe Juritravail, juriste rédacteur web

Juriste rédacteur web

Découvrir l’auteur
211 Documents rédigés

388 Articles publiés

Les dernières actualités sur cette thématique

  • Les taxes et imposables sur la construction immobilière

    On l’ignore peut-être et on ne le sait que lors du lancement du projet, la construction d’une maison entraîne le versement de différentes taxes. D’abord, les taxes liées à l’achat du terrain et que l’on doit payer à travers les frais de notaire et ensuite, celles liées à la construction comme la TVA.

    Voir +
  • Guide des taxes d’habitation française

    Que vous viviez en France de manière permanente ou que vous soyez propriétaire d’une maison de vacances, vous devrez payer les taxes foncières de la même manière que dans la plupart des pays. Les propriétaires français doivent connaître les taxes suivantes lors de l’achat d’une propriété, même s’ils ne sont pas résidents français. Il en existe d’autres, mais les suivantes sont les principales à connaître.

    Voir +
  • Taxation d’un terrain : l’administration fiscale doit opter pour une unique qualification

    L’administration fiscale ne peut pas d’une part qualifier un terrain de terre agricole pour le prélèvement de la taxe foncière et d’autre part le qualifier de parcelle constructible pour le calcul de l’impôt solidarité sur la fortune (ISF) : elle doit opter pour l’une ou l’autre de ces deux qualifications.

    Voir +

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !


Pour aller plus loin

En savoir plus sur le thème Taxes Foncières & d'Aménagement

Nos actualités sur le thème Taxes Foncières & d'Aménagement

Par Fabienne SEVE-CHAUSSEE le 30/09/2020 • 383 vues

On l’ignore peut-être et on ne le sait que lors du lancement du projet, la construction d’une maison entraîne le versement de différentes taxes. D’abord, les taxes liées à l’achat du terrain et que l’on doit pay...


Par Fabienne SEVE-CHAUSSEE le 06/11/2019 • 553 vues

Que vous viviez en France de manière permanente ou que vous soyez propriétaire d’une maison de vacances, vous devrez payer les taxes...


Par CAROLINE YADAN le 29/02/2016 • 558 vues

L’administration fiscale ne peut pas d’une part qualifier un terrain de terre agricole pour le prélèvement de la taxe foncière et dR...




20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences