Accueil » Droit du Travail Salarié » Chômage, ASSEDIC, Pôle emploi, RSA… tout sur vos droits et allocations » Pôle Emploi : inscriptions et obligations

Pôle Emploi : inscriptions et obligations

Vous inscrire au Pôle emploi

L'inscription auprès du Pôle Emploi donne au demandeur d'emploi des droits (notamment celui de percevoir des allocations chômage) mais aussi des obligations, par exemple, dans la plupart des cas, celui de rechercher activement un emploi

Ne pas remplir certaines obligations peut vous priver de vos droits.
Lire la suite

Plan détaillé du dossier

17 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles

Télécharger le dossier

La question du moment

À quelles conditions puis-je bénéficier de l’aide à la mobilité ?

La réponse

Pôle emploi a créé et mis en œuvre une aide à la mobilité.

Depuis le 20 janvier 2014, elle peut être perçue que le demandeur d'emploi soit en recherche d'emploi, en reprise d'emploi ou en formation. Elle peut correspondre à la prise en charge des frais de déplacement, d'hébergement  ou de repas (1).

Peuvent en bénéficier, quelle que soit sa situation, le demandeur  inscrit en catégorie 1, 2, 3, 4 "stagiaire de la formation professionnelle" ou 5 "contrats aidés" qui est :

  • soit non indemnisé au titre d'une allocation chômage,
  • soit indemnisé au titre d'une allocation chômage dont le montant est inférieur ou égal à l'allocation d'aide au retour à l'emploi minimale (ARE minimale).

Elle est accordée sous certaines conditions. L'entretien d'embauche, la reprise d'emploi, la formation financée par Pôle emploi, la prestation intensive (dont la liste est précisée par décision du directeur général) ou le concours public doit :

  • être situé à plus de 60 kilomètres (ou 20 kilomètres lorsque le demandeur d'emploi réside dans un département d'outre-mer) ou 2 heures de trajet aller-retour du lieu de résidence du demandeur d'emploi ;
  • l'entretien d'embauche ou la reprise d'activité doit concerner un contrat à durée indéterminée, un contrat à durée déterminée ou un contrat de travail temporaire d'au moins trois mois consécutifs.

La demande d'aide à la mobilité est formalisée sur un formulaire de demande dont le modèle national est arrêté par Pôle emploi.

Elle doit être faite :

  • avant l'entretien d'embauche, la prestation intensive ou la participation à un concours public ou au plus tard dans un délai de 7 jours, de date à date, après l'entretien d'embauche, le début de la prestation intensive ou le premier jour du concours public ;
  • au plus tard dans le mois suivant la reprise d'emploi ou l'entrée en formation.

 

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2016 JuriTravail tous droits réservés