Négociation collective du CSE : négocier un accord d'entreprise sans DS

illustration aperçu dossier.svg

Négociation collective du CSE : négocier un accord d'entreprise sans DS

Photo de Valérie Lohat

Rédigé par Valérie Lohat

Mis à jour le 23 octobre 2020

16027 utilisateurs ont déjà consulté ce dossier

Vous êtes membre du CSE et votre entreprise ne possède pas de délégué syndical. Vous souhaitez connaître vos droits pour négocier un accord d'entreprise. Téléchargez notre dossier rédigé par nos juristes.... Lire la suite

18,00€ TTC

Faites votre choix parmi les 2 options suivantes :

Ce dossier seul :

18€ TTC

ou

Illustration question

Ce dossier + tester notre formule CSE sans engagement !

Un juriste répond à vos questions + Accédez en illimité à tous nos documents dont celui-ci

Recommandé


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez en temps et en sérénité pendant votre mandat, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit !

Plus d'infos au 01 75 75 36 00 !

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

En bref

En principe, les délégués syndicaux sont habilités à négocier des accords avec l'employeur au sein de l'entreprise. En effet, ils détiennent le monopole de la négociation.

Malgré tout, si vous faites partie d’une entreprise dépourvue de délégué syndical, le Code du travail permet l’intervention d’un représentant du personnel ou d’un salarié mandaté,  dans certaines hypothèses.

Dans quels cas utiliser ce dossier ?

Vous êtes membre du comité social et économique (CSE). Dans ce cas, et à défaut de délégué syndical dans l'entreprise, votre mandat vous permet de négocier des accords collectifs avec l'employeur.

Le cas échéant, les membres du CSE disposent d'heures de délégation pour pouvoir participer à cette négociation. 

L'accord, négocié et conclu par les membres du CSE, est soumis à des conditions de validité spécifiques. Par conséquent, il est nécessaire que ces derniers connaissent les règles encadrant la négociation, la révision ou la dénonciation d'un accord. 

Nous vous donnons les éléments-clés pour connaître vos droits.

Contenu du dossier :

Ce dossier fait le point sur les thématiques suivantes : 

  • les acteurs de la négociation collective ;
  • les différents types d'accords collectifs ;
  • les règles encadrant la négociation d'un accord ;
  • les règles concernant la révision d'un accord conclu ;
  • les consultations du CSE en cas de négociation avec un délégué syndical ;
  • la distinction entre la dénonciation et la mise en cause ;
  • la garantie de rémunération.

Nous mettons également à votre disposition un modèle de lettre portant sur la dénonciation d’un accord d’entreprise.

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Négociation collective

icône case à cocher

CSE

icône case à cocher

Accord collectif

icône case à cocher

Accord d'entreprise

icône case à cocher

Délégué syndical

icône case à cocher

Salarié mandaté

icône case à cocher

Conditions de validité

icône case à cocher

Révision

icône case à cocher

Dénonciation

icône case à cocher

Mise en cause

Le plan du dossier

  • Quels sont les différents niveaux d’accords collectifs ?
  • Qui peut négocier un accord d’entreprise ?
  • Comment négocier un accord d’entreprise ?
  • Quelles sont les modalités de conclusion des accords collectifs ?
  • Comment réviser un accord d’entreprise ?
  • Accord collectif : qu’est-ce qu’une dénonciation ?
  • Qu'est-ce qu'une garantie de rémunération ?
  • Quels sont les effets d’une mise en cause d'un accord collectif ?
  • Quand la convention ou l'accord collectif entrent-ils en vigueur ?
  • Le comité social et économique doit-il être consulté dans le cadre de la négociation annuelle obligatoire (NAO) ?
  • Un syndicat peut-il demander la suspension de la mesure prise par l'employeur lorsque le CSE n'a pas réagi ?
  • Dans quelles entreprises des négociations obligatoires s'imposent-t-elles ?
  • Le comité social et économique peut-il participer à la négociation d'un accord d'entreprise ?
  • Quel est l’impact du COVID-19 sur les procédures de consultation et d’information du CSE ?
  • Existe-t-il des heures de délégation supplémentaires pour les membres du CSE en cas de négociation d’accord collectif avec l’employeur ?
  • Qu’est-ce qu'une heure de délégation ?
  • De combien d’heures de délégation bénéficient les différents représentants du personnel ?

Ce dossier contient également

letter

1 Modèle de lettre

fiche-express

2 Fiches express

La question du moment

Comment réviser un accord d’entreprise ?

La révision d'un accord d'entreprise consiste à modifier tout ou partie de l'accord existant. Cette révision se matérialise par une négociation et la conclusion d'un avenant portant sur les articles à modifier.

La révision d'un accord d'entreprise suppose la conclusion d'un avenant modificatif. L'accord doit prévoir, en principe, les conditions de forme et le délai dans lesquels il peut être révisé (1).

Les parties à la négociation sont tenues de respecter les modalités de révision que l'accord initial renferme. 

Ces parties à la négociation de la révision s'entendent de tous les syndicats représentatifs ayant un délégué syndical dans l'entreprise, qui doivent obligatoirement être invités à la table des négociations (2). A défaut, l'accord est nul.

Sont habilitées à engager la procédure de révision d'une convention ou d'un accord d'entreprise ou d'établissement (3) :

  • jusqu'à la fin du cycle électoral au cours duquel cette convention ou cet accord a été conclu, une ou plusieurs organisations syndicales de salariés représentatives dans le champ d'application de la convention ou de l'accord et signataires ou adhérentes de cette convention ou de cet accord ;
     
  • à l'issue de cette période, une ou plusieurs organisations syndicales de salariés représentatives dans le champ d'application de la convention ou de l'accord. 

Si les négociations ne débouchent sur aucun avenant, l'accord reste en état.

En revanche, si un avenant est signé, il se substitue de plein droit aux stipulations de l'accord qu'il modifie (4). L'avenant de révision est alors opposable à l'ensemble des employeurs et des salariés liés par l'accord. Cet avenant doit être déposé dans les mêmes conditions qu'un accord.

 

Photo de Valérie Lohat

Valérie Lohat Juriste

Voir son profil
8 Documents rédigés

8 Articles publiés
illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

4.5

Note moyenne sur 1 avis

  • le 27/06/2022

    Utile enrichissant.

Pour aller plus loin

Nos actualités en lien avec : "Négociation collective du CSE : négocier un accord d'entreprise sans DS"

Par Clémence Gosset le 13/06/2024 • 23519 vues

L’accord de performance collective est une alternative aux procédures de licenciement des salariés. Mais comment fonctionne-t-il exactement ? Comment est-il possible de le mettre en place ?...


Par David Poroes Pereira le 05/06/2024 • 175022 vues

L'accord d'entreprise négocié et conclu avec les organisations syndicales représentatives ne...


Par Yoan El Hadjjam le 26/04/2024 • 154847 vues

En principe, la négociation et la conclusion d'un accord collectif relèvent des attributions...


Par Sessi Imorou le 27/10/2023 • 51688 vues

Dès lors qu'une ou plusieurs sections syndicales d'organisations représentatives sont...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences