Lettre de refus de candidature à la rupture conventionnelle collective

illustration aperçu lettre.png

Modèle de lettre : Lettre de refus de candidature à la rupture conventionnelle collective

Photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le jeudi 5 août 2021

2660 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Votre entreprise rencontre des difficultés. Afin d'éviter tout licenciement pour motif économique, votre employeur a conclu un accord collectif portant rupture conventionnelle collective. Celui-ci prévoit que chaque salarié doit se manifester par écrit même en cas refus. Vous remplissez les conditions précisées dans cet accord, mais vous ne souhaitez pas vous porter candidat à la rupture

... Lire la suite

3,60€ TTC


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Votre entreprise rencontre des difficultés. Afin d'éviter tout licenciement pour motif économique, votre employeur a conclu un accord collectif portant rupture conventionnelle collective. Celui-ci prévoit que chaque salarié doit se manifester par écrit même en cas refus.

Vous remplissez les conditions précisées dans cet accord, mais vous ne souhaitez pas vous porter candidat à la rupture conventionnelle collective mise en place au sein de votre entreprise.

La recommandation de l'auteur

Avant de manifester votre refus à la rupture conventionnelle collective, mise en place dans l'entreprise, pensez à bien vous assurer que celui-ci doit nécessairement être transmis à l'employeur.

Si tel est le cas, pensez à bien vérifier les modalités de transmission prévues au sein de l'accord collectif portant rupture conventionnelle collective. 

Ce que dit la loi

La possibilité de recourir à la rupture conventionnelle collective a été introduite par l'Ordonnance du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail.

Seul l'employeur peut être à l'initiative de la négociation d'un accord collectif portant rupture conventionnelle collective.

Un accord collectif est le fruit de négociations entre un employeur ou groupements d'employeurs et une ou plusieurs organisations syndicales, sur un point particulier.

Concernant la rupture conventionnelle collective, l'accord collectif définit les modalités encadrant les conditions de la rupture d'un commun accord du contrat de travail qui lie l'employeur et le salarié (articles L1237-17 et L1237-19 du Code du travail).

Cet accord doit ainsi déterminer (article L1237-19-1 du Code du travail) :

  • les modalités et conditions d'information du comité social et économique (CSE) ;
  • le nombre maximal de départ envisagé, de suppressions d'emplois associées, et la durée de mise en œuvre de la rupture conventionnelle collective ;
  • les conditions que doit remplir le salarié pour en bénéficier ;
  • les critères de départage entre les potentiels candidats au départ ;
  • les modalités de conclusion d'une convention individuelle de rupture entre l'employeur et le salarié et d'exercice du droit de rétractation des parties ;
  • les modalités de calcul des indemnités de rupture garanties au salarié, qui ne peuvent être inférieures aux indemnités légales dues en cas de licenciement ;
  • les modalités de présentation et d'examen des candidatures au départ des salariés, comprenant les conditions de transmission de l'accord écrit du salarié au dispositif prévu par l'accord collectif ;
  • des mesures visant à faciliter l'accompagnement et le reclassement externe de salariés sur des emplois équivalents, telles que des actions de formation, de validation des acquis de l'expérience ou de reconversion ou des actions de soutien à la création d'activités nouvelles ou à la reprise d'activités existantes par les salariés ;
  • les modalités de suivi de la mise en œuvre effective de l'accord portant rupture conventionnelle collective.

La rupture conventionnelle collective est un mode de rupture amiable du contrat de travail. En conséquence, elle doit résulter d'un accord commun.

Lorsque le salarié refuse de se porter candidat et que l'accord collectif précise que chaque salarié remplissant les conditions doit manifester son accord ou son refus, il n'a d'autre choix que de respecter les modalités de transmission prévues par cet accord collectif.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Nos actualités en lien avec : "Lettre de refus de candidature à la rupture conventionnelle collective"

Par Caroline Audenaert Filliol le 21/06/2024 • 55074 vues

Vous avez signé une rupture conventionnelle et le regrettez. Que vous souhaitiez finalement rester dans l'entreprise (rétractation) ou remettre en cause la validité de la convention de rupture...


Par Thibault Hospice le 30/05/2024 • 147877 vues

Pour que la rupture conventionnelle du contrat de travail à durée indéterminée (CDI) soit...


Par Yoan El Hadjjam le 30/05/2024 • 146216 vues

Vous envisagez de quitter votre emploi, et vous vous interrogez sur les différents modes de...


Par Caroline Audenaert Filliol le 22/05/2024 • 128852 vues

Vous êtes salarié, en CDI, et souhaitez demander à votre employeur une rupture...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences