Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Compte épargne temps (CET) : tout savoir

Droit du Travail Salarié

Particulier

Page 0 du dossier Compte épargne temps (CET) : tout savoir
Page 1 du dossier Compte épargne temps (CET) : tout savoir

Rédigé par RédactionJuritravail - Mis à jour le 12 Avril 2019

4.5 (2 avis)

Le Compte Epargne Temps (CET) est un dispositif d'aménagement du temps de travail. Il vous permet, si vous le désirez, d'accumuler des droits à congé rémunéré ou de bénéficier d'une rémunération, immédiate ou différée, en contrepartie des périodes de congés ou de repos acquises et non prises, ou des sommes que vous y avez affectées.

Le CET ne peut être mis en place que par une convention  ou un  accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, par une convention ou un accord de branche, qui fixe ses sources d'alimentation et les modalités d'utilisation des droits qui y sont affectés

Il vise à vous permettre de financer des périodes d'absence non rémunérées (telles qu'un congé sans solde ou un passage à temps partiel par exemple), ou à compléter votre rémunération. Il constitue donc une forme particulière de plan d'épargne et/ou un mode de gestion de votre carrière.


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Compte épargne temps
  • CET
  • Convention ou accord d'entreprise
  • Convention ou accord de branche
  • Capitalisation
  • Droits acquis à congés payés
  • Congés non rémunérés
  • Partenaires Sociaux
  • Alimentation
  • Capital temps
  • Capital monétaire

Plan détaillé du dossier

21 Questions Essentielles

  • Qu'est-ce qu'un compte épargne-temps (CET) ?

  • Comment met-on en place un compte épargne-temps ?

  • Qui peut bénéficier d’un compte épargne temps ?

  • La mise en place d'un CET est-elle une obligation pour mon employeur?

  • Comment puis-je utiliser mon compte épargne-temps ?

  • J'utilise mon CET afin d'indemniser un congé non rémunéré, quel est mon statut?

  • Que puis-je épargner dans un CET ?

  • Est-ce que je peux transférer des congés payés dans mon CET?

  • Comment est calculée mon indemnité versée au titre de mon CET ?

  • Quelles absences peuvent être indemnisée par un CET ?

  • Puis-je utiliser mon CET pour assurer un complément de rémunération ?

  • Les droits acquis sur le CET peuvent-ils être utilisés pour l’épargne salariale ?

  • En cas de rupture du contrat de travail, que deviennent les droits épargnés sur le CET ?

  • Mon employeur peut-il s’opposer à ce que j’épargne des jours sur mon CET ?

  • Puis-je renoncer à l’utilisation de mon CET ?

  • Que contient la convention ou l'accord qui met en place le compte épargne temps?

  • Le dispositif du CET peut-il exclure certains salariés?

  • Mon employeur peut-il alimenter mon CET?

  • Puis-je utiliser mon CET afin de financer des prestations de service à la personne ?

  • Mon employeur peut-il faire une utilisation collective des heures capitalisées dans le CET?

  • Compte épargne temps et intérim

Voir les autres questions essentielles

1 Modèle(s) de Lettre(s)

  • Demande d’ouverture d’un Compte Epargne temps (CET)

1 Avis des juges

  • Compte épargne temps : l’employeur ne peut utiliser les repos de remplacement qui y ont été portés par le salarié sans son accord


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quels cas utiliser ce dossier ?

Vous avez entendu parler de la possibilité de disposer, dans votre entreprise, d'un CET, mais vous ne savez pas dans quelles conditions il peut être mis en place, ni quels intérêts il est susceptible de présenter.

Vous vous interrogez sur son utilité réelle ? Pouvez-vous ou non en bénéficier et dans quelles conditions ? Comment un tel compte est-il alimenté ? Comment l'utiliser au cours de votre vie professionnelle ? 

Nous vous apportons tous les éléments vous permettant de comprendre comment est mis en place, et comment fonctionne ce dispositif, afin que vous puissiez, si il est institué dans votre entreprise et si vous le désirez, en bénéficier au mieux.

Contenu du dossier :

Ce dossier vous apporte toutes les réponses relatives à :

  •  la mise en place du CET ;
  •  les finalités d'un CET ;
  •  les bénéficiaires du CET ;
  •  les modalités d'alimentation du CET ;
  •  les conditions d'utilisation du CET.

De plus, nous mettons à votre disposition un modèle de lettre vous permettant de solliciter l'ouverture d'un CET auprès de votre employeur.



N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un language clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Les dernières actualités sur cette thématique

Compte épargne temps : l’employeur ne peut utiliser les repos de remplacement qui y ont été portés par le salarié sans son accord

L'employeur ne peut pas imposer à un salarié de prendre les jours de repos qu'il a acquis au titre du remplacement du paiement des heures supplémentaires par un repos compensateur lorsqu'ils ont été affectés sur le compte épargne temps (CET) par le...

Voir +

L'alimentation du Compte Epargne Temps (CET)

Le compte épargne-temps (CET) peut vous permettre d'accumuler des droits à congés rémunérés ou de bénéficier d'une rémunération, immédiate ou différée, en contrepartie des périodes de congés ou de repos non prises ou des sommes que vous avez...

Voir +


La question du moment

Qu'est-ce qu'un compte épargne-temps (CET) ?

Le CET est un dispositif permettant au salarié d'accumuler des droits à congé rémunéré, ou de bénéficier d'une rémunération, immédiate ou différée, en contrepartie des périodes de congé ou de repos non prises, ou des sommes qu'il y a affectées (1).

Il constitue un dispositif légal d'aménagement du temps de travail qui peut être utilisé à sa demande par le salarié, même si une alimentation par l'employeur peut être prévue (2).

Ainsi, un salarié pourra utiliser son CET pour financer des périodes d'absence non rémunérées (telles qu'un congé sans solde, un passage à temps partiel ou congé de fin de carrière par exemple), mais également pour compléter sa rémunération. 

Le dispositif ne peut être mis en place que par une convention ou un accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, par une convention ou un accord de branche (3), qui fixe les sources d'alimentation du CET et les modalités d'utilisation des droits qui y sont affectés (4).

Les dispositions du Code du travail relatives au CET étant d'ordre public, il n'est pas possible de déroger à ses conditions de mise en place : priorité est donnée à la convention d'entreprise ou d'établissement, les dispositions de la convention collective de branche n'ayant plus qu'un caractère subsidiaire. 


Les avis des internautes

4.5

Note moyenne sur 2 avis

  • 5

    je suis satisfait pour les recherches que j au trouver dans les documents apporté par votre société

    le 19/06/2019

  • 4

    le 05/11/2014

Les autres dossiers sur le même thème