Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ...

Préparer sa Retraite : âge de départ, procédure, pension, recours, Cerfa ...

Préparer sa retraite

Aperçu du dossier Voir un aperçu

Garanti à jour - Rédigé par des juristes

4.1 (47 avis)

Vous envisagez de mettre un terme à votre carrière professionnelle en 2018 ou 2019. En effet, votre date de départ à la retraite approche. Vous souhaitez savoir comment va s’effectuer  votre départ. Vous avez la possibilité de partir de votre propre initiative, mais votre employeur peut également vous mettre à la retraite sous certaines conditions. Faire valoir ses droits à la retraite se prépare bien à l’avance. On vous explique tout ce que vous devez savoir pour faciliter vos démarches afin que vous puissiez profiter d’une retraite sereine.


Les notions clés abordées dans ce dossier :

  • Départ à la retraite
  • Age légal
  • Départ anticipé
  • Durée d'assurance
  • Trimestres à cotiser
  • Minimum contributif
  • Décote
  • Surcote
  • Taux plein
  • Relevé de carrière
  • Attestation
  • Formulaires cerfa
  • Modèles de lettre

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

L'aboutissement d'une carrière professionnelle est la retraite. Vous attendez cela avec impatience et c'est bien normal. Vous souhaitez en savoir davantage, car les réformes en la matière se sont succédé ces dernières années et vous êtes perdu !

Le départ à la retraite dépend de nombreux paramètres et notamment de votre âge ou encore du nombre de trimestres de cotisation (périodes travaillées ou assimilées, études, chômage, maternité, arrêt maladie ...). Certains parcours professionnels permettent de cesser votre activité professionnelle plus tôt. À quel âge pouvez-vous prendre votre retraite ? Quelle est la durée d’assurance ? Dans quelles conditions est-il possible de partir à la retraite avant l’âge légal ? Mon employeur peut-il me mettre à la retraite ?

Une fois en retraite, le versement d'une pension se substitue aux salaires afin de vous garantir un certain niveau de vie. Allez-vous percevoir 50% de votre dernier, salaire, 75% ou bien plus ? Quel sera le montant de ma pension retraite ? A quel âge bénéficie-t-on d’une pension retraite à taux plein ? Ma pension retraite peut-elle faire l’objet d’une décote ?

Contenu du dossier :

Notre dossier vous permet d'aborder votre retraite sereinement. Il vous éclaire sur vos droits et vos devoirs mais pas seulement. Car cela peut être un véritable casse-tête, nous avons rédigé pour vous aider de nombreux documents qui vous aideront tout au long de vos démarches. Nous abordons les notions suivantes :
  • âge de la retraite : âge légal, durée d'assurance, départs anticipés (carrière longue, handicap lourd, pénibilité avérée) ;
  • départ à la retraite : procédure et formalités à respecter (caisse d'assurance vieillesse, caisses complémentaires, information de l'employeur), préavis et indemnité de licenciement ;
  • mise à la retraite : conditions d'ouverture, interrogation du salarié, notification et conséquences ;
  • calculer la pension de retraite : salaire à prendre en compte, durée d'assurance ;
  • percevoir la pension de retraite : versement, revalorisation ;
  • formulaires Cerfa et modèles de lettres.

Télécharger le dossier

Le mot de l'auteur

24/01/2018

Partir en retraite en 2018 : quand, comment et pour quelle pension de retraite ?

24/01/2018

Selon l'INSEE, les retraités français reçoivent une pension moyenne de 1.376 euros bruts par mois (chiffres de 2016). La pension nette s?élève donc à 1.280 euros environ. Si vos ressources sont inférieures à 803? par mois ou 1.245? par mois pour un couple, vous êtes éligible à la pension de minimum vieillesse. Faites votre demande !

07/04/2016

Selon le Communiqué AGIRC-ARRCO du 23 mars 2016, les pensions de retraite connaîtront jusqu'à 18% de baisse dans les années à venir.

Mickaël Felix Juriste

  • 57 Articles publiés
  • 41 Documents rédigés

La question du moment

Départ à la retraite : quelles premières démarches dois-je engager ? A qui m’adresser ?

La réponse

Lorsqu'il envisage de partir volontairement à la retraite, le salarié doit effectuer un certain nombre de formalités auprès de la sécurité sociale, la caisse de retraite complémentaire et de l'employeur. 

Auprès de la sécurité sociale

Avant de notifier sa décision à l'employeur, le salarié doit avoir effectué toutes les démarches utiles auprès de la Sécurité sociale pour faire liquider sa retraite. Par correction, il est préférable d'informer oralement son employeur de cette démarche.

Il faut en effet effectuer sa demande auprès de la caisse de sécurité sociale car aucune retraite n'est accordée de façon automatique. Il est recommandé de déposer sa demande suffisamment à l'avance (4 à 6 mois avant la date retenue).

2 options s'offrent au salarié. Il peut, soit :

  • compléter directement sa demande en ligne ;
  • contacter sa caisse de retraite.

Bon nombre de pièces justificatives sont nécessaires pour effectuer sa demande. Le salarié doit donc préparer son dossier à l'avance afin de ne pas se retrouver coincé par l'attente d'un document. Il faut notamment joindre le formulaire de déclaration de cessation d'activité.

Auprès de la caisse de retraite complémentaire : demander la liquidation de la pension de retraite complémentaire

De plus, le salarié ne doit pas oublier d'effectuer sa demande de retraite complémentaire. Dans ce cas là également, il est recommandé d'effectuer cette démarche au moins 6 mois à l'avance.

Auprès de l'employeur

Le salarié doit manifester sa volonté de manière claire et non équivoque.

La loi n'impose aucun formalisme. Toutefois des dispositions conventionnelles ou contractuelles peuvent en imposer un. Le salarié doit donc vérifier cela dans sa convention collective et son contrat de travail.

Même en dehors de toute précision conventionnelle ou contractuelle, il est fortement recommandé au salarié de notifier sa décision à l'employeur par écrit, que ce soit par lettre recommandée avec accusé de réception ou par lettre. Cela permet au salarié de se ménager la preuve qu'il a informé son employeur.

Toutefois, nous conseillons vivement au salarié d'en informer à l'avance son employeur afin que celui-ci puisse prendre ses dispositions pour le remplacer, et éventuellement prévoir une période plus ou moins longue de formation. C'est pourquoi nous conseillons au salarié d'informer oralement son employeur dès qu'il effectue ou entend effectuer les démarches auprès de la sécurité sociale, soit environ 6 mois avant.

Le salarié doit tenir compte du fait qu'un préavis est à respecter.

Plan détaillé du dossier

69 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles

Télécharger le dossier


Avis des internautes sur : Préparer sa retraite

4.1 Note moyenne sur 47 avis

  • 3 Par Le 27-10-2017
    Il y a beaucoup de questions qui sont similaires donc les réponses le sont aussi.
  • 5 Par Le 18-09-2016
    Acces immédiat,
  • 4 Par Le 04-09-2016
  • 4 Par Le 29-03-2015
  • 5 Par Le 28-01-2015
    le dossier répond a toutes les questions que je me posais
  • 5 Par Le 27-01-2015
    j ai trouver des renseignements qui mon permis de faire avancer on dossier

Voir tous les avis

Documents               Actualités   Avocats   Forum   Convention Collective

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2018 JuriTravail tous droits réservés