Astreinte : bien défendre vos droits et votre prime

Droit du Travail Salarié

Particulier

Page 0 du dossier Astreinte : bien défendre vos droits et votre prime
Page 1 du dossier Astreinte : bien défendre vos droits et votre prime

Rédigé par Rédaction Juritravail - Mis à jour le 28 Mai 2020

3.9 (13 avis)

La période d’astreinte vous permet de vaquer librement à des activités personnelles, à condition d’être joignable à tout momentVous devez être disponible afin de répondre immédiatement à une sollicitation d’intervention de la part de votre employeur. Il convient donc de conserver en permanence votre téléphone à portée de main ! Savez-vous que l'astreinte donne droit à des contreparties ? Nous faisons le point sur ce à quoi vous pouvez prétendre.

Sous certaines conditions, vous pouvez refuser d'effectuer des astreintes. De plus, vous n'avez pas l'obligation de rester à votre domicile. Découvrez quels sont vos droits et comment les défendre face à votre employeur.



Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Temps de travail
  • Astreinte
  • Convention & accord
  • Délai de prévenance
  • Salaire & prime
  • Majoration
  • Temps de repos

Plan détaillé du dossier

21 Questions Essentielles

  • I. Définition et bénéficiaires de l'astreinte

  • Qu'est-ce que l'astreinte et comment s'applique-t-elle ?

  • L’astreinte et le télétravail désignent-ils la même chose ?

  • Puis-je être d’astreinte pendant mon temps de repos quotidien ?

  • Astreinte : dois-je être joignable en permanence ?

  • Est-ce que je peux sortir de chez moi lorsque je suis d’astreinte ?

  • Puis-je vaquer à mes occupations personnelles pendant l’astreinte ?

  • Dois-je être prévenu à l’avance lorsque que je vais être d’astreinte ?

  • L’astreinte ne concerne-t-elle que les cadres ?

  • II. Mise en oeuvre de l'astreinte

  • A quelle fréquence puis-je être d’astreinte ?

  • Puis-je refuser d'effectuer des astreintes ?

  • Puis-je demander à faire des heures d’astreinte ?

  • Mon employeur peut-il supprimer les astreintes ?

  • Quelles sont les sanctions applicables en cas de non-respect des obligations liées aux astreintes ?

  • Comment suis-je pris en charge si j’ai un accident pendant que je suis d’astreinte ?

  • III. Contreparties de l'astreinte

  • Comment mes heures d'astreinte sont-elles rémunérées ?

  • Un avantage en nature peut-il constituer une compensation de l’astreinte ?

  • Astreintes : je perçois la même rémunération que j'intervienne ou pas. Est-ce normal ?

  • Que prévoit ma convention collective comme compensation au titre de l’astreinte ?

Voir les autres questions essentielles

2 Fiche(s) express

  • Astreintes : définition et mise en œuvre

  • Astreintes : conséquences sur la rémunération et le temps de travail

20 Avis des juges

  • Temps de travail effectif et astreinte : la différence

  • Astreinte : le salarié a des écrans de contrôle mais il peut vaquer à ses occupations

  • Astreinte : votre liberté n’est pas en sommeil

  • Astreinte : clarification du temps de déplacement, temps d’intervention et temps de travail

  • Une salariée contrainte à travailler sous astreinte !

  • Un accident survenant lors d’une période d’astreinte peut être considéré comme un accident du travail

  • Temps de travail effectif et astreinte : la différence

  • La vie privée du salarié est préservée malgré l’équipement de la chambre de fonctions

  • Astreinte…ou pas

  • Elément intentionnel et travail dissimulé

  • La mise en place des astreintes par une convention collective.

  • La notion d’astreinte.

  • La caractérisation d’une astreinte.

  • La requalification de la période d’astreinte en travail effectif.

  • La distinction entre l’astreinte et le temps d’intervention.

  • L’interdiction pour l’employeur d’imposer unilatéralement des périodes d’astreinte.

  • L’indemnisation obligatoire des salariés soumis à une astreinte.

  • Un accident du travail survenu au cours d’une astreinte.

  • La caractérisation d’une grève par rapport à l’astreinte.

  • La rémunération des heures d’astreinte.

Voir les autres avis des juges


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quels cas utiliser ce dossier ?

Vous êtes amené à effectuer des astreintes de manière régulière ou occasionnelle, de nuit ou en journée, le dimanche ou même tout le week-end. Cette situation vous ouvre des droits, comme une compensation sous forme financière ou sous forme de repos. Néanmoins vous avez aussi des obligations : être en mesure d'intervenir rapidement à la demande de votre employeur

Prioritairement, votre convention collective ou un accord d’entreprise ou d’établissement, détermine les modalités de la compensation à laquelle vous pouvez prétendre. Quelle que soit sa forme (repos supplémentaire, rémunération forfaitaire sous forme de prime d’astreinte...), elle vous est due au titre de cette période d’attente, indépendamment de toute éventuelle intervention.

Vous vous demandez quelle contrepartie vous devez percevoir lorsque vous êtes d'astreinte ? Votre employeur peut-il supprimer les astreintes lorsqu'elles entraînent une baisse de vos revenus ? Peut-il vous contraindre à rester à votre domicile ou dans les locaux de l'entreprise pendant votre astreinte ? L'astreinte est-elle obligatoire ou pouvez-vous opposer un refus à votre employeur ?


Contenu du dossier :

Ce dossier vous informe sur les points suivants :

  • conditions de mise en place de l'astreinte : l'astreinte est-elle obligatoire ou bien facultative ? Sa mise en place est-elle définitive ? ;

  • contreparties en repos, compensation financière, avantage en nature, rémunération des heures d’astreinte et d'intervention ;

  • déroulement d'une période d'astreinte (temps d'attente, de trajet, d'intervention) ;

  • salariés bénéficiaires ;

  • activités que le salarié peut entreprendre ;

  • lieux dans lesquels le salarié doit se tenir ;

  • litiges possibles liés à l'astreinte (suppression, rémunération, abus de l'employeur).


N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un language clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Le mot de l'auteur

Lorsque vous êtes d'astreinte, vous n'avez plus l'obligation de rester à votre domicile ou à proximité du moment où vous êtes en mesure d'intervenir si l'employeur vous le demande.

Rédaction Juritravail Juriste rédacteur web

142

Articles publiés

185

Documents rédigés


Les dernières actualités sur cette thématique

Temps de travail des salariés : 5 points à connaître

Vous faites des heures supplémentaires ? Vous êtes un travailleur de nuit ? Vous effectuez régulièrement des astreintes ? Vous avez des horaires individualisés ? Découvrez la réglementation applicable en matière de temps de travail pour défendre vos...

Voir +

Astreintes : gare au temps de travail, au temps de repos et à la rémunération !

Dans certains secteurs d'activité, vous pouvez être amené à mettre en place des astreintes. Il s'agit d'une période pendant laquelle le salarié, sans être sur son lieu de travail et sans être à la disposition permanente et immédiate de l'employeur,...

Voir +

Astreintes : définition, rémunération, conditions de travail...vous saurez tout !

Votre employeur vous a demandé d'effectuer des astreintes après votre journée de travail ou les weekends à venir. Pouvez-vous refuser sa proposition ? Comment sont rémunérées les périodes d'astreintes ? Quelles sont les conséquences sur votre durée...

Voir +


La question du moment

Puis-je vaquer à mes occupations personnelles pendant l’astreinte ?

Oui : pendant votre temps d'astreinte, vous pouvez demeurer à votre domicile ou vous en éloigner. Vous êtes libre de réaliser toutes les activités que vous souhaitez, du moment que vous restez en mesure d'intervenir si vous êtes contacté par votre employeur.

Selon les juges, le salarié doit pouvoir vaquer à des occupations personnelles (faire des achats en boutique, aller au cinéma, faire du sport en famille …). Si ce n'est pas le cas, il ne s'agit pas d'un temps d'astreinte mais d'un temps de travail effectif.

Ils considèrent que le fait de se tenir en permanence dans son logement de fonction pour répondre à des appels téléphoniques éventuels ne prive pas le salarié de la possibilité de vaquer à des occupations personnelles (regarder la télévision, recevoir des amis chez soi …) et constitue non pas un travail effectif mais une astreinte (1).

En revanche, lorsque les tâches dévolues à un gardien d'immeuble sont si nombreuses quelles l'empêchent de vaquer librement à des occupations personnelles, il s'agit d'un temps de travail effectif et non d'une période d'astreinte (2).

La qualification de travail effectif s'applique également aux salariés qui assurent à tour de rôle une permanence dans un local de veille, situé à proximité immédiate de leur lieu de travail, afin de répondre sans délai aux demandes des clients (3).


Les avis des internautes

3.9

Note moyenne sur 13 avis

  • 3

    Ras

    le 23/01/2019

  • 5

    bonjour, j'aurais voulu savoir les plages horaires obligatoires pour une semaine d'astreinte en internat. Cordialement

    le 22/02/2017

  • 3

    le 05/02/2017

  • 5

    Exxhaustif, clair et précis !

    le 30/10/2016

  • 4

    le 23/02/2016

  • 3

    le 31/01/2016

Voir tous les avis

Les autres dossiers sur le même thème


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés