Lettre de demande d’application du salaire le plus favorable

illustration aperçu lettre.png

Modèle de lettre : Lettre de demande d’application du salaire le plus favorable

Photo de Yoan El Hadjjam

Rédigé par Yoan El Hadjjam

Mis à jour le mercredi 3 janvier 2024

16791 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Vous êtes salarié dans une entreprise et votre salaire est moins élevé que le minimum prévu par la convention collective applicable au sein de votre entreprise. Vous demandez alors à votre employeur, l'application de la grille de salaires prévue par votre convention collective. Il se peut également que le minimum prévu par la convention collective soit inférieur au SMIC. Vous demandez alors à... Lire la suite

3,60€ TTC

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Vous êtes salarié dans une entreprise et votre salaire est moins élevé que le minimum prévu par la convention collective applicable au sein de votre entreprise. Vous demandez alors à votre employeur, l'application de la grille de salaires prévue par votre convention collective.


Il se peut également que le minimum prévu par la convention collective soit inférieur au SMIC. Vous demandez alors à votre employeur l'application du SMIC, qui est devenu plus élevé que le minimum conventionnel.

La recommandation de l'auteur

Avant l'envoi d'un courrier, vous pouvez tenter d'avertir oralement votre employeur. Si aucune suite n'est donnée, vous pouvez envoyer un courrier lui demandant l'ajustement de votre salaire sur le minimum conventionnel ou sur le minimum légal. Pour des raisons de preuve, il est conseillé d'envoyer ce courrier par lettre recommandée avec accusé de réception. 

 

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

L'employeur doit respecter un salaire minimum en dessous duquel il ne peut pas descendre. Ce salaire minimum correspond soit au SMIC, soit au salaire minimum prévu par la convention collective, s'il est plus élevé que le SMIC. L'employeur doit impérativement respecter le montant le plus élevé entre ces 2 salaires minimums. 

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) correspond au salaire minimum en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié. 

Le salaire minimum conventionnel d'un salarié est déterminé en fonction de la convention collective de son entreprise, de sa qualification professionnelle et du coefficient hiérarchique correspondant à ses fonctions. 

Les minima des salaires sont souvent prévus par la convention collective, sous forme de grilles. 

La convention peut prévoir que d'autres éléments de salaire, comme des primes, soient pris en compte pour vérifier le respect de ce minimum. Si rien n'est précisé, il faut alors tenir compte de toutes les sommes dont le versement est directement lié à l'exécution de votre prestation de travail. 

L'employeur doit veiller à ce que le salaire ne soit pas devenu inférieur au minimum conventionnel. En effet, l'employeur qui relève d'une convention collective, est tenu d'appliquer les revalorisations des grilles de salaires, fixées par avenant.

Il devra également veiller à ce que le salaire prévu par la convention collective ne soit pas devenu inférieur au salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) suite à sa revalorisation (article L2251-1 du Code du travail). Le cas échéant, il devra procéder au versement d'un complément de salaire afin de ramener la rémunération du salarié à celle du SMIC (article D3231-5 du Code du travail).

L'employeur qui ne respecte pas ces règles commet une infraction passible d'une amende de 4ème classe (750 euros) voire de 5ème classe (1.500 euros) (articles R3233-1 et R2263-3 du Code du travail). L'amende de 4ème classe est due si l'employeur ne verse pas un salaire au moins égal à celui de la convention collective. L'amende de la 5ème classe est due si l'employeur ne verse pas un salaire au moins égal au SMIC.

Il peut également être condamné au versement de dommages-intérêts en réparation de l'éventuel préjudice subi par le salarié (Cass. Soc. 17 mars 2016, n°14-22121).

Enfin, le non-respect du salaire minimum vaut rupture du contrat de travail, aux torts de l'employeur.

Depuis le 1er janvier 2024, le SMIC horaire brut s’élève à 11,65 euros selon le décret n°2023-1216 du 20 décembre 2023 portant relèvement du salaire minimum de croissance.

Définitions :

-Salaire minimum conventionnel (SMC) = salaire minimum prévu par la convention collective applicable.
-Salaire minimum légal = SMIC.

Photo de Yoan El Hadjjam

Yoan El Hadjjam Juriste rédacteur web

Voir son profil
illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !
Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

4.5

Note moyenne sur 2 avis

  • le 26/05/2017

    Très bien

  • le 08/05/2017

    Cela m'a permis d'avoir un cadre même si le modèle ne correspondait pas tout à fait à ma demande ( demande de changement de coefficient )

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Nos actualités en lien avec : "Lettre de demande d’application du salaire le plus favorable"

Par Carole VERCHEYRE-GRARD le 23/05/2024 • 7816 vues

Être promu « Cadre Dirigeant » sans augmentation de salaire peut sembler une bonne nouvelle, mais ce n'est pas toujours le cas. Avec ce titre viennent souvent plus de responsabilités et de...


Par Helias CHETANEAU le 19/01/2024 • 859519 vues

Vous êtes serveur, chef de salle, plongeur ou encore commis de cuisine dans un restaurant,...


Par Alexandra Marion le 16/10/2023 • 115123 vues

Votre convention collective peut prévoir de nombreux avantages. Primes d'ancienneté, de...


Par L'équipe Juritravail le 15/05/2023 • 1420681 vues

Le Code du travail ne prévoit pas de congé, de prime ou de majoration de salaire pour...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences