Accueil » Chiffres et Indices » Taux des cotisations sociales 2019

Taux des cotisations sociales 2019

Les cotisations salariales sont des prélèvements assis sur le salaire brut mensuel. Elles sont prélevées et versées directement par l’employeur par le biais d’un système dénommé « précompte ». Ce n’est donc pas au salarié de calculer leur montant ni de les verser aux organismes concernés (URSSAF, organismes de retraite,…). La différence entre votre salaire brut et le montant total des cotisations dont vous êtes redevable représente votre salaire net. Le calcul des charges a déjà été fait.

En 2019, le montant des charges salariales et charges patronales est dépendant du montant de votre salaire brut. Ainsi, quand bien même les taux de cotisations ne varient pas en fonction du montant des salaires, leur assiette varie en fonction de ce montant. Vous pouvez retrouver le taux et le montant total des cotisations prélevées sur votre bulletin de paie.

L’assiette des cotisations salariales est dépendante d’une valeur fixée annuellement par la Direction de la Sécurité sociale, dite le plafond de la Sécurité sociale.
L’assiette est un ensemble d’éléments servant de base de calcul pour les cotisations salariales, en plus des cotisations patronales.

 
Depuis le 1er janvier 2019, les taux de cotisations applicables sont les suivants :

 

Nature des cotisations

Sur la totalité de la rémunération

Dans la limite du plafond

Employeur

Salarié

Employeur

Salarié

Assurance maladie, maternité, invalidité, décès* et contribution solidarité autonomie

 

7,30%

 

 

 

Cotisation salariale maladie supplémentaire dans les départements du Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle

 

 

 

1,50%

 

 

Assurance vieillesse

1,90%

0,40%

8,55%

6,90%

 

Allocations familiales **

 

3,45%

 

 

 

 

Contribution au dialogue social

 

 

0,016%

 

 

 

Accidents du travail

Taux communiqué par la Carsat

CSG imposable

 

2,40%

 

 

Sur 98,25% du salaire brut***

CSG non imposable

 

6,80%

Contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS)

 

 

0,50%

Fnal (20 salariés et +)

0,50%

 

 

 

 

Fnal (moins de 20 salariés)

 

 

 

 

0,10%

 

 

 

Versement transport

Taux institué par les collectivités territoriales ou leurs regroupements

 

 

 

 

Contribution assurance chômage

 

 

4,05%

 

 

Dans la limite de 4 plafonds

Cotisations AGS ****

0,15%

 

Forfait social *****

20%

 

 

 

(a) abattement limité à 4 plafonds annuels de la Sécurité sociale, soit 162 096 € en 2019.
(1*) Pour les employeurs éligibles à la réduction générale, le taux de la cotisation patronale "d'assurances maladie-maternité-invalidité-décès" est fixé à 7 % au titre de leurs salariés dont la rémunération n’excède pas 2,5 fois le montant du SMIC calculé sur un an. Dans les autres cas, le taux de la cotisation d’assurances maladie-maternité-invalidité-décès reste fixé à 13 %.
(2**)  Pour les employeurs éligibles à la réduction générale, le taux de la cotisation patronale "allocations familiales" est fixé à 3,45 % au titre de leurs salariés dont la rémunération n’excède pas 3,5 fois le montant du SMIC calculé sur un an. Dans les autres cas, le taux de la cotisation allocations familiales reste fixé à 5,25 %.
(3***) Abattement limité à 4 plafonds annuels de la Sécurité sociale, soit 162 096 € en 2019.
(4****) Le taux de la cotisation patronale AGS est de 0,03 % pour le personnel intérimaire des entreprises de travail temporaire.
(5*****) Le taux de forfait social est fixé à 8 % notamment pour :
  • les contributions des employeurs destinées au financement des prestations complémentaires de prévoyance versées au bénéfice de leurs salariés, anciens salariés et de leurs ayants droit (entreprise de 11 salariés et plus) ;
  • les sommes affectées à la réserve spéciale de participation au sein des sociétés coopératives et participatives.
Pour rappel, le plafond de la Sécurité Sociale est fixé à 3.377 euros au 1er janvier 2019.

Définition de chaque tranche de cotisation :

  • Tranche A : partie du salaire dans la limite du plafond de la Sécurité sociale soit de 0 à 3.377 euros ;
  • Tranche B : partie du salaire excédent le plafond de la sécurité sociale et inférieure à 4 fois le PSS soit 3.377,01 euros à 13.507,99 euros
  • Tranche C : partie du salaire au-delà de 4 fois le PSS et dans la limite de 8 fois le PSS soit de 13.508 à 27.016 euros
  • Tranche A+B+C : de 1 à 27.016 euros 
  • Tranche 1 : équivalent à la tranche A soit de 1 à 3.377 euros
  • Tranche 2 : partie du salaire au-delà du PSS dans la limite de 3 fois le PSS de 3.377,01 euros à 10.131 euros

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés