ACTUALITÉ Accident de travail : déclaration, durée & indemnisation

Faire reconnaître un traumatisme psychologique comme accident du travail : est-ce possible ?


Par Alexandra Marion , Juriste Rédactrice web - Modifié le 08-07-2020

Faire reconnaître un traumatisme psychologique comme accident du travail : est-ce possible ?

Vous avez subi un traumatisme psychologique au travail et souhaitez que celui-ci soit pris en charge au titre de la législation sur les risques professionnels. Le choc psychologique est-il un accident du travail (AT) ? Si oui, à quelles conditions peut-il être reconnu comme un AT ?
Quelle procédure suivre pour faire reconnaître un tel choc comme accident professionnel ?

Le traumatisme psychologique peut-il être reconnu comme accident du travail ?

Un traumatisme psychologique, un choc psychologique, ou dépression nerveuse soudaine peuvent être reconnues comme accident du travail.

Maître Guillaume COUSIN, avocat au barreau de Paris

La qualification d'accident du travail (AT) ne se limite pas seulement aux lésions physiques mais s'étend également aux lésions psychiques.

À retenir :

D'ailleurs, le fait qu'un traumatisme soit seulement psychologique (c'est-à-dire, lorsque l'accident dont vous avez été victime ne vous a pas causé de blessure...

Prolongez votre lecture... Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !

Je m'inscris

Accédez à tous nos articles gratuitement et recevez chaque semaine toute l'actualité juridique décryptées par Juritravail

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous