-

Vous êtes abonné ? identifiez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus

photo de L'équipe Juritravail

Ce dossier : 

Liquidation, faillite & transfert : que devient le contrat de travail ?

a été rédigé par L'équipe Juritravail, Juriste rédacteur web

4.8 (4 avis clients)

Droit du Travail Salarié

Particulier

personnages illustrant Juritravail

Liquidation, faillite & transfert : que devient le contrat de travail ?

aperçu du sommaire du dossier Liquidation, faillite & transfert : que devient le contrat de travail ?

Rédigé par L'équipe Juritravail - Mis à jour le 29 Décembre 2020

4.8 (4 avis)

Descriptif du dossier

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, les procédures collectives telles que le redressement judiciaire ou la liquidation judiciaire, n’induisent pas automatiquement la perte d’emploi. Ces procédures visant les entreprises en difficulté, sont mises en œuvre notamment pour sauvegarder les emplois liés à l'activité. 

Le transfert d'une entreprise opère automatiquement un transfert des salariés affectés à l'activité concernée. Cette règle prévaut également si le transfert est consécutif à une procédure collective. 

Concrètement, le sort des salariés n'est pas lié à celui de son employeur. S'il est vrai qu'une liquidation judiciaire entraîne une dissolution de la société débitrice, elle n’entraîne pas nécessairement de suppressions d'emplois car l'activité peut être reprise. 

Néanmoins, tous les emplois ne seront pas forcément sauvés. 

Par ailleurs, l'activité peut nécessiter des remaniements afin de repartir sur des bases plus saines, par une réduction des effectifs, laquelle passera alors par des licenciements économiques

Si des suppressions d'emplois ont été nécessaires, la cause réside principalement dans les difficultés financières rencontrées par l'entreprise. En revanche, si des emplois ont été sauvegardés, c'est grâce aux effets curatifs de la procédure collective

En conclusion, le salarié ne doit pas percevoir la procédure collective comme une fatalité, en voici les raisons... 

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, les procédures collectives telles que le redressement judiciaire ou la liquidation judiciaire, n’induisent pas automatiquement la perte d’emploi. Ces procédures visant les entreprises en difficulté, sont mises en œuvre notamment pour sauvegarder les emplois liés à l'activité...

Lire la suite

Droit du Travail Salarié

Particulier


Descriptif du dossier

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, les procédures collectives telles que le redressement judiciaire ou la liquidation judiciaire, n’induisent pas automatiquement la perte d’emploi. Ces procédures visant les entreprises en difficulté, sont mises en œuvre notamment pour sauvegarder les emplois liés à l'activité. 

Le transfert d'une entreprise opère automatiquement un transfert des salariés affectés à l'activité concernée. Cette règle prévaut également si le transfert est consécutif à une procédure collective. 

Concrètement, le sort des salariés n'est pas lié à celui de son employeur. S'il est vrai qu'une liquidation judiciaire entraîne une dissolution de la société débitrice, elle n’entraîne pas nécessairement de suppressions d'emplois car l'activité peut être reprise. 

Néanmoins, tous les emplois ne seront pas forcément sauvés. 

Par ailleurs, l'activité peut nécessiter des remaniements afin de repartir sur des bases plus saines, par une réduction des effectifs, laquelle passera alors par des licenciements économiques

Si des suppressions d'emplois ont été nécessaires, la cause réside principalement dans les difficultés financières rencontrées par l'entreprise. En revanche, si des emplois ont été sauvegardés, c'est grâce aux effets curatifs de la procédure collective

En conclusion, le salarié ne doit pas percevoir la procédure collective comme une fatalité, en voici les raisons... 


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Redressement judiciaire

  • Liquidation judiciaire

  • Plan de sauvegarde

  • Cession

  • Fusion

  • Vente

  • Transfert

  • Maintien des contrats

  • Transfert des contrats

  • Changement d'employeur

  • Difficultés économiques

  • Faillite

  • Licenciement économique

  • Plan de Sauvegarde de l'Emploi

  • PSE

  • Maintien des droits


Plan détaillé du dossier

Nos dossiers sont composés de plusieurs questions essentielles. Il s'agit des questions les plus fréquemment posées sur le thème du dossier. Nos juristes répondent à ces questions de manière précise et succincte pour vous faciliter la compréhension du droit.

33 Questions Essentielles

  • Qu’est-ce que le transfert d’entreprise ?

  • Mon contrat de travail va être transféré à un nouvel employeur. Puis-je refuser ?

  • Mon entreprise a été rachetée. Vais-je devoir signer un nouveau contrat de travail ?

  • Je suis en période d’essai dans une entreprise qui vient d'être cédée. Que va-t-il se passer ?

  • Mon nouvel employeur peut-il m’imposer une nouvelle période d’essai ?

  • Cession entreprise : suis-je soumis à la même obligation de non-concurrence ?

  • Cession entreprise : mon ancienneté va-t-elle être maintenue ?

  • Contrat à durée déterminée et entreprise cédée : le contrat va-t-il prendre fin de façon anticipée ?

  • J’ai été victime d’un accident du travail chez mon employeur initial. Qu’en est-il de ma protection ?

  • Quel effet a un transfert d’entreprise ou d’établissement sur mon mandat de délégué syndical ?

  • Mon nouvel employeur peut-il modifier les dates de congés prévues avec mon employeur initial ?

  • Les salariés de l'entreprise absorbée peuvent-ils prétendre aux avantages des salariés de l’entreprise absorbante

  • Quel effet a un transfert partiel d’entreprise ou d’établissement sur mon contrat de travail ?

  • Le plan de cession peut-il prévoir mon licenciement économique ?

  • La faillite de l’entreprise est-elle un cas de force majeure autorisant l’employeur à ne pas respecter la procédure de licenciement ?

  • La société dont je suis salarié est en liquidation judiciaire. Vais-je perdre mon emploi ?

  • Le licenciement économique intervenant suite à une faillite nécessite-t-il l'envoi d'une lettre de notification ?

  • Le licenciement économique dans le cadre d’une liquidation judiciaire nécessite-t-il une convocation à un entretien préalable ?

  • Le licenciement économique dans le cadre d’une liquidation judiciaire nécessite-t-il le respect des critères d’ordre des licenciements ?

  • Le licenciement économique collectif nécessite-t-il la consultation des représentants du personnel ?

  • Quelles sont les attributions du Comité social et économique dans le cadre d’une procédure de liquidation judiciaire ?

  • L’autorité administrative départementale doit-elle être informée de mon licenciement pour motif économique ?

  • Quelle est la conséquence sur mon licenciement de l’annulation du jugement de liquidation judiciaire de la société qui m’employait sur mon licenciement ?

  • Lorsque mon licenciement est intervenu dans le cadre d’une liquidation judiciaire puis-je saisir le juge afin de contester mon licenciement ?

  • Je suis salarié d’une entreprise en faillite, quelles conditions dois-je remplir pour être élu représentant des salariés dans la procédure de liquidation ?

  • J’ai été désigné représentant des salariés dans la procédure de liquidation judiciaire, en quoi consiste ma mission ?

  • En tant que représentant des salariés dans la procédure de liquidation d’une entreprise en faillite, suis-je tenu à une obligation de discrétion ?

  • J’ai été désigné représentant des salariés dans la procédure de faillite, quand cette mission prend-elle fin ?

  • J’ai été désigné représentant des salariés dans le cadre de la procédure de faillite, puis-je bénéficier d’une protection contre le licenciement ?

  • En tant que représentant des salariés dans la procédure de faillite, pendant combien de temps suis-je protégé contre le licenciement ?

  • Je suis licencié pour motif économique car l’entreprise qui m’emploie est en faillite. Comment le paiement de mes salaires est-il garanti ?

  • Licencié pour motif économique en raison de la faillite de mon entreprise, quelles sont les modalités de paiement de mes salaires ?

  • La société dont je suis salarié est vendue. Vais-je perdre mon emploi ?

Voir les autres questions essentielles


Ce dossier contient également

2 Fiche(s) express

Complètes et pratiques, nos fiches express vous fournissent toutes les informations juridiques dont vous avez besoin.

  • Les difficultés de l’entreprise

  • Les conséquences des difficultés de l’entreprise sur les contrats de travail

4 Modèle(s) de Lettre(s)

Gagnez du temps en utilisant nos modèles de lettre. Grâce aux commentaires et précisions de nos juristes, personnalisez votre modèle puis imprimez-le : c'est prêt !

  • Lettre pour contester les critères retenus pour l'ordre des licenciements (licenciement économique)

  • Lettre demandant à l’employeur d’énoncer les critères ayant déterminé l’ordre des licenciements (licenciement économique)

  • Lettre du salarié protégé refusant une modification pour motif économique de son contrat de travail.

  • Lettre du salarié refusant la modification de son contrat de travail pour motif économique


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quels cas utiliser ce dossier

Votre situation dans l'entreprise est confuse. Vous avez connaissance de difficultés économiques affectant l'entreprise, et les termes "redressement judiciaire" et "liquidation judiciaire" ont été prononcés. 

Effectivement, votre salaire est versé de plus en plus tard et votre employeur ne semble plus en mesure de s'en acquitter. Vous avez des craintes suite aux impayés de salaires : que vont-ils devenir après la disparition de l'entreprise ? Vous avez également des interrogations sur le déroulement de la procédure, qui doit être votre interlocuteur privilégié pour le suivi de votre situation ? Enfin, s'agissant de votre contrat de travail : êtes-vous toujours lié à votre employeur ? Se poursuit-il 

Contenu du dossier 

Ce dossier contient les informations suivantes :
  • la description des différentes procédures collectives et hypothèses de mise en oeuvre ;
  • les conséquences de ces procédures sur les contrats de travail ;
  • les licenciements économiques ;
  • le PSE (plan de sécurisation de l’emploi) ;
  • l’AGS (assurance de garantie des salaires) ;
  • la liquidation judiciaire ;
  • la cession/ le transfert d’entreprise ;
  • le transfert du contrat de travail.
De plus, nous mettons à votre disposition deux modèles de lettre pour une meilleure gestion de vos droits.

La question du moment

L’autorité administrative départementale doit-elle être informée de mon licenciement pour motif économique ?

La société faisant l'objet d'une procédure de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire, peut se retrouver contrainte de licencier. Elle doit préalablement exécuter ses obligations d'information à l'égard de l'autorité administrative. L'autorité administrative doit être informée avant l'envoi de votre lettre de licenciement (1).

Le fait de méconnaître cette obligation expose l'employeur à une contravention de 3 750 € par salariés concernés (2).


N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un langage clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Les dernières actualités sur cette thématique

Vrai/faux : une autorisation est nécessaire en cas de transfert d’un salarié protégé

Vrai mais ... Lorsqu'une opération de transfert d'entreprise ou d'établissement est mise en place, se pose souvent la question des salariés et des contrats de travail de ces derniers. Vont-ils être transférés eux aussi ? Et dans le cas plus compliqué...

Voir +

Droit de reprise de l’activité par les salariés en cas de cession d’entreprise : le dispositif déjà réformé !

Depuis le 1er novembre 2014, les salariés des TPE et PME doivent être informés de toute vente de leur entreprise qui serait envisagée par l'employeur. En vigueur depuis moins d'un an, ce dispositif (que le patronat avait tenté de faire abroger, en...

Voir +

Transfert conventionnel : l’indemnité de requalification d’un CDD en CDI est due par l’entreprise sortante

La convention collective qui vous est applicable peut prévoir la reprise des contrats de travail par un nouvel employeur en cas de perte d'un marché. Le CDD poursuivi dans une nouvelle entreprise fait l'objet d'une transformation en CDI par une...

Voir +


Les avis des internautes

4.8

Note moyenne sur 4 avis

  • 4

    Clair et précis merci

    le 13/12/2017

  • 5

    J'a trouvé les fiches claires et ai obtenu mes réponses

    le 03/02/2017

  • 5

    j' avais des questions en tête , maintenant j' ai les réponses merci

    le 12/07/2015

  • 5

    questions les plus courantes avec les bonnes reponses et codes.

    le 02/05/2015

Les autres dossiers sur le même thème