Assistant(e) maternel(le) : tout savoir sur ses droits & obligations

illustration aperçu dossier.svg

Assistant(e) maternel(le) : tout savoir sur ses droits & obligations

Photo de Alexandra Marion

Rédigé par Alexandra Marion

Mis à jour le 06 mars 2024

9508 utilisateurs ont déjà consulté ce dossier

Vous envisagez de devenir assistant maternel ou l'êtes déjà ? Découvrez notre dossier rédigé par des experts. Ceux-ci vous expliquent les démarches à réaliser pour obtenir un agrément. Ils ont également détaillé pour vous les règles relatives à vos droits et à vos obligations en matière de congés, de rémunération ou encore, en cas de rupture de votre contrat de travail.... Lire la suite

9,60€ TTC

Faites votre choix parmi les 2 options suivantes :

Ce dossier seul :

9.6€ TTC

ou

Illustration question

Ce dossier + tester notre formule CSE sans engagement !

Un juriste répond à vos questions + Accédez en illimité à tous nos documents dont celui-ci

Recommandé

illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

En bref

Quelle sont les obligations de l'assistant maternel ? Une formation et un agrément sont-ils obligatoires ?

Les conditions d'accès à la profession d'assistant maternelle ainsi que les modalités d'accueil des enfants sont strictement encadrées. En effet, l'assistant maternel doit avoir obtenu un agrément délivré par le Président du conseil départemental. Pour obtenir celui-ci, l'assistant maternel doit constituer un dossier de demande d'agrément mais aussi, avoir réalisé une formation lui permettant d'acquérir des connaissances et des compétences dans le milieu de la petite enfance. Ce sont les services de la protection maternelle et infantile (PMI) qui étudient si l'assistant maternel satisfait aux conditions et critères exigés pour exercer cette profession. Quant au parent particulier employeur qui souhaite embaucher une assistante maternelle pour faire garder leurs enfants, lui aussi est soumis à plusieurs obligations à l'égard de l'assistant maternel. A ce titre, il doit notamment formaliser cette embauche par un contrat de travail écrit.

Découvrez toutes les règles spécifiques relatives au statut particulier des assistants maternels afin de pouvoir exercer ce métier sereinement.

Quels sont les droits de l'assistant maternel agréé ? (congés payés, rémunération, arrêt maladie, fin de contrat...)

Le statut des assistants maternels agréés est fixé dans le Code de l'action sociale et des familles mais également par la Convention collective nationale des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile du 15 mars 2021. Seules quelques dispositions du Code du travail s'appliquent aux assistants maternels. Ces textes prévoient ainsi les règles qui leur sont applicables en matière de congés payés, de rémunération ou encore leurs droits et devoirs lors de la rupture de leur contrat de travail (indemnités, préavis...).

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Vous envisagez de devenir assistant(e) maternel(le), ou vous l’êtes déjà, et vous vous posez des questions sur vos droits et obligations. Quelles sont les spécificités de cette profession ? Quelles conditions pour exercer la profession d'assistant maternel ? Quelle formation réaliser ? Comment obtenir un agrément ?  Un agrément peut-il être retiré ou suspendu ? Le particulier employeur qui vous embauche doit-il vous faire signer un contrat de travail et si oui, quelles mentions doit-il contenir ? Quelles obligations déclaratives a t-il à l'égard de Pajemploi ? Quels sont les obligations et les droits de l'assistant maternel ? Comment est-il rémunéré ? A t-il droit à des congés ? Peut-il rompre son contrat de travail et si oui, quelles indemnités perçoit-il ? Doit-il respecter un préavis en cas de rupture de son contrat ?

Vous trouverez dans ce dossier toutes les informations pour connaître les droits et obligations de l’assistant(e) maternel(le) et sécuriser votre relation de travail avec un particulier employeur. Il aborde les notions suivantes :

  • les durées maximales de travail ;
  • les conditions d’accès à la profession ;
  • l'obligation de formation ;
  • la demande d'agrément ;
  • l'obligation de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • l’obligation d’un contrat écrit ;
  • les conditions et les heures d’accueil ;
  • la rémunération de l'assistant maternel et les indemnités d'entretien, indemnités de repas ou kilométriques ;
  • les modalités de la période d’essai ;
  • la durée de repos et le droit au congé ;
  • les documents que l'employeur doit fournir à l'assistant maternel ;
  • les obligations déclaratives du particulier employeur sur le site de Pajemploi ;
  • la rupture du contrat de travail.

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Assistant(e) maternel(le)

icône case à cocher

Conditions d'accès

icône case à cocher

Agrément

icône case à cocher

Durées maximales de travail

icône case à cocher

Droits et obligations

icône case à cocher

Convention collective

icône case à cocher

Congés payés

icône case à cocher

Salaire

Le plan du dossier

  • I. Les conditions d'agrément de l'assistant(e) maternel(le)
  • La réponse à une demande d’agrément est-elle soumise à un délai ?
  • Un contrat de travail est-il obligatoire entre l'assistant maternel et les parents particuliers employeurs ?
  • L'agrément doit-il être renouvelé ?
  • Quels documents l’assistant(e) maternel(le) doit-il fournir aux parents particulier employeur ?
  • Quelles sont les modalités de la période d’essai de l’assistant maternel ?
  • Qui délivre l’agrément permettant d’exercer la profession d’assistant(e) maternel(le) ?
  • Le rejet d'une demande d’agrément doit-il être justifié ?
  • Quelles sont les durées de repos dont bénéficie l’assistant(e) maternel(le) ?
  • Quels documents doivent être fournis par l’employeur lors de la signature du contrat avec l'assistante maternelle ?
  • Comment sont définies les conditions d’accueil ?
  • L’assistant(e) maternel(le) doit-il respecter des durées maximales de travail ?
  • Que se passe-t-il en cas de rupture du contrat de travail pour suspension ou retrait de l’agrément ?
  • En cas de déménagement, l'agrément de l'assistant maternel est-il remis en cause ?
  • L'agrément de l'assistant maternel peut-il être suspendu ou retiré ?
  • Combien d'enfants un(e) assistant(e) maternel(le) peut-il accueillir ?
  • Quelles sont les modalités de la formation suivie par l’assistant(e) maternel(le) ?
  • Le casier judiciaire de l'assistant maternel est-il vérifié dans le cadre d'une demande d'agrément ?
  • II. La signature du contrat de travail
  • Dans quelles conditions l’assistant maternel peut-il être dispensé de demander un agrément ?
  • L'assistant maternel peut-il exercer un mandat de représentant du personnel ?
  • V. La rupture du contrat de travail
  • L'assistant maternel doit-il effectuer un préavis en cas de rupture du contrat de travail pour retrait de l'enfant ?
  • En cas de rupture du contrat pour retrait de l'enfant l'assistant maternel a t-il droit à des indemnités ?
  • Quelles formalités doit respecter l'assistant maternel qui souhaite démissionner ?
  • L'assistant maternel a t-il droit à une indemnité lorsque l'enfant qu'il garde est absent pour maladie ?
  • Les heures supplémentaires doivent-elles être payées à l'assistant maternel ?
  • Qu’est-ce que l’indemnité d’entretien ?
  • III. Les congés payés
  • Comment s’effectue le décompte des congés payés ?
  • Comment sont rémunérés les congés de l'assistant maternel ?
  • Comment sont fixés les congés payés de l'assistant maternel ?
  • L'assistant maternel bénéficie t-il d’une indemnité compensatrice de congés payés lors de la rupture de mon contrat de travail ?
  • Les indemnités d'entretien, de repas ou de déplacement sont-elles soumises à cotisations ?
  • Puis-je bénéficier de congés pour événements familiaux ?
  • L'assistant maternel a t-il le droit à un congé pour la journée de la défense et de la citoyenneté ?
  • L'assistant maternel peut-il bénéficier d’un congé pour enfant malade ?
  • L'assistant maternel peut-il bénéficier d’un congé pour convenance personnelle ?
  • L'assistant maternel peut-il bénéficier d’un congé parental d’éducation ?
  • IV. Le salaire et les indemnités
  • Le particulier employeur doit-il rémunérer l'assistant maternel à date fixe ?
  • L’assistant maternel doit-il recevoir un bulletin de paie ?
  • L’assistant maternel bénéficie t-il d'indemnités de déplacement s'il transporte des enfants ?
  • L'assistant maternel peut-il fractionner ses congés payés ?
  • L'assistant maternel peut-il bénéficier d’un congé de maternité ou d’adoption ?

Ce dossier contient également

fiche-express

1 Fiche express

fiche-express

1 Formulaire CERFA

La question du moment

Le casier judiciaire de l'assistant maternel est-il vérifié dans le cadre d'une demande d'agrément ?

Lors de la demande d'agrément, le Président du conseil départemental demandera à l'assistant(e) maternel(le) de lui fournir un extrait du bulletin n°2 du casier judiciaire pour lui mais également pour chaque personne majeure vivant au domicile de l'assistant maternel, lorsque ce domicile est le lieu d'exercice de sa profession (1). 

En effet, certaines condamnations pénales font obstacle à la délivrance de l'agrément (2). 

A ce titre, l'agrément n'est pas accordé si l'une des personnes majeures ou mineures âgées d'au moins 13 ans vivant au domicile du demandeur, lorsque ce domicile est le lieu d'exercice de sa profession, à l'exception de celles accueillies en application d'une mesure d'aide sociale à l'enfance, est inscrite au fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes.

Le mot de l'auteur

Le 06/03/2024

Les assistant(e)s maternel(le)s sont soumis(e)s à la Convention collective nationale des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile du 15 mars 2021, entrée en vigueur le 1er janvier 2022. Cette convention collective résulte de la convergence des branches des assistants maternels et des salariés du particulier employeur. Leur est également applicable le Code de l'action sociale et des familles.

Le 01/03/2023

Les assistant(e)s maternel(le)s sont soumis(e)s à la Convention collective nationale des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile du 15 mars 2021, entrée en vigueur le 1er janvier 2022. Cette convention collective résulte de la convergence des branches des assistants maternels et des salariés du particulier employeur.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !
Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

4

Note moyenne sur 1 avis

  • le 07/09/2023

    Convivialité du site documentaire juridique juritravail

Pour aller plus loin

Nos actualités en lien avec : "Assistant(e) maternel(le) : tout savoir sur ses droits & obligations"

Par Caroline Audenaert Filliol le 23/05/2024 • 278158 vues

L'astreinte est une période pendant laquelle le salarié, sans être sur son lieu de travail, ni à la disposition permanente et immédiate de son employeur, reste susceptible de devoir...


Par Caroline Audenaert Filliol le 22/05/2024 • 624286 vues

Vous envisagez de proposer une rupture conventionnelle à votre employeur afin de quitter votre...


Par Alexandra Marion le 08/03/2024 • 3431 vues

Afin de pouvoir exercer la profession d'assistant(e) maternel(le), certaines conditions et...


Par Alexandra Marion le 07/03/2024 • 64665 vues

Si vous êtes assistant maternel agréé, les parents qui vous emploient doivent appliquer la...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences