illustration logo

Ancienneté : quels avantages à être fidèle ?

illustration aperçu dossier

Salarie

Particulier

Ce dossier a été acheté 1 fois

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 02 juillet 2019


Ancienneté : quels avantages à être fidèle ?

Avez-vous déjà pensé que l’ancienneté acquise dans votre entreprise peut vous permettre de bénéficier d’une prime ou d’un avantage particulier ? En effet, la loi ou encore votre convention collective peut prévoir un complément de salaire ou des conditions de travail plus favorables. Qu’en est-il pour vous ? Grâce à ce dossier, nous vous expliquons comment l’ancienneté peut être prise en compte tout au long de votre carrière professionnelle pour bén... Lire la suite

Avez-vous déjà pensé que l’ancienneté acquise dans votre entreprise peut vous permettre de bénéficier d’une prime ou d’un avantage particulier ? En effet, la loi ou encore votre convention collective peut prévoir un complément de salaire ou des conditions de travail plus favorables. Qu’en est-il pour vous ? Grâce à ce dossier, nous vous expliquons comment l’ancienneté peut être prise en compte tout au long de votre carrière professionnelle pour bénéficier d’avantages divers.

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 02 juillet 2019


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement


Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Salarié au service d’un même employeur depuis de nombreuses années, vous souhaitez savoir si vous avez droit, au titre de votre ancienneté, à des primes en plus de votre salaire ? Le Code du travail prévoit en effet certains avantages visant à récompenser votre ancienneté et votre fidélité. Néanmoins, votre convention collective peut prévoir des dispositions plus favorables. Il peut s’agir, par exemple, de prime d’ancienneté ou encore d’une gratification suite à l’obtention d’une médaille d’honneur du travail. Il est donc important de consulter ce document. Une convention peut également vous accorder des avantages tels que des congés supplémentaires. 

Aucune de ces faveurs n’est prévue dans la convention applicable à votre activité ? Vous êtes en droit de les demander à votre employeur, par exemple au cours de l’entretien annuel d’évaluation. C’est l’occasion de faire valoir votre expérience et la qualité de votre travail.

Contenu du dossier :

Ce dossier contient toutes les informations de nature à vous permettre de tirer le meilleur profit de votre ancienneté. Nous abordons les sujets suivants :

  • la détermination de l’ancienneté ;

  • le calcul de l’ancienneté ;

  • les majorations de salaires et primes existantes ;

  • la prise en compte de l’ancienneté pour l’indemnisation de la maladie ;

  • la prise en compte de l’ancienneté pour le calcul de l’indemnité de licenciement ;

  • les conditions d’attribution de ces avantages ;

  • etc.

Nous mettons également à votre disposition un formulaire Cerfa pour demander l’obtention de la médaille d’honneur du travail.




Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Point de départ de l’ancienneté

icône case à cocher

Majoration de salaire

icône case à cocher

Indemnité de licenciement

icône case à cocher

Médaille d’honneur

icône case à cocher

Calcul de l’ancienneté

icône case à cocher

Prime d’ancienneté

icône case à cocher

Congés supplémentaires

icône case à cocher

Indemnités

icône case à cocher

Indemnité maladie

icône case à cocher

Préavis de licenciement


Le plan du dossier

  • I - Définition de l'ancienneté

  • Comment déterminer l'ancienneté ?

  • Quel est le point de départ de l'ancienneté ?

  • En cas de transfert d’entreprise mon ancienneté est-elle reprise ?

  • L'ancienneté d'un salarié en CDD embauché en CDI est-elle prise en compte?

  • II - Les avantages pécuniaires liés à l'ancienneté

  • L’employeur a-t-il l’obligation de vous verser une prime d’ancienneté ?

  • Comment se calcule le montant de la prime d’ancienneté ?

  • La prime d’ancienneté bénéficie-t-elle de la majoration pour heures supplémentaires ?

  • La prime d’ancienneté doit-elle être mentionnée sur le bulletin de paie ?

  • La prime d’ancienneté peut-elle être réduite ou supprimée si mon employeur me reproche des agissements fautifs ?

  • La prime d’ancienneté peut-elle être réduite ou supprimée si je fais grève ?

  • Quelle est la différence entre une prime d’ancienneté et une prime d’assiduité ?

  • Si je suis licencié, mon ancienneté aura-t-elle un impact sur le montant de mon indemnité ?

  • Peut-on bénéficier d'une majoration de salaire pour ancienneté ?

  • III - Les autres avantages liés à l'ancienneté

  • Peut-on bénéficier de congés supplémentaires au titre de son ancienneté ?

  • En cas de rupture de mon CDI, quel effet mon ancienneté a-t-elle sur la durée de mon préavis ?

  • Quelles sont les conditions à remplir pour demander l’obtention de la médaille d’honneur du travail ?

Ce dossier contient également

fiche-express

1 Fiche express

fiche-express

1 Formulaire CERFA


La question du moment

L'ancienneté d'un salarié en CDD embauché en CDI est-elle prise en compte?

Lorsque le salarié en contrat à durée déterminée (CDD) est embauché en contrat à durée indéterminée (CDI) au terme de son CDD, ou par requalification, il conserve l'ancienneté qu'il avait acquis au terme de son CDD (1).

Par exemple :
Une prime d'ancienneté est versée dès 3 ans d'ancienneté. Le salarié a été embauché 1 an en CDD puis il a été gardé en CDI. Dès lors que cela fera 2 ans qu'il est en CDI, il pourra prétendre au versement de la prime d'ancienneté, car cela fera au total 3 ans qu'il est dans l'entreprise.

Il faut préciser qu'en cas de requalification d'un CDD en CDI par le juge, les effets de la requalification remontent à la date de la conclusion du premier CDD irrégulier (2). Le salarié est alors réputé avoir occupé un poste en CDI à compter du premier jour de son embauche.

Par ailleurs, lorsque le salarié est embauché en CDI suite à la conclusion de plusieurs CDD sans interruption et que le contrat n'est pas requalifié en tant que tel par le juge, seule l'ancienneté acquise au terme du dernier contrat est pris en compte. Une convention collective ou un accord collectif de travail peut prévoir des dispositions plus favorables.

Il faut ajouter que la prise en compte de l'ancienneté du salarié en CDD, embauché en CDI a d'autres impacts, notamment au niveau de son indemnité de fin de contrat ou encore au niveau de son droit à la formation.

Pour les salariés titulaires d'un CDD, la rémunération ne peut être inférieure au montant de la rémunération que percevrait, dans la même entreprise, après période d'essai, un salarié bénéficiant d'un CDI de qualification professionnelle équivalente et occupant les mêmes fonctions (3). Ainsi, lorsqu'une prime est versée au regard de l'ancienneté, il est en droit d'en bénéficier, à condition de remplir lui-même cette condition d'ancienneté (4).


N'attendez plus ! Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


photo de L'équipe Juritravail

L'équipe Juritravail, juriste rédacteur web

Juriste rédacteur web

Découvrir l’auteur
210 Documents rédigés

387 Articles publiés

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

5

Note moyenne sur 1 avis

  • le 08/08/2016

    Toujours pas recu la commande


Pour aller plus loin

Nos actualités sur le thème Avantages liés à l'ancienneté dans l'entreprise

Par Sophie Bauer le 24/05/2022 • 252 vues

Le salarié dispose de droits spécifiques et d’une protection renforcée après une absence pour cause de congé maternité, de congé paternité, de congé d’adoption et de congé parental d’éducation. Rappel des principales obligations...


Par Constance Delannoy le 24/05/2022 • 299186 vues

Vous avez pris la décision d'embaucher un salarié, et vous devez à présent lui notifier votre décision. Vous pouve...


Par Jérémy DUCLOS le 23/05/2022 • 273 vues

Dans un arrêt du 13 avril 2022 (n° 20-22.454), la chambre sociale de la Cour de cassation apporte une clarification importante dans la distin...


Par Jérémy DUCLOS le 23/05/2022 • 275 vues

La loi n° 2013-504 du 14 juin 2013 a substitué à la prescription quinquennale prévue à l'article 2224 du code civil, relatif aux actions personnell...


Voir toutes les actualités


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences