Lettre informant de la désignation d'un mandataire permanent

illustration aperçu lettre.png

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Modèle de lettre : Lettre informant de la désignation d'un mandataire permanent

Photo de Valérie Lohat

Rédigé par Valérie Lohat

Mis à jour le mercredi 18 décembre 2019

6107 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Le Comité Social et Economique (CSE) d'une entreprise comprenant au moins 50 salariés veut pouvoir être représenté en justice en cas de procès contre l'employeur ou un tiers. A cet effet, il doit donner mandat à l'un de ses membres. Celui-ci peut être général en portant sur toutes les affaires ou spécial pour une affaire déterminée. ... Lire la suite

4,80€ TTC

illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Le Comité Social et Economique (CSE) d'une entreprise comprenant au moins 50 salariés veut pouvoir être représenté en justice en cas de procès contre l'employeur ou un tiers. A cet effet, il doit donner mandat à l'un de ses membres. Celui-ci peut être général en portant sur toutes les affaires ou spécial pour une affaire déterminée. 

La recommandation de l'auteur

Le mandat général ne confère pas à son titulaire le pouvoir de décider seul d'engager un procès. C'est toujours le comité qui décide et précise la nature du procès à engager. C'est pourquoi avant d'engager un procès, un mandat spécial doit être voté.

En revanche, si le comité voit une action engagée contre lui, un vote spécial n'est pas nécessaire s'il a déjà donné un mandat général à l'un de ses membres.
 

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

Le CSE, étant doté de la personnalité civile au vu de l'article L2315-23 du code du travail, peut engager un procès (Cass. soc, 7 septembre 2017, n°16-11495) ou se défendre en justice (Cass. soc, 18 mars 1997, n°95-15010). Pour cela, il doit être valablement représenté par un de ses membres délégué à cet effet (Cass. soc, 1er juin 2010, n°09-12758 et Cass. soc, 4 avril 2001, n°99-40677). Toute personne agissant au nom du comité, soit pour contracter, soit pour agir ou défendre en justice, doit avoir été désignée par un vote du comité. Le choix d'un avocat n'est pas suffisant. L'avocat assiste et/ou représente le mandataire, mais il ne peut pas être le mandataire du comité.
 
Lorsque le mandat est général et permanent, il est valable en principe pour toutes les affaires en demande ou en défense.
 
Le mandat peut être spécial, c'est-à-dire limité à une affaire déterminée (Cass. soc, 18 mars 1997, n°95-15010). 

La jurisprudence applicable initialement au Comité d'Entreprise (CE) est désormais applicable au CSE.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences