Demander le retour à une exécution de mon contrat de travail sans télétravail

illustration aperçu lettre.png

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Modèle de lettre : Demander le retour à une exécution de mon contrat de travail sans télétravail

Photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le lundi 9 mai 2022

2384 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Vous êtes télétravailleur (vous accomplissez votre travail hors des locaux de l'entreprise) et souhaitez abandonner ce mode d'exécution de vos tâches pour revenir à un mode d'exécution sans télétravail. Envoyez sans tarder notre modèle de lettre à votre employeur pour lui demander d'arrêter le télétravail.... Lire la suite

3,60€ TTC

illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Vous êtes télétravailleur (vous accomplissez votre travail hors des locaux de l'entreprise) et souhaitez abandonner ce mode d'exécution de vos tâches pour revenir à un mode d'exécution sans télétravail.

Envoyez sans tarder notre modèle de lettre à votre employeur pour lui demander d'arrêter le télétravail.

La recommandation de l'auteur

Vous souhaitez arrêter de télétravailler ? Envoyez un courrier ou un mail de demande d'arrêt du télétravail

Avant de réaliser votre demande d'arrêt du télétravail et votre réintégration dans les locaux à votre employeur, il convient de vérifier les précisions du support qui a mis en place votre travail hors établissement (contrat de travail, avenant, accord collectif, charte ou accord bilatéral avec employeur).

Ce support doit vous apporter des précisions sur les possibilités et modalités de retour à une exécution des tâches sans télétravail (accord nécessaire des deux parties, fin automatique pour déménagement du salarié ou restructuration du service, jours de télétravail, gestion de distance importante etc.). Ceci est un prérequis à votre demande d'autorisation d'arrêt du télétravail.

Notre modèle de lettre vous permettra de réaliser votre demande de façon claire et argumentée.

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

Le télétravail est défini par le Code du travail (article L1222-9 du Code du travail) comme toute forme d'organisation du travail dans laquelle, un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l'employeur, est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire, en utilisant les technologies de l'information et de la communication.

L'Ordonnance n°2017-1387 du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail a assoupli la règlementation applicable au télétravail. Désormais, le contrat de travail n'a plus à être modifié pour mettre en place cette modalité d'exécution des tâches mais le télétravail est institué par accord collectif ou, à défaut, par une charte élaborée par l'employeur. L'accord collectif applicable ou la charte doit prévoir les conditions de retour à une exécution du contrat de travail sans télétravail.

En l'absence d'accord collectif ou de charte, lorsque le salarié et l'employeur conviennent de recourir au télétravail, ils formalisent leur accord par tout moyen. Dans ce cas, l'employeur prend soin, en principe, de prévoir les conditions de retour à une exécution du contrat sans télétravail, à défaut de quoi, le salarié peut demander à tout moment, sa réintégration dans les locaux.

En toute hypothèse, que le télétravail ait été mis en place par accord/charte ou non, l'employeur doit, dans tous les cas, donner la priorité au télétravailleur pour occuper ou reprendre un poste sans télétravail lorsque celui-ci correspond à ses qualifications et à ses compétences professionnelles. Il doit alors porter à la connaissance du télétravailleur la disponibilité de tout poste de cette nature (article L1222-10 2° du Code du travail).

Attention ! Pour les salariés dont le contrat de travail conclu avant l'Ordonnance du 22 septembre 2017 contient des stipulations relatives au télétravail, les dispositions de l'accord ou la charte conclu(e) en application de l'ordonnance se substituent, s'il y a lieu, aux clauses du contrat qui seraient contraires ou incompatibles.

Toutefois, le salarié peut s'y opposer. Il dispose alors d'un délai d'un mois à compter de la date à laquelle l'accord ou la charte a été communiqué(e) dans l'entreprise pour faire connaître son refus à l'employeur.

Photo de L'équipe Juritravail

L'équipe Juritravail Juriste rédacteur web

Voir son profil
illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Nos actualités en lien avec : "Demander le retour à une exécution de mon contrat de travail sans télétravail"

Par Caroline Audenaert Filliol le 23/10/2023 • 20927 vues

Un salarié en télétravail peut être victime d'un accident pendant ses heures de travail. Dans quelles conditions l'incident peut-il être considéré comme un accident de travail ? Quelles...


Par L'équipe Juritravail le 21/07/2023 • 334457 vues

Le télétravail s'est fortement développé en France pendant la crise sanitaire liée à la...


Par L'équipe Juritravail le 15/05/2023 • 16317 vues

En raison de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, des millions de salariés ont...


Par Malvina Ruiz le 13/04/2023 • 13705 vues

Le Tribunal de Nanterre a jugé, le 10 mars 2021, qu'une entreprise avait le droit de supprimer...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences