Quels sont les chiffres relatifs au chômage en 2023 ?

7,4%taux du chômage au 3ᵉ trimestre 2023

Au troisième trimestre 2023, c'est-à-dire pour la période de juillet à septembre 2023, le nombre de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT) a augmenté de 64.000 par rapport au trimestre précédent et porte le nombre de chômeurs à 2,3 millions de personnes. Selon les dernières statistiques de l'Insee, le chômage a atteint, en France, 7,4% au cours de ce trimestre, soit 0,2 point de plus qu’au trimestre précédent (1).

Plusieurs éléments participent à l'augmentation du chômage parmi lesquelles la procédure de rupture conventionnelle d'après les récentes déclarations du Gouvernement. Et c'est à ce mode de rupture de contrat que souhaite s'attaquer l'exécutif.

illustration

Découvrez notre dossier sur la rupture conventionnelle

Procédure, étapes, indemnité, rétractation, homologation...
Modèles de lettres et de contrat, questions-réponses, cerfa..
Nos juristes ont fait le point pour vous

Réduire le nombre de ruptures conventionnelles

La hausse du chômage inquiète le Gouvernement. Les derniers chiffres publiés par l'Insee confirment ces inquiétudes. 

Face à cette situation, le Gouvernement, après avoir relevé le forfait social de la rupture conventionnelle à 30% a décidé de limiter le recours à ce mode de rupture de contrat de travail. Instituée en 2008 (2), la rupture conventionnelle permet au salarié et à l'employeur de rompre le contrat de manière amiable. Ce mode de rupture permet au salarié de bénéficier des allocations chômage le temps de retrouver un nouvel emploi.

Pour l'actuel Gouvernement, le recours à cette méthode de rupture des relations professionnelles participe à l'augmentation du chômage. C'est cette situation qui conduit l'exécutif à vouloir en limiter l'utilisation. 

Pour l'instant, aucune précision n'a été donnée quant aux moyens qu'il utiliserait pour réduire le recours à la rupture conventionnelle. Une réunion doit à cet effet avoir lieu le 15 décembre prochain. 

illustration

Découvrez nos solutions dédiées aux professionnels

- Accédez à l'ensemble de notre base documentaire en illimité
- Posez vos questions à nos juristes
- Accédez à votre convention collective 

Réduction de la durée d'indemnisation des chômeurs

Entre autres mesures envisagées, le Gouvernement évoque la possibilité de réduire la durée d'indemnisation des chômeurs, notamment ceux âgés de plus de 55 ans. L'emploi des seniors serait davantage menacé par les employeurs qui n'hésitent pas à leur proposer une rupture conventionnelle pour se séparer d'eux. Cette mesure semble être pour l'exécutif un moyen fiable de diminuer, voire d'enrayer le chômage des seniors. 

illustration

Une question juridique ?

Nos juristes répondent gratuitement à votre 1ère question en 24h.

Références
(1) Insee, enquêtes Emploi, séries longues sur le marché du travail.
(2) LOI n° 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail