Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Modèle de Lettre de licenciement d'une nounou / assistant(e) maternel(le)

Vous ne souhaitez plus confier votre enfant à la nounou que vous employez alors que celle-ci n'est plus en période d'essai ? Remplissez ce formulaire pour lui notifier la rupture de son contrat.

Rédigez votre lettre en ligne et obtenez un document juridique complet

Identifiez l'assistante maternelle
Renseignez la date d'embauche de l'assistante maternelle
Précisez la durée de préavis applicable à son contrat de travail
Déterminez si vous souhaitez dispenser votre employé(e) de son préavis
Envoyez la lettre signée

Télécharger la version word

Comment ça marche ?

Tout se fait en ligne, simplement et rapidement !


Répondez au questionnaire en ligne

Nous vous aidons à licencier votre salarié en toute sécurité

Créez votre lettre de licenciement personnalisée

N'oubliez aucune mention obligatoire grâce au modèle généré en tenant compte de vos réponses

Téléchargez le document juridique

Envoyez la lettre en respectant le délai légal. 
Le licenciement est sécurisé


Je démarre la rédaction

Combien ça coûte ?

Vous guider pour adresser à votre assistante maternelle votre souhait de rompre son contrat de travail.

5,00 HT

Rédigé par Rédaction Juritravail

Mis à jour le 25/02/2019

Téléchargement sécurisé

Satisfait ou remboursé

Je démarre la rédaction

Ce que dit la loi

Les articles 5 et 18 de la Convention collective nationale des assistants maternels du particulier employeur du 1er juillet 2004 et l'article L.423-24 du Code de l'action sociale et des familles réglementent les conditions dans lesquelles le contrat de travail peut être rompu.

Le saviez-vous :

Pour des raisons de preuve de la notification, envoyez ce courrier en recommandé avec accusé de réception au salarié en précisant si possible le motif du licenciement.

Pensez également à informer le salarié sur les modalités d'exécution (ou non) du préavis.

Notez bien que si vous dispensez votre nourrice d'effectuer son préavis, vous devrez lui verser une indemnité égale au montant de la rémunération qu'elle aurait perçue si elle avait gardé votre enfant.