Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Entretien préalable à un licenciement, comment se faire assister ?

nouveauté

Droit du Travail Salarié

Particulier

Page 0 du dossier Entretien préalable à un licenciement, comment se faire assister ?
Page 1 du dossier Entretien préalable à un licenciement, comment se faire assister ?

Rédigé par RédactionJuritravail - Mis à jour le 16 Octobre 2020

3.5 (2 avis)

Vous venez de recevoir une lettre de convocation à un entretien en vue d’un potentiel licenciement. Cette situation peut sembler difficile mais pas d’inquiétude, la procédure est stricte et votre employeur doit respecter un certain nombre d’étapes avant que le licenciement ne soit effectif.
La convocation vous informe à la fois de la tenue et de la date de l’entretien avec votre employeur. Elle précise que vous avez la possibilité de vous faire assister à cette occasion. Qui peut vous assister ? Quelles sont les modalités à respecter pour faire valoir ce droit ? Quel est le rôle de cet assistant particulier ?


*Conformément aux dispositions du code de la consommation, on entend par professionnel : toute personne physique ou morale, publique ou privée, qui agit à des fins entrant dans le cadre de son activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale ou agricole, y compris lorsqu'elle agit au nom ou pour le compte d'un autre professionnel.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Entretien préalable de licenciement
  • Convocation
  • Se faire assister à l'entretien
  • Se faire représenter à l'entretien
  • Conseiller du salarié
  • Représentant du personnel

Plan détaillé du dossier

17 Questions Essentielles

  • Mon employeur peut-il me convoquer à un entretien de licenciement conjointement avec un autre salarié dont le licenciement est envisagé pour les mêmes faits?

  • Mon employeur peut-il m’empêcher de me faire assister lors de mon entretien de licenciement par une personne appartenant au personnel de l’entreprise ?

  • Mon employeur doit-il également convoquer personnellement à mon entretien de licenciement le salarié que j’ai choisi pour m’assister ?

  • Le salarié que j’ai choisi pour m’assister lors de mon entretien de licenciement peut-il subir une perte de rémunération en cas d’acceptation ?

  • À quelles conditions puis-je faire appel à un conseiller extérieur à l’entreprise pour me faire assister lors de mon entretien de licenciement ?

  • Où puis-je consulter la liste des conseillers extérieurs à l’entreprise susceptibles de m’assister lors de mon entretien de licenciement ?

  • Je souhaite me faire assister par un conseiller extérieur à l’entreprise, inscrit sur liste lors de mon entretien de licenciement. Quelle est la démarche à suivre ?

  • Puis-je choisir n’importe lequel des conseillers inscrits sur la liste pour m’assister lors de mon entretien de licenciement ?

  • Si le conseiller que j’ai choisi pour m’assister est indisponible pour mon entretien préalable, puis-je demander à l’employeur de le reporter ?

  • En quoi consiste la mission de celui ou de celle chargé (e) de m’assister lors de mon entretien de licenciement ?

  • Mon assistant lors de mon entretien de licenciement est-il tenu à une obligation de discrétion ?

  • L’attestation établie par mon assistant faisant état du déroulement de mon entretien de licenciement peut-elle être produite devant le juge ?

  • La personne m’ayant assisté lors de mon entretien de licenciement peut-elle témoigner en ma faveur devant le juge ?

  • Devant le juge, que puis-je obtenir si mon employeur ne respecte pas les règles relatives à mon assistance par un conseiller extérieur lors de l’entretien préalable ?

  • Puis-je reprocher à mon employeur l’absence du salarié que j’ai choisi pour m’assister lors de mon entretien de licenciement ?

  • Je suis malade le jour de l'entretien préalable à mon licenciement, mon employeur a-t-il l'obligation de le reporter ?

  • Pourquoi choisir de me faire assister lors de l’entretien préalable ?

Voir les autres questions essentielles

1 Fiche(s) express

  • Pourquoi se faire assister lors de l'entretien préalable à un licenciement ?

1 Modèle(s) de Lettre(s)

  • Lettre demandant un report de la date d’entretien préalable en vue d’un potentiel licenciement

21 Avis des juges

  • Le début de la protection du salarié inscrit sur la liste des conseillers chargés d’assister les salariés lors de leur entretien préalable au licenciement.

  • Le non report de l’entretien dû au retard du conseiller assistant le salarié

  • Lettre de convocation à l’entretien préalable et licenciement irrégulier

  • Le fait de tenir des propos injurieux pendant l’entretien préalable

  • Le délai séparant la remise de la convocation à l’entretien préalable et l’entretien lui-même

  • Un employeur en convoquant par fax un salarié à un entretien préalable n’a pas respecté la procédure légale

  • La lettre de convocation à l’entretien préalable

  • Le déroulement de l'entretien préalable

  • L'interdiction faite au salarié de revenir travailler dès le jour de l'entretien préalable

  • Les contestations liées à l’entretien préalable

  • La procédure à suivre lors du report d'un entretien préalable

  • Les modalités d'assistance de l'employeur lors de l'entretien préalable de licenciement

  • La tenue de l'entretien préalable de licenciement en dehors du temps de travail

  • L'assistance du salarié lors de l'entretien de licenciement et mention dans la lettre de convocation

  • Le licenciement fondé sur un motif non discuté lors de l'entretien préalable

  • La lettre de convocation à l'entretien préalable de licenciement et la mention de l'objet du licenciement

  • Les personnes présentes lors de l'entretien préalable.

  • La mention dans la lettre de convocation préalable de l'adresse où la liste des conseillers est consultable

  • Le délai de 5 jours ouvrables entre la convocation et l’entretien préalable au licenciement.

  • La langue dans laquelle l’entretien préalable doit se dérouler.

  • La mention de l'éventualité du licenciement dans la lettre de convocation à l'entretien préalable

Voir les autres avis des juges


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Vous comptez vous faire assister lors de votre entretien préalable. Vous voulez être appuyé par une personne qualifiée pour vous aider dans cette épreuve.

Néanmoins, vous n’avez aucune idée de qui pourrait bien vous assister, ni de comment mettre en œuvre cette assistance. Quel est le rôle du conseiller du salarié et quels sont ses pouvoirs ?

Dans le cadre d'une convocation à un tel entretien, il n'est pas toujours simple de savoir quels sont ses droits et comment les défendre. Des solutions d'accompagnement existent, nous vous les présentons.

Contenu du dossier

Ce dossier vous informe de vos droits et obligations en matière d'entretien préalable au licenciement. Il aborde, notamment, les points suivants :

  • comment se faire assister à un entretien de licenciement ;
  • par qui se faire assister lors d'un entretien de licenciement ;
  • la procédure de convocation à un entretien de licenciement ;
  • l'étendue des missions et obligations de la personne qui représente le salarié ;
  • les droits du salarié lors de l'entretien.

N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un language clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Le mot de l'auteur

Dans son arrêt n°13-12071 du 14 mai 2014, la Chambre sociale de la Cour de cassation rappelle que l'absence de convocation à un entretien préalable de licenciement constitue une irrégularité de la procédure de rupture du contrat de travail, quand bien même il s'agit d'un contrat à durée déterminée.

Rédaction Juritravail Juriste rédacteur web

138

Articles publiés

181

Documents rédigés


Les dernières actualités sur cette thématique

Le conseiller du salarié : cadre et limites de son intervention

Dans les entreprises dépourvues d’institutions représentatives du personnel, le salarié convoqué à un entretien dans le cadre d’une procédure de licenciement ou d’une rupture conventionnelle peut, s’il le souhaite, se faire...

Voir +

Je suis convoqué(e) à un entretien préalable à un licenciement, que dois-je faire?

L'employeur qui envisage de licencier un salarié doit le convoquer, avant toute décision, à un entretien au cours duquel il lui expose les motifs de cette mesure et recueille ses explications (article L 1232-2 du Code du travail). Voici quelques...

Voir +

VRAI/FAUX : Je ne peux ni enregistrer ni transposer ce qui a été dit lors de l’entretien préalable à sanction ou licenciement

C'est FAUX ! Lors de l'entretien préalable, le salarié peut se faire assister par une personne de son choix appartenant au personnel de l'entreprise (1) et c'est ce dernier qui pourra transposer les échanges entre l'employeur et le salarié....

Voir +


La question du moment

Mon employeur doit-il également convoquer personnellement à mon entretien de licenciement le salarié que j’ai choisi pour m’assister ?

L'employeur qui envisage de vous licencier pour motif personnel doit vous convoquer personnellement à un entretien préalable en vous indiquant l'objet de la convocation, la date, l'heure et le lieu de l'entretien, ainsi que votre faculté de vous faire assister lors de cet entretien (1).

Vous pouvez, en toute hypothèse, vous faire assister par une personne de votre choix appartenant au personnel de l'entreprise.

De plus, dans les entreprises dépourvues de comité social et économique (CSE), vous pouvez vous faire assister par un conseiller inscrit sur liste départementale (2).

En revanche, votre employeur n'a pas l'obligation de convoquer personnellement la personne que vous avez choisie pour vous assister (3).


Les avis des internautes

3.5

Note moyenne sur 2 avis

  • 4

    NOMBREUX EXEMPLES, je qui permets de mieux appréhender, cette démarche traumatisante pour l'employé

    le 17/11/2019

  • 3

    C'est assez difficile de se promener sur le site, j'ai payé et je veux un autre renseignement maintenant, mais je n'ai pas encore compris s'il fallait que je paie à nouveau

    le 15/12/2014

Les autres dossiers sur le même thème