photo de Alice Lachaise

Ce dossier : 

Avance, saisie, paiement du salaire : quels sont mes droits ?

a été rédigé par Alice Lachaise, Juriste rédactrice web

Droit du Travail Salarié

Particulier

personnages illustrant Juritravail

Avance, saisie, paiement du salaire : quels sont mes droits ?

aperçu du sommaire du dossier Avance, saisie, paiement du salaire : quels sont mes droits ?

Rédigé par Alice Lachaise - Mis à jour le 12 avril 2019

En cette période de crise, vous rencontrez des difficultés financières et assumer les dépenses quotidiennes se révèlent parfois difficile. Pour pallier ces difficultés et faciliter les fins de mois, vous souhaitez tout savoir sur votre salaire et vos droits...

Lire la suite


Descriptif du dossier

En cette période de crise, vous rencontrez des difficultés financières et assumer les dépenses quotidiennes se révèlent parfois difficile. Pour pallier ces difficultés et faciliter les fins de mois, vous souhaitez tout savoir sur votre salaire et vos droits.
Demander une avance sur salaire ou un acompte à votre employeur, la remise de votre bulletin de paie, connaître ses obligations envers vous, vos droits en matière de saisies sur salaire et de retenues sur salaire. Autant de sujets qui peuvent influer sur vos droits en matière de rémunération.

Notre dossier vous apporte toutes les informations sur votre salaire pour faire valoir vos droits !


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Avance sur salaire

  • Accompte

  • Saisie sur salaire

  • Fiche de paie

  • Retenue sur salaire

  • Bulletin de paie


Plan détaillé du dossier

Nos dossiers sont composés de plusieurs questions essentielles. Il s'agit des questions les plus fréquemment posées sur le thème du dossier. Nos juristes répondent à ces questions de manière précise et succincte pour vous faciliter la compréhension du droit.

28 Questions Essentielles

Voir les autres Questions Essentielles


Ce dossier contient également

1 Modèle(s) de Lettre(s)

Gagnez du temps en utilisant nos modèles de lettre. Grâce aux commentaires et précisions de nos juristes, personnalisez votre modèle puis imprimez-le : c'est prêt !

1 Fiche(s) express

Complètes et pratiques, nos fiches express vous fournissent toutes les informations juridiques dont vous avez besoin.


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Vous faites l'objet d'une saisie sur salaire et vous souhaitez en connaître le fonctionnement. Votre employeur a procédé à cette saisie et vous vous interrogez sur les parties de votre salaire qui peuvent en faire l'objet.

Depuis quelques temps, votre employeur ne vous remet plus votre fiche de paie, et ce malgré vos demandes répétées. En a-t-il le droit ? Est-il dans l'obligation de vous la remettre ? Quelles mentions doit-elle contenir ?

Encore, régulièrement, votre patron vous remet votre bulletin de paie en fin de mois. Sachez qu'il doit, normalement, vous la remettre à la date de paiement de votre salaire.

Au moment où votre employeur vous remet votre bulletin de salaire, vous vous apercevez qu'il a effectué une retenue sur salaire. Vous souhaitez donc savoir s'il en a le droit et dans quelle mesure ce dernier peut effectuer une retenue sur votre salaire pour se rembourser une somme avancée.

Contenu du dossier

Ce dossier vous informe et vous fournit les éléments de réponses sur :

  • la remise de la fiche de paie,
  • la date de délivrance du bulletin de salaire,
  • les mentions obligatoires et interdites de la fiche de paie,
  • la différence entre le salaire brut et le salaire net,
  • la date de paiement de votre salaire,
  • le paiement de votre salaire,
  • les conditions de la saisie sur salaire,
  • la différence entre l'avance sur salaire et l'acompte,
  • la retenue sur salaire.

 


La question du moment

Quelles sont les mentions obligatoires que doit contenir ma fiche de paie ?

Votre bulletin de paie doit comporter les mentions suivantes (1) : 

  • le nom, l'adresse de votre employeur, avec le cas échéant l'établissement dont vous dépendez;
  • le numéro de la nomenclature des activités économiques (Code NAF/numéro SIREN);
  • la convention collective qui vous est applicable ou, à défaut, ou, à défaut, la référence au code du travail pour les dispositions relatives à la durée des congés payés et à la durée des délais de préavis en cas de cessation de la relation de travail ;
  • votre nom, votre emploi, votre position dans la classification conventionnelle ;
  • la période et le nombre d'heures de travail auquel se rapporte votre salaire en distinguant, les heures payées au taux normal et les heures supplémentaires selon leur taux de majoration;
  • la nature et le volume du forfait (hebdomadaire, mensuel, annuel, en heures ou en jours), auquel se rapporte votre salaire, si votre rémunération est forfaitaire ;
  • la nature et le montant des accessoires de salaire soumis à cotisations salariales et patronales ;
  • le montant de votre rémunération brute ;
  • le montant et l'assiette des cotisations et contributions d'origine légale et conventionnelle à la charge de l'employeur et à votre charge avant déduction des exonérations et exemptions mentionnées au 13° de R3243-1 du Code du travail ainsi que, pour les cotisations et contributions d'origine légale et conventionnelle à votre charge, leurs taux ;
  • la nature et le montant des autres versements et retenues effectués sur la période, notamment au titre de la prise en charge des frais de transport public ou de frais de transports personnels ;
  • l'assiette, le taux et le montant de la retenue à la source ainsi que la somme qui aurait été versée au salarié en l'absence de retenue à la source ;
  • Le montant de la somme reçue et la date de paiement de cette somme ;
  • vos dates de congé et le montant de l'indemnité correspondante (sauf caisse de congés payés), lorsqu'une période de congé annuel est comprise dans la période de paie considérée ;
  • une mention en caractères apparents incitant le salarié à le conserver sans limitation de durée (2);
  • le montant des exonérations et exemptions de cotisations et contributions de sécurité sociale affectées aux régimes obligatoires de base ou aux organismes concourant à leur financement ;
  • le montant total versé par l'employeur, c'est-à-dire la somme de la rémunération brute et des cotisations et contributions à sa charge, déduction faite des exonérations et exemptions des mêmes cotisations et contributions mentionné au 13° de R3243-1 ; 
  • la mention de la rubrique dédiée au bulletin de paie sur le portail www. service-public. fr.

S'il est fait mention d'une autre convention collective, que celle de l'activité principale de votre entreprise, sur votre bulletin de salaire, il ne s'agit que d'une simple présomption, que l'employeur pourra écarter en apportant la preuve qu'il n'a jamais eu la volonté de faire application de cette convention et que la mention procède donc d'une erreur manifeste (3).


N'attendez plus ! Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un langage clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Le mot de l'auteur

Le 24/04/2019

Selon l'article L3252-3 du Code du travail, une partie de votre salaire demeure insaisissable. Pour le calcul de celle-ci, sont notamment pris en compte le montant de votre rémunération, de ses accessoires ainsi que la valeur des avantages en nature après déduction des charges sociales et du prélèvement à la source.

photo de Alice Lachaise

Alice LachaiseJuriste rédactrice web

265 Articles publiés

8 Documents rédigés


Les dernières actualités sur cette thématique

  • Saisie sur salaire : quel est le barème 2021 ?

    Vous faites l'objet d'une saisie sur salaire et êtes inquiet de vous retrouver sans revenus pour satisfaire à vos besoins. Cette procédure exceptionnelle permet à l'un de vos créanciers de venir ponctionner la dette qu'il a contre vous, directement sur votre fiche de paie. Cependant, la loi encadre cette procédure afin que vous ne vous retrouviez pas sans ressources pour finir le mois. Voici le barème 2021 des saisies maximales sur rémunération.

    Voir +
  • Pouvez-vous demander le paiement de votre salaire en liquide ?

    En pratique, le paiement du salaire est très souvent effectué par virement bancaire ou postal, voire par chèque barré. Vous avez également la possibilité de demander à votre employeur de vous verser votre salaire en espèces. toutefois, ce mode de paiement est réglementé. Dans quels cas le paiement du salaire en liquide est-il possible ? Votre employeur peut-il refuser ? Dans quelles conditions est versé le salaire en espèces ? Quels recours si votre employeur ne vous verse pas l'intégralité de votre salaire en espèces ou s'il n'en déclare qu'une partie ?

    Voir +
  • Trop perçu de salaire : conserver les sommes est une faute

    Il arrive que le salarié perçoive à la suite d’une erreur de son employeur un salaire supérieur à ce qui lui est dû, cela s’appelle un trop perçu de salaire. Les rapports de loyauté qui régissent les relations de travail voudraient que le salarié le signale à son employeur et qu’il régularise la situation. 

    Voir +

Les avis des internautes

5

Note moyenne sur 1 avis

  • 5

    Les explications sont claires , précises

    le 10/02/2021