Lettre de cautionnement solidaire

illustration aperçu lettre.png

Modèle de lettre : Lettre de cautionnement solidaire

Photo de Caroline Audenaert Filliol

Rédigé par Caroline Audenaert Filliol

Mis à jour le mercredi 22 novembre 2023

97 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Vous êtes bailleur et souhaitez prendre une garantie de paiement des loyers par une caution. La rédaction d'une formule d'engagement est nécessaire.... Lire la suite

3,60€ TTC

illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Vous êtes bailleur et souhaitez prendre une garantie de paiement des loyers par une caution.

La rédaction d'une formule d'engagement est nécessaire.

La recommandation de l'auteur

Pour des raisons de preuve, conserver l'engagement de cautionnement avec le bail.

Ce que dit la loi

Le cautionnement se définit comme suit : « Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à cette obligation, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même » (Article 2288 du Code civil). La caution est donc une personne ; le cautionnement, l’acte de s’engager pour le compte d’autrui.

Le cautionnement est simple lorsque la caution peut faire jouer :

  • le bénéfice de division : la caution est en droit d’exiger la division de la dette en cas de cautions multiples (article 2303 du Code civil) ;
     
  • et le bénéfice de discussion : elle peut obtenir la suspension des poursuites du créancier à son encontre par des actions en recouvrement préalables vers le débiteur locataire (article 2298 du Code civil).

Le cautionnement solidaire est en général préféré au cautionnement simple (pas de renonciation au bénéfice de division et de discussion).

À ne pas confondre avec le dépôt de garantie qui consiste au versement d’une somme d’argent en garantie de dégradations et/ou loyers impayés (article 22 de la Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986).

Le cumul avec une assurance de loyers impayés est impossible sauf en cas de logement loué à un étudiant ou un apprenti (article 22-1 de la Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986).

Depuis la loi ELAN (Loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) du 23 novembre 2018, seule la signature suffit. Il n’est plus nécessaire de retranscrire l’ensemble de la mention manuscritement.

S’agissant de la durée d’engagement, elle peut être : 

  • indéterminée : aucune indication de durée ou elle stipulée comme telle et la caution peut le résilier unilatéralement ;
     
  • ou déterminée (stipulée pour une période précise) et elle ne peut pas se soustraire à cet engagement.

La personne physique qui se porte caution signe l'acte de cautionnement faisant apparaître le montant du loyer et les conditions de sa révision tels qu'ils figurent au contrat de location, ainsi que la reproduction de l'avant-dernier alinéa du présent article. La caution doit apposer la mention prévue par l'article 2297 du code civil. Le bailleur remet à la caution un exemplaire du contrat de location. Ces formalités sont prescrites à peine de nullité du cautionnement.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences