photo de L'équipe Juritravail

Ce dossier : 

Crédit et prêt immobilier

a été rédigé par L'équipe Juritravail, Juriste rédacteur web

Salaire & Rémunération 2021

Particulier

personnages illustrant Juritravail

Crédit et prêt immobilier

aperçu du sommaire du dossier Crédit et prêt immobilier

Rédigé par L'équipe Juritravail - Mis à jour le 16 octobre 2020

La souscription d’un crédit immobilier est un évènement important pouvant avoir un impact durable sur la situation financière de l’emprunteur.


Avant de s’engager, il est important de connaître l’étendue de ses droits et obligations, ainsi que les solutions existantes en cas de difficultés financières suite à un événement de la vie courante...

Lire la suite


Descriptif du dossier

La souscription d’un crédit immobilier est un évènement important pouvant avoir un impact durable sur la situation financière de l’emprunteur.


Avant de s’engager, il est important de connaître l’étendue de ses droits et obligations, ainsi que les solutions existantes en cas de difficultés financières suite à un événement de la vie courante. 


Le crédit immobilier est encadré par une réglementation protectrice, parfois complexe.


Ce dossier vous donne les outils pour souscrire un crédit immobilier en toute connaissance de cause, ou pour vous informer de vos droits si vous avez déjà passé le cap.



Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Crédit immobilier

  • Prêt immobilier

  • Assurance prêt

  • Assurance groupe

  • Assurance perte d’emploi

  • Loi Hamon

  • Remboursement anticipé

  • Indemnité de remboursement anticipé

  • Emprunt hypothécaire et mainlevée

  • Désolidarisation du co-emprunteur


Plan détaillé du dossier

Nos dossiers sont composés de plusieurs questions essentielles. Il s'agit des questions les plus fréquemment posées sur le thème du dossier. Nos juristes répondent à ces questions de manière précise et succincte pour vous faciliter la compréhension du droit.

30 Questions Essentielles

Voir les autres Questions Essentielles


Ce dossier contient également

8 Modèle(s) de Lettre(s)

Gagnez du temps en utilisant nos modèles de lettre. Grâce aux commentaires et précisions de nos juristes, personnalisez votre modèle puis imprimez-le : c'est prêt !

Voir les autres Modèle(s) de Lettre(s)


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quels cas utiliser ce dossier ?

Au moment de la souscription de votre crédit immobilier, plusieurs questions se posent.

Vous vous interrogez sur l'assurance du prêt : avez-vous le choix de l’assurance du prêt ? Pouvez-vous changer de contrat d’assurance en cours de prêt et sous quelles conditions ? 

Les dispositions de la loi Hamon de mars 2014 ont apporté une protection en la matière. 

Vous vous interrogez également sur le taux d’intérêt de votre prêt et la domiciliation bancaire : quelles sont les obligations du banquier en termes d’information sur les risques de souscription d’un crédit ? Etes-vous obligé d’ouvrir un compte bancaire auprès de l'établissement prêteur ? 

Par ailleurs, il est possible que votre votre situation personnelle ou financière évolue en cours d’emprunt, donnant lieu à de nouvelles difficultés ou interrogations. 

Si vous avez bénéficié d'une importante rentrée d’argent, vous souhaitez peut être procéder au remboursement anticipé (partiel ou total) de votre prêt immobilier. Dans ce cas, serez-vous redevable d’une indemnité ? Le cas échéant, est-elle plafonnée ?

Vous trouvez que le taux d’intérêt de votre prêt est trop élevé compte tenu de l’évolution du taux d’intérêt actuel : la banque doit-elle le modifier ? 

De plus, si l’assurance refuse de prendre en charge les échéances en cas de sinistre (une perte d’emploi, un décès…), pouvez-vous l’y contraindre et comment ? 

Vous souhaitez également savoir quelles sont les solutions envisageables en cas d’importantes difficultés financières : un délai de grâce est-il de droit ? Quelles sont les conditions pour bénéficier d’une mesure de traitement de surendettement

La souscription d’un crédit immobilier ouvre ainsi la porte à de nombreuses problématiques. Ce dossier vous donne les outils pour mener paisiblement votre projet immobilier.

Contenu du dossier :

Ce dossier comprend des informations relatives, notamment :

  • au remboursement anticipé du crédit immobilier ; 
  • aux emprunts hypothécaires ;
  • aux possibilités de désolidarisation ;
  • à la souscription et à la substitution d'assurances ;
  • à la domiciliation bancaire (à jour de la loi PACTE) ;
  • à la clôture d'un compte bancaire ouvert auprès de la banque prêteuse ;
  • à la contestation du Taux Annuel Effectif global (TAEG) ;
  • aux obligations du banquier ;
  • aux délais de prescription ; 
  • à la situation de surendettement ;
  • au délai de grâce.

La question du moment

Je viens d’apprendre que mon débiteur a déposé un dossier de surendettement. Ai-je une chance de récupérer mon argent ?

Il est possible qu'un débiteur, pour diverses raisons, ne paye pas son créancier mais ce dernier dispose de plusieurs moyens pour le contraindre à s'exécuter (mise en demeure, procédure d'injonction de payer…).

Qu'en est-il lorsque le débiteur a constitué un dossier de surendettement ?

Une personne se trouve en situation de surendettement si elle ne parvient plus, malgré sa bonne foi caractérisée, à faire face à ses dettes non professionnelles (par exemple des loyers impayés). Ainsi, tout particulier domicilié en France (français ou étranger) qui n'est plus en mesure d'assurer le remboursement de ses dettes personnelles (et non professionnelles) peut déposer un dossier de surendettement (1).

La commission de surendettement va étudier ce dossier afin d'évaluer s'il s'agit d'une situation de surendettement et décider des solutions visant à réaménager, rééchelonner voire effacer en tout ou partie les dettes contractées (2). Dans l'attente de la décision de recevabilité, le particulier doit continuer, dans la mesure de ses possibilités, à régler ses dettes. Dans l'attente de la recevabilité du dossier, il peut cependant demander une suspension des poursuites (3)

Par ailleurs, la recevabilité du dossier suspend automatiquement et temporairement les procédures de saisies, à l'exception des créances alimentaires, des saisies immobilières (si une date d'adjudication a été fixée) et des saisies administratives à tiers détenteurs déjà notifiés aux tiers saisis (4).

Ainsi, le créancier d'un débiteur placé en situation de surendettement voit ses chances de récupérer son argent amoindries.


N'attendez plus ! Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un langage clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat



Les dernières actualités sur cette thématique

Les autres dossiers sur le même thème