Convention de transfert volontaire du contrat de travail

illustration aperçu contrat.png

Modèle de contrat : Convention de transfert volontaire du contrat de travail

Photo de Lorène Bourgain

Rédigé par Lorène Bourgain

Mis à jour le mardi 13 juin 2023

14582 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de contrat

Le contrat de travail d'un salarié peut être transféré vers une autre société pour des raisons de restructuration juridiques ou d’évolution économique. Il faut alors obtenir l’accord de l’ensemble des parties : entreprise d'origine, entreprise d'accueil et le salarié. Téléchargez notre modèle de convention tripartite rédigée par un juriste et prête à l'emploi !... Lire la suite

12,00€ TTC

illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Comment et quand faire transférer un salarié d'une société à une autre entreprise ?

En application de l'article L1224-1 du Code du travail, le contrat de travail est transféré de plein droit à l'occasion d'un transfert de société notamment par :

  • succession ;
  • vente ;
  • fusion ;
  • transformation du fonds ;
  • mise en société de l'entreprise.

“De plein droit” signifie que le transfert du contrat de travail ne nécessite alors aucune formalité particulière pour que celui-ci s'exécute.

Ce transfert de plein droit est réalisé toutefois sous réserve :

  • qu'il s'effectue en présence d'une entité économique autonome ;
  • que l'activité transférée se poursuive avec le cédant.

Le contrat de travail en cours peut être transféré de manière volontaire, si les conditions d'application de la loi ne sont pas remplies. Le cas échéant, le transfert du contrat de travail constitue une modification du contrat de travail qui doit expressément être acceptée par le salarié de l'entreprise.

S'agissant d'une cession de contrat, en application de l'article 1216 du Code civil, celle-ci doit également être acceptée par le cessionnaire (le repreneur).

Comment rédiger une convention d'accord tripartite ? Faut-il faire un avenant ?

Si les conditions du transfert légal de ce type de contrat de travail ne sont pas remplies, une convention tripartite peut, le cas échéant, l'organiser. Les parties conviennent alors :

  • du maintien de l'ancienneté dans l'entreprise ;
  • de la conservation des congés payés ;
  • du maintien de la clause de non-concurrence ;
  • du poste attribué dans la société d'accueil ;
  • etc.

Sommaire du Guide d'utilisation :

Convention de transfert volontaire du contrat de travail d'un salarié

Article 1er - Objet de la convention :
Article 2 - Transfert de l'ancienneté
Article 3 - Sort de la clause de non-concurrence (si elle existe dans le contrat de travail)
Article 4 - Maintien des jours de congés payés acquis

 

La recommandation de l'auteur

S'agissant d'un transfert du contrat de travail, l'employeur initial n'est pas tenu de verser une quelconque indemnité de rupture au salarié, comme c'est le cas pour une rupture conventionnelle ou un licenciement hors faute grave ou lourde.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Pour aller plus loin

illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez en temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit !

Plus d'infos au 01 75 75 36 00 !

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

Nos actualités en lien avec : "Convention de transfert volontaire du contrat de travail"

Par Thibault Hospice le 19/04/2024 • 5730 vues

La question de la religion en entreprise est un sujet particulièrement sensible et complexe. Entre le respect de la liberté des salariés de manifester leurs convictions religieuses et les...


Par Thibault Hospice le 18/04/2024 • 46937 vues

Un tour du monde, mettre sa vie professionnelle entre parenthèses, se consacrer à sa famille,...


Par Thibault Hospice le 18/04/2024 • 3980 vues

L'employeur peut être tenu de mettre en place un accord de participation des salariés aux...


Par Virginie Langlet le 16/04/2024 • 36747 vues

Un délai de 7 jours entre la mise à pied conservatoire et la procédure de licenciement, sans...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences