Demande de rupture du contrat de travail après le congé ou le temps partiel pour...

illustration aperçu lettre.png

Modèle de lettre : Demande de rupture du contrat de travail après le congé ou le temps partiel pour création d’entreprise

Photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le mercredi 9 mars 2022

518 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Pour créer une société alors que vous êtes salarié, vous pouvez bénéficier soit :  d'un congé durant lequel votre contrat de travail sera suspendu, donc non rémunéré ;  d'une réduction du temps de travail (passage à temps partiel).  Si le congé ou la période de travail à temps partiel initial ne vous suffit pas, il est possible d'en demander une prolongation.  À l'issue de ce congé... Lire la suite

3,60€ TTC

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Pour créer une société alors que vous êtes salarié, vous pouvez bénéficier soit : 

  • d'un congé durant lequel votre contrat de travail sera suspendu, donc non rémunéré ; 

  • d'une réduction du temps de travail (passage à temps partiel). 

Si le congé ou la période de travail à temps partiel initial ne vous suffit pas, il est possible d'en demander une prolongation. 

À l'issue de ce congé ou de la réduction du temps de travail, vous pouvez choisir de rompre votre contrat de travail.

La recommandation de l'auteur

Vous pouvez envoyer votre demande par lettre recommandée avec avis de réception ou remise en main propre contre décharge pour avoir une date certaine.

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

L'article L3142-117 du Code du travail prévoit qu'une convention ou un accord collectif d'entreprise ou, à défaut une convention ou un accord de branche précise les modalités que le salarié doit respecter afin d'informer son employeur de son intention de rompre son contrat de travail à l'issue du congé ou de la période à temps partiel.

A défaut de convention ou d'accord, l'article L3142-119 du Code du travail prévoit que le salarié doit informer son employeur, 3 mois minimum avant la fin de son congé ou de son temps partiel, de sa volonté de rompre son contrat de travail. Il doit le faire par tout moyen conférant date certaine (article D3142-67 du Code du travail). 

L'article L3142-109 du Code du travail, quant à lui, explique que le salarié souhaitant mettre fin à la relation de travail doit respecter les conditions indiquées dans son contrat à l'exception du délai de préavis. En effet, il n'a pas à effectuer de préavis, ni à payer une indemnité de rupture.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Nos actualités en lien avec : "Demande de rupture du contrat de travail après le congé ou le temps partiel pour création d’entreprise"

Par Sessi Imorou le 31/05/2024 • 677 vues

S'arrêter de travailler pour s'occuper de son enfant dont l'état de santé nécessite une présence soutenue et des soins contraignants est autorisé par la loi à travers le congé de présence...


Par Thibault Hospice le 17/05/2024 • 120676 vues

Lors de la naissance ou de l'arrivée d'un enfant au sein du foyer suite à une adoption, le...


Par Clémence Gosset le 17/05/2024 • 132743 vues

Le climat social, les mauvaises conditions de travail, l'absence de promotion ou encore de...


Par Alice Lachaise le 17/05/2024 • 16923 vues

Lorsque votre employeur décide de vous placer en activité partielle (= chômage partiel,...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences