Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Modèle de Lettre de refus d’un passage en horaire de nuit

Vous travaillez de jour et votre employeur vous informe que prochainement, vous commencerez / terminerez vos missions en horaire de nuit ? Vous refusez la modification de vos horaires de travail !

Rédigez votre lettre en ligne et obtenez un document juridique complet

Indiquez votre date d'entrée dans l'entreprise
Renseignez les informations concernant la demande de votre employeur
Mentionnez les horaires que votre employeur souhaite que vous fassiez
Précisez si vous dépendez d'une convention collective
Signez et envoyez la lettre

Télécharger la version word

Comment ça marche ?

Tout se fait en ligne, simplement et rapidement !


Répondez au questionnaire en ligne

Le formulaire est simple et rapide, tout se fait en quelques clics.

Votre lettre personnalisée est créée automatiquement

L'ensemble de vos réponses est repris pour compléter le modèle de lettre.

Téléchargez votre lettre

N'oubliez  pas de la signer avant de l'envoyer


Je démarre la rédaction

Combien ça coûte ?

Pour créer votre lettre de refus d’un passage en horaires de nuit

4,00 HT

Rédigé par Rédaction Juritravail

Mis à jour le 19/07/2019

Téléchargement sécurisé

Satisfait ou remboursé

Je démarre la rédaction

Ce que dit la loi

Selon la jurisprudence, un réaménagement des horaires, non-contractualisés, ne constitue qu'un changement des conditions de travail qui relève du pouvoir de direction de l'employeur (Cass. Soc. 3 novembre 2011, n°10-14-702).

L'employeur est donc en droit de vous l'imposer.

Toutefois, lorsque la décision de votre employeur entraîne, même partiellement, un passage d'un horaire de jour à un horaire de nuit, la jurisprudence considère qu'il s'agit alors d'une modification du contrat de travail qui doit être acceptée par le salarié (Cass. Soc. 7 avril 2004, n°02-41486 ; Cass. Soc. 25 juin 2014, n°13-16392).

Le saviez-vous :

Vérifiez votre convention ou accord collectif pour savoir quelle est la période de travail de nuit. Si vous n'en avez pas ou si celle-ci est silencieuse, tout travail accompli entre 21 heures et 6 heures est considéré comme du travail de nuit.

A titre dérogatoire, pour les activités de production rédactionnelle et industrielle de presse, de radio, de télévision, de production et d'exploitation cinématographiques, de spectacles vivants et de discothèque, la période de travail de nuit est comprise entre minuit et 7 heures à défaut d'accord collectif ou de convention.