Lettre de demande de conciliation devant le conseil de prud'hommes

Vous êtes salarié et connaissez un litige avec votre employeur. Vous souhaitez saisir le Conseil de prud'hommes pour conciliation.

Rédigez votre lettre en ligne et obtenez un document juridique complet

Renseignez l'identité de votre employeur
Indiquez vos demandes et chiffrez-les
Faites un exposé sommaire des motifs de votre demande
Signez votre lettre
Envoyez la !

Télécharger la version word

Comment ça marche ?

Tout se fait en ligne, simplement et rapidement !


Répondez au questionnaire en ligne

Le formulaire est simple et rapide, tout se fait en ligne 

Nous créons votre lettre personnalisée

Nous reprenons l'ensemble de vos réponses pour compléter le modèle de lettre.

Téléchargez votre lettre

N'oubliez pas de la signer avant de l'envoyer


Je démarre la rédaction

Combien ça coûte ?

Pour créer votre lettre de demande de conciliation devant le conseil de prud'hommes

5,00 HT

Rédigé par Rédaction Juritravail

Mis à jour le 26/08/2019

Téléchargement sécurisé

Satisfait ou remboursé

Je démarre la rédaction

Ce que dit la loi

Le Conseil de prud'hommes (CPH) est le tribunal compétent pour se prononcer sur les litiges individuels de travail qui naissent à l'occasion d'une relation de travail et qui opposent un salarié à un employeur (article L1411-1 du Code du travail).

Il juge les litiges lorsque la conciliation n'a pas abouti.

La demande doit comporter plusieurs éléments :

• Un exposé sommaire des motifs de la demande et les chefs de demande : il s'agit des différents points qui font l'objet du litige. Ils doivent être chiffrés. Par exemple, un salarié qui présente une demande de rappel de salaire doit communiquer au CPH le montant des salaires qu'il entend réclamer à son employeur ;

• L'objet de la demande ;

• les coordonnées des personnes parties au litige (demandeur et défendeur) comme les noms, prénoms, domicile ainsi que la dénomination et le siège social (s'il s'agit d'une personne morale).

• les pièces à l'appui de vos prétentions. Ces pièces seront énumérées sur le bordereau que vous devez remplir. A défaut, l'article R1454-2 du Code du travail, vient affirmer que les parties ne respectant pas les modalités de communication fixées, pourront voir l'affaire radiée ou renvoyée à la première date utile devant le Bureau de Jugement (BJ).

• Sauf justification d'un motif légitime tenant à l'urgence ou à la matière considérée, en particulier lorsqu'elle intéresse l'ordre public, la requête ou la déclaration qui saisit la juridiction de première instance précise également les diligences entreprises en vue de parvenir à une résolution amiable du litige.


Il faut dater et signer la requête.

Notre conseil :

La saisine du CPH est relativement simple. Elle est faite par requête, remise sur place, directement au greffe du CPH, en remplissant un formulaire cerfa (n° 15586*05) ou adressée par courrier (article R1452-2 du Code du travail).

N'oubliez pas de joindre à votre requête, les pièces que vous souhaitez invoquer à l'appui de vos prétentions, et de les énumérer dans un bordereau annexe.

La requête et le bordereau sont établis en autant d'exemplaires qu'il existe de défendeurs, outre l'exemplaire destiné à la juridiction.

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés