illustration logo

Accepter ou refuser un contrat de sécurisation professionnelle

illustration aperçu dossier

Salarie

Particulier

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 08 janvier 2019


Accepter ou refuser un contrat de sécurisation professionnelle

Vous êtes salarié d’une entreprise de moins de 1.000 salariés et vous faites l’objet d’une procédure de licenciement économique ? Votre employeur a l’obligation de vous proposer des solutions de reclassement. Mais, à défaut de poste disponible dans l’entreprise ou au sein du groupe, un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) doit vous être proposé afin de vous aider à retrouver un emploi. Découvrez dans quelles conditions vous pouvez adhérer au CSP et quelle... Lire la suite

Vous êtes salarié d’une entreprise de moins de 1.000 salariés et vous faites l’objet d’une procédure de licenciement économique ? Votre employeur a l’obligation de vous proposer des solutions de reclassement. Mais, à défaut de poste disponible dans l’entreprise ou au sein du groupe, un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) doit vous être proposé afin de vous aider à retrouver un emploi. Découvrez dans quelles conditions vous pouvez adhérer au CSP et quelle est votre situation pendant sa durée.

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 08 janvier 2019


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement


Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Vous êtes salarié d’une entreprise de moins de 1.000 salariés et vous souhaitez savoir si, à l’issue de votre licenciement économique, vous pouvez bénéficier du CSP ? Quels sont les effets de cette adhésion ? Vous souhaitez également savoir comment se déroule le CSP ?

On vous explique comment accéder au CSP (conditions requises, proposition du CSP…). On vous informe également sur le délai de réflexion dont vous bénéficiez pour l'accepter ou le refuser. On vous dit tout sur les conséquences de votre choix (rupture du contrat de travail, indemnités, priorité de réembauchage, contestation du licenciement…) et sur votre situation en tant que bénéficiaire du CSP (rémunération,  statut, suivi de formation).

Contenu du dossier :

Vous trouverez dans ce dossier, toutes les informations de nature à vous permettre de comprendre la mise en place du CSP et quelle sera votre situation en tant que bénéficiaire de ce dispositif. L’objectif est de vous aider à prendre une décision lorsque votre employeur (ou Pôle emploi) vous propose un CSP dans le cadre d’un licenciement économique. Nous aborderons les sujets suivants :

  • les conditions requises pour bénéficier du CSP ;
  • la proposition du CSP au salarié ;
  • le délai de réflexion ;
  • les conséquences (avantages/inconvénients) de l’adhésion au CSP ;
  • l’adhésion du salarié au CSP ;
  • le statut et la rémunération du salarié en CSP ;
  • l’accompagnement dans l’emploi ;
  • l’entretien individuel de pré-bilan ;
  • le plan de sécurisation professionnelle (PSP).


Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Licenciement économique

icône case à cocher

Statut

icône case à cocher

Formation

icône case à cocher

Indemnités

icône case à cocher

Contrat de sécurisation professionnelle

icône case à cocher

Rémunération

icône case à cocher

Rupture de contrat de travail

icône case à cocher

Délai de réflexion

icône case à cocher

Accompagnement dans l'emploi

icône case à cocher

Contestation du licenciement


Le plan du dossier

  • I - Proposition et acceptation du CSP

  • On me propose de signer un Contrat de Sécurisation Professionnelle, de quoi s’agit-il ?

  • Quelles sont les conditions pour bénéficier du CSP ?

  • Quelle est la procédure à respecter pour bénéficier du CSP ?

  • A quel moment mon employeur doit-il me proposer le CSP ?

  • Quel est le délai dont je dispose pour donner ma réponse à la proposition de CSP ?

  • Si j'accepte le CSP, mon employeur doit-il m'envoyer une lettre de licenciement ?

  • J’ai reçu une lettre de licenciement pendant mon délai de réflexion, que se passe-t-il ?

  • Quelles sont les sanctions à l'encontre de l’employeur qui n’a pas proposé le CSP ?

  • Que se passe-t-il si je refuse d'adhérer au Contrat de Sécurisation Professionnelle ?

  • II - Déroulement du contrat de sécurisation professionnelle

  • Quelles sont les actions proposées dans le cadre du CSP ?

  • J'ai accepté de bénéficier d'un CSP, mon contrat de travail est-il rompu ?

  • III - Statut et rémunération du salarié

  • Comment serai-je indemnisé pendant la période du CSP ?

  • De quel statut et protection sociale est-ce que je bénéficie en cours de CSP ?

  • Quel est le délai pour être indemnisé après la rupture du contrat de travail ?

  • IV - La fin du contrat de sécurisation professionnelle

  • Retour à l'emploi avant la fin du CSP : quelles conséquences ?

  • A la fin du CSP, si je n’ai pas retrouvé d’emploi, quelle est ma situation ?

  • Je retrouve une activité salariée dont la rémunération est inférieure à mon allocation CSP ?

  • Puis-je perdre le bénéfice du CSP et quelles en sont les conséquences ?

Ce dossier contient également

letter

1 Modèle de Lettre

fiche-express

2 Fiches express


La question du moment

A la fin du CSP, si je n’ai pas retrouvé d’emploi, quelle est ma situation ?

Si au terme du CSP, c'est-à-dire des 12 mois, le salarié est en recherche d'emploi car il n'a toujours pas retrouvé une activité, il doit s'inscrire comme demandeur d'emploi auprès de Pôle Emploi.

Il peut percevoir l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) (1) dès son inscription. L'allocation pourra être versée sans différé d'indemnisation et sans délai d'attente.

Pour bénéficier de l'ARE, le demandeur d'emploi devra justifier de 122 jours d'affiliation ou 610 heures de travail au cours des 28 mois qui précèdent la fin du contrat de travail ou au cours des 36 mois qui précèdent la fin du contrat de travail pour les moins de 50 ans.

Le montant de l'ARE est calculé à partir des anciens salaires et des primes soumis aux contributions de Pôle Emploi.

La durée d'indemnisation est calculée en fonction de la durée d'affiliation prise en compte pour l'ouverture des droits dans la limite de 24 mois (730 jours) pour les personnes âgées de moins de 50 ans, 36 mois (1.095 jours) pour les personnes âgées de 50 ans et plus à la fin de leur contrat de travail.

Cependant, cette durée d'indemnisation est réduite en fonction du nombre de jours pendant lequel le salarié a perçu l'allocation spécifique de reclassement personnalisé.




N'attendez plus ! Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


photo de L'équipe Juritravail

L'équipe Juritravail, juriste rédacteur web

Juriste rédacteur web

Découvrir l’auteur
210 Documents rédigés

387 Articles publiés

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

4

Note moyenne sur 4 avis

  • le 26/01/2016

    Votre dossier répond précisément aux questions que je me posais.

  • le 08/08/2019

    Le contenu est ok. m'étant trompé dans le mail indiqué lors de la commande, je n'ai pas pu... Lire plus

    Le contenu est ok. m'étant trompé dans le mail indiqué lors de la commande, je n'ai pas pu me connecter pour la récupérer. j'ai passé une 2e commande après avoir créé un compte.

  • le 01/12/2019

    Tres utile

  • le 18/06/2021

    Je pense que ça va me renseigner merci


Pour aller plus loin

Nos actualités sur le thème Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP)

Par Alexandra Marion le 10/06/2021 • 9110 vues

Vous faites l'objet d'une procédure de licenciement économique et votre employeur vous propose d'adhérer à un contrat de sécurisation professionnelle (CSP). Qu'est-ce que le CSP et quel intérêt a-t...


Par Patrick LINGIBE le 13/04/2020 • 514 vues

L’action en responsabilité engagée par le liquidateur judiciaire d’une filiale contre la société mère, à laquelle sont imputés des ag...


Par Patrick LINGIBE le 13/01/2020 • 694 vues

La remise par l'employeur au salarié, lors de la proposition du contrat de sécurisation professionnelle (CSP), d'un document de l'Unédic mentionn...


Par Fabienne SEVE-CHAUSSEE le 21/12/2019 • 834 vues

Le contrat de sécurisation professionnelle ou CSP est un dispositif proposé par des entreprises qui sont confrontées à un licenciement économique...


Voir toutes les actualités


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences