Lettre de prolongation du congé de présence parentale

illustration aperçu lettre.png

Modèle de lettre : Lettre de prolongation du congé de présence parentale

Photo de Sessi Imorou

Rédigé par Sessi Imorou

Mis à jour le vendredi 16 avril 2021

4584 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Vous souhaitez bénéficier d'une prolongation de votre congé de présence parentale afin de vous occuper de votre enfant ? Téléchargez notre modèle de lettre, prêt à l'emploi. ... Lire la suite

3,60€ TTC


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Vous souhaitez bénéficier d'une prolongation de votre congé de présence parentale afin de vous occuper de votre enfant. 

La recommandation de l'auteur

Si vous souhaitez prolonger votre congé, vous devez avertir votre employeur de cette prolongation, par lettre recommandée avec accusé de réception, au plus tard 15 jours avant la fin initiale de votre congé (articles D1225-17 et L1225-63 du Code du travail).

Pensez à joindre les justificatifs médicaux.

Ce que dit la loi

Tout salarié, sans condition d'ancienneté, dont l'enfant à charge de moins de 20 ans est victime d'une maladie, d'un accident ou d'un handicap graves a le droit de bénéficier d'un congé de présence parentale (articles L1225-62 à L1225-65 du Code du travail).
 
Le congé de présence parentale donne droit à 310 jours ouvrés (soit 14 mois) sur une période maximale de 3 ans (article D1225-16 du Code du travail).

Sous réserve d'en avertir 48h à l'avance l'employeur, le congé peut être pris en une ou plusieurs fois.

Ce congé est accordé pour un même enfant et par pathologie.

Le congé peut être pris en une ou plusieurs fois. Lorsque le médecin le prévoit, la durée fait l'objet d'un réexamen à l'échéance qu'il a fixée et qui ne peut être inférieure à 6 mois ni supérieure à 1 an (article L544-2 du Code de la sécurité sociale). Le résultat est adressé à l'employeur.

Au-delà de la période initiale des 3 ans, le salarié peut demander à bénéficier d'un nouveau congé dans plusieurs cas :

- en cas de rechute ;

- en cas de récidive de la pathologie de l'enfant ;

- ou encore lorsque la gravité de cette pathologie nécessite toujours une présence soutenue et des soins contraignants.

En cas de décès de l'enfant ou de diminution important des ressources du foyer, le salarié peut mettre fin de manière anticipée à son congé en informant son employeur au moins 1 mois avant la reprise souhaitée (articles L1225-64 et L1225-52 du Code du travail). 

Découvrez notre article : Congé parental à temps partiel : comment fonctionne-t-il ?

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Nos actualités en lien avec : "Lettre de prolongation du congé de présence parentale"

Par Sessi Imorou le 04/07/2024 • 34889 vues

Vous êtes l'heureux parent d'un nouveau-né et souhaitez le voir grandir. Vous souhaitez être présent pour ses premiers sourires, sa première dent, ses premiers pas, ses premiers mots. Le...


Par Caroline Audenaert Filliol le 28/06/2024 • 438589 vues

Pendant la période qui suit l'expiration du congé de maternité ou d'adoption, le salarié...



Par Sessi Imorou le 31/05/2024 • 1023 vues

S'arrêter de travailler pour s'occuper de son enfant dont l'état de santé nécessite une...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences