1. Quelles sont les conditions pour avoir le congé parental ? Qui peut en bénéficier ?

Pour continuer à profiter de son enfant après un congé maternité ou après un congé paternité, la mère ou le père de l'enfant (ou le cas échéant, le conjoint salarié de la mère ou la personne salariée liée à elle par un Pacs ou la personne salariée vivant maritalement avec elle), ont la possibilité de prendre un congé parental d'éducation.

Pour pouvoir prendre un congé parental d'éducation, vous devez justifier d'au moins 1 an d'ancienneté dans votre entreprise, à la date de naissance de l'enfant ou à la date d'arrivée au foyer d'un ou plusieurs enfants adoptés (1).

Vous pouvez cesser totalement votre activité ou simplement réduire la durée de votre activité.

Vous pouvez en effet prendre un congé parental à temps plein ou un congé parental à temps partiel sans que cette durée ne puisse être inférieure à 16 heures. 

2. Comment en faire la demande ? L'employeur peut-il refuser un congé parental ?

Vous devez informer votre employeur de votre intention de prendre un congé parental (2)

Pour cela, vous devez lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception ou lui remettre votre demande en main propre contre décharge (3).

Dans votre lettre, n'oubliez pas d'indiquer la date à laquelle commence votre congé mais aussi la durée initiale du congé que vous envisagez de prendre.

Vous devez informer votre employeur de votre intention de prendre un congé parental dans un certain délai :

  • 1 mois avant le terme de votre congé maternité si vous prenez votre congé immédiatement à la suite de votre congé maternité ou d'adoption ;
  • 2 mois au moins avant le début de celui-ci s'il n'est pas pris à la suite du congé maternité ou d'adoption.

À retenir : 

Dès lors que vous remplissez les conditions, votre employeur ne peut en aucun cas refuser votre demande. En cas de refus de votre employeur, vous pourrez saisir le conseil de prud'hommes.

👓 Vous aimerez aussi cet article : Congé parental : votre employeur peut-il s'opposer à votre demande ?

Vous souhaitez informer votre employeur par courrier de votre intention de prendre un congé parental ?

3. Quelle est la durée d'un congé parental d'éducation ? Durée minimum et maximum

La durée du congé et sa date de fin varient en fonction du nombre d'enfants nés (4) :

Situation du foyer Durée maximale initiale du congé Nombre de renouvellements possibles Date de fin du congé (quelle que soit la date du début du congé)

Naissance d'1 enfant


1 an 2 fois Au plus tard le jour du 3ème anniversaire de l'enfant
Naissance de 2 enfants 1 an 2 fois Au plus tard à la date d'entrée à l'école maternelle des enfants

Naissance de 3 enfants et plus


1 an 5 fois Au plus tard le jour du 6ème anniversaire des enfants

Adoption d'1 enfant de moins de 3 ans


1 a 2 fois Au plus tard 3 ans après l'arrivée de l'enfant au foyer

Adoption simultanée de 2 enfants de moins de 3 ans


1 an 2 fois Au plus tard 3 ans après l'arrivée de des enfants au foyer

Adoption simultanée de 3 enfants et plus de moins de 3 ans


1 an 5 fois Au plus tard le jour du 6ème anniversaire des enfants

Adoption simultanée d'1 ou plusieurs enfants de plus de 3 ans et de moins de 16 ans


1 an Pas de renouvellement possible Au plus tard 1 an après l'arrivée d'un ou plusieurs enfants au foyer

Si vous souhaitez par la suite prolonger votre congé parental, n'oubliez pas de prévenir votre employeur 1 mois avant le terme initialement prévu (5)

Vous souhaitez informer votre employeur par courrier de votre intention de prolonger votre congé parental ?

4. Quel est le montant du congé parental ? Le salaire et les prestations sociales

Lorsque vous êtes en congé parental d'éducation, votre contrat de travail est suspendu. Vous n'êtes pas rémunéré par votre employeur, sauf si des dispositions conventionnelles le prévoient.

405,98 euros maximumMontant de la PreParE

Pour vous garantir un minimum de revenus, vous pouvez percevoir la prestation partagée d'éducation de l'enfant (PreParE) (6).

Cette prestation vous sera versé par la Caf (Caisse d'allocations familiales) ou par la MSA (Mutualité sociale agricole) en fonction de votre activité.

Son montant varie selon que vous cessiez totalement ou réduisez partiellement votre activité.

Ainsi, les montants de la PreParE du 1er avril 2022 au 31 mars 2023 sont les suivants :

  • 405,97 euros pour un congé parental total ;
  • 262,45 euros pour un congé parental à temps partiel (50% maximum) ;
  • 151,39 euros pour un congé parental à temps partiel compris entre 50 et 80%.

Elle peut être versée à un seul parent ou au deux. Ils peuvent la percevoir simultanément ou successivement. 

Le montant total des deux prestations ne peut toutefois dépasser 405,98 euros.

Bon à savoir :

En revanche, la durée de versement de la PreParE varie en fonction du nombre d'enfants à charge mais ne coïncide pas forcément avec la durée du congé parental. En effet, le congé parental peut être plus long que la durée de versement de l'aide.

Vous souhaitez connaître le montant auquel vous avez droit au titre de la PreParE ?

Par ailleurs, sous conditions de ressources, vous pouvez également bénéficier de l'allocation de base de la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) (7).

5. Comment interrompre ou modifier un congé parental ?

Vous pouvez modifier votre congé d'éducation ou sa période d'activité à temps partiel.

Vous devez alors avertir votre employeur au moins 1 mois avant le terme initialement prévu et l'informer de votre intention (5) :

  • soit de transformer le congé parental en activité à temps partiel ;
  • soit de transformer l'activité à temps partiel en congé parental.

Si votre employeur est d'accord ou si une convention collective le prévoit, vous pouvez modifier la durée du travail initialement choisie.

Vous souhaitez connaître les dispositions prévues par votre convention collective en matière de congé parental ?

En cas de décès de l'enfant ou de diminution importante des ressources du foyer, vous avez le droit de (8) :

  • si vous bénéficiez d'un congé : soit de reprendre votre activité initiale de manière anticipée, soit d'exercer votre activité à temps partiel dans la limite de la durée initialement prévue par le contrat de travail ;
  • si vous travaillez à temps partiel pour élever un enfant : de reprendre votre activité initiale de manière anticipée et, avec l'accord de votre l'employeur, d'en modifier la durée.

Votre demande motivée doit être adressée à votre employeur 1 mois au moins avant la date à laquelle vous entendez modifier ou interrompre votre congé parental.

Vous souhaitez demander à votre employeur une reprise anticipée de votre activité ?

6. Peut-on faire une formation pendant ou après un congé parental ?

Pour rappel, durant le congé parental, votre contrat de travail est suspendu. 

Si vous prenez un congé parental total, vous pourrez effectuer différentes actions de formations :

Cependant, ces actions ne seront pas rémunérées.

Vous pouvez par ailleurs effectuer une formation à votre retour de congé parental.

En effet, si les conditions de travail ont changé pendant votre absence, il pourrait s'avérer nécessaire que vous vous mettiez à jour pour reprendre votre activité le plus sereinement possible.

Dans ce dernier cas, vous pouvez bénéficier de la formation pendant votre congé et avant votre reprise de poste. Votre congé prendra alors immédiatement fin au début de la formation (10).

Si vous êtes salarié en congé parental à temps partiel, vous bénéficiez également toujours de votre droit à la formation pendant votre temps de travail

Boîte à outils :

Références :
(1) Article L1225-47 du Code du travail

(2) Article L1225-50 du Code du travail

(3) Article R1225-13 du Code du travail

(4) Article L1225-48 du Code du travail

(5) Article L1225-51 du Code du travail

(6) Article L531-1 du Code de la sécurité sociale

(7) Article L531-3 du Code de la sécurité sociale

(8) Article L1225-52 du Code du travail

(9) Article L1225-56 du Code du travail

(10) Article L1225-59 du Code du travail