illustration logo

Lettre de réclamation auprès du vendeur d'un bien immobilier suite à la découverte de vices cachés

illustration aperçu dossier

1757 utilisateurs ont déjà utilisé ce modèle de lettre

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 18 décembre 2020


Lettre de réclamation auprès du vendeur d'un bien immobilier suite à la découverte de vices cachés

Vous avez des réparations à effectuer au sein de votre bien immobilier suite à la découverte de vices non révélés lors de la vente. 

Par conséquent, vous réclamez au vendeur une diminution du prix de vente à hauteur des réparations, ou une annulation de la vente. 


photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 18 décembre 2020


La recommandation de l'auteur

Pour des raisons de preuve, vous pouvez envoyer votre courrier par lettre recommandée avec avis de réception (LRAR).

Si vous ne parvenez pas à trouver une solution amiable, vous pouvez intenter une action devant la juridiction compétente afin d'obtenir satisfaction.


Ce que dit la loi

Le vendeur doit nécessairement délivrer et garantir la chose qu'il vend (article 1603 du Code civil).

Il doit garantir à l'acquéreur une possession paisible de la chose vendue, et le garantir contre les défauts cachés de la chose ou les vices rédhibitoires (article 1625 du Code civil).

Selon l'article 1641 du Code civil : « Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l'usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l'acheteur ne l'aurait pas acquise, ou n'en aurait donné qu'un moindre prix, s'il les avait connus ».

La garantie des vices cachés s'applique à condition que l'acquéreur prouve que le vice :

  • n'est pas apparent ; 

  • existait déjà avant la cession du bien (cette preuve peut s'apporter par le biais d'une expertise, par exemple) ;

  • rend impropre l'usage du bien immobilier ou en diminue fortement l'usage.

Si ces conditions sont réunies, l'acquéreur peut demander une diminution du prix de vente, ou l'annulation de la vente du bien immobilier (article 1644 du Code civil).

Il doit agir dans un délai de 2 ans à compter de la découverte du vice (article 1648 du Code civil), et dans un délai de 5 ans à compter de la réalisation de la vente (article 2224 du Code civil). 


photo de L'équipe Juritravail

L'équipe Juritravail, juriste rédacteur web

Juriste rédacteur web

Découvrir l’auteur
208 Documents rédigés

402 Articles publiés
illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement

Nos actualités sur le thème Régler un litige survenant à la suite de l'achat ou de la vente d'un bien immobilier

Par Jérôme MAUDET le 25/02/2022 • 496 vues

L’acquéreur d’un bien immobilier qui se révèle d’une surface inférieure à ce qui est mentionnée dans l’annonce ou qui découvre que la construction qu’il vient d’acquérir a été édifiée e...


Par Eric Munier le 02/02/2022 • 1398 vues

Par un arrêt du 2 février 2022 n°20-23.468 la cour de cassation détrône la lettre recommand...


Par URBANLAW AVOCATS CAZAMAJOUR le 21/05/2021 • 1198 vues

Des particuliers, coïndivisaires, avaient donné mandat à une société afin de vendre un terra...


Par URBANLAW AVOCATS CAZAMAJOUR le 14/05/2021 • 1059 vues

Par acte du 17 octobre 2013, une SCI a promis de vendre un bien immobilier à une société sous ...


Voir toutes les actualités
illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences