Burn-out au travail : faire reconnaître votre maladie

illustration aperçu dossier.svg

Burn-out au travail : faire reconnaître votre maladie

Photo de Caroline Audenaert Filliol

Rédigé par Caroline Audenaert Filliol

Mis à jour le 14 février 2024

118591 utilisateurs ont déjà consulté ce dossier

Ce syndrome d'épuisement professionnel touche de plus en plus de salariés pour qui, il est souvent long et difficile de s’en sortir, Auprès de qui trouver de l’aide et comment faire reconnaître votre maladie ? Notre dossier vous aide à y voir plus clair !... Lire la suite

9,60€ TTC

Faites votre choix parmi les 2 options suivantes :

Ce dossier seul :

9.6€ TTC

ou

Illustration question

Ce dossier + tester notre formule CSE sans engagement !

Un juriste répond à vos questions + Accédez en illimité à tous nos documents dont celui-ci

Recommandé


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

En bref

Burn-out : prévention et enjeux

La détresse psychologique toucherait presque 1 salarié sur 2.

Cette pathologie psychique résultant d'un épuisement professionnel est devenue une des pathologies « hors tableau » les plus fréquemment reconnues comme maladies professionnelles. Le nombre de demandes de reconnaissance d'affections psychiques examinées par les comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP) a plus que doublé entre 2016 et 2022. Près de la moitié d'entre elles a donné lieu à un avis favorable. 

Auprès de qui trouver de l’aide et comment faire reconnaître votre maladie ? Notre dossier vous aide à y voir plus clair.

Reconnaître les signes et symptômes de l'épuisement professionnel : prévenir, consulter et connaître ses conséquences

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent démontrer la présence d'un burn-out : symptômes physiques, sentiment de fatigue intense, anxiété, souffrance psychique, stress chronique, troubles du sommeil, etc.

Notre dossier vous éclaire sur les signes permettant de déceler et prévenir cette pathologie dont la désignation est particulièrement complexe.

Prise en charge du burn-out comme maladie professionnelle

Dans une réponse ministérielle du 11 avril 2024, le ministère du Travail a rappelé que les pathologies psychiques peuvent être reconnues d'origine professionnelle bien qu'elles ne soient pas inscrites dans les tableaux de maladies professionnelles.  

Quelle est la procédure de reconnaissance de maladie professionnelle et quelles sont les démarches à effectuer par le salarié ? Notre dossier y répond.

Contenu du dossier :

Notre dossier fait le point sur les questions possibles autour du burn-out et du bore-out. Il aborde notamment les thématiques suivantes :

  • définitions du burn-out et du bore-out ;

  • causes du burn-out ;

  • signes de l’épuisement professionnel ;

  • conséquences du burn-out ;

  • prévention du burn-out en entreprise ;

  • réflexes à adopter pour éviter un surmenage ;

  • critères de reconnaissance d’une maladie professionnelle ;

  • traitement des demandes de reconnaissance des maladies psychiques ;

  • rôle des comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles ;

  • licenciement et burn-out.

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Burn-out

icône case à cocher

Épuisement professionnel

icône case à cocher

Maladie professionnelle

icône case à cocher

Pathologie psychique

icône case à cocher

Bore-out

icône case à cocher

Souffrance psychique

icône case à cocher

Stress chronique

icône case à cocher

Sentiment de fatigue intense

Le plan du dossier

  • I - Définition et contours du burn-out
  • Qu’est-ce que le burn-out ?
  • Quels sont les symptômes du burn-out ?
  • À quoi peut être dû le burn-out ? Les causes
  • Que signifie faire un bore-out ?
  • II – Gestes et bons réflexes pour éviter et lutter contre le burn-out
  • Burn-out : que faire ?
  • Je souffre d'un burn-out : qui peut m’aider ?
  • III – Conséquences de la reconnaissance du burn-out en tant que maladie professionnelle
  • Le burn-out est-il une maladie professionnelle ?
  • Qu’est-ce qu’une maladie professionnelle hors tableaux ?
  • À quoi sert le CRRMP ?
  • Comment faire reconnaître mon burn-out comme maladie professionnelle ?
  • J'ai fait une demande de reconnaissance de maladie professionnelle, sous combien de temps puis-je espérer une réponse de la CPAM ?
  • Que faire en cas de rejet de votre demande de reconnaissance de maladie professionnelle par le CRRMP ?
  • Puis-je être licencié pendant mon arrêt maladie pour burn-out ?

Ce dossier contient également

letter

1 Modèle de lettre

fiche-express

1 Fiche express

fiche-express

1 Formulaire CERFA

La question du moment

Le burn-out est-il une maladie professionnelle ?

Oui.

Le burn-out peut être reconnu comme maladie professionnelle hors tableau

La loi Rebsamen, sur le dialogue social du 17 août 2015 (1), a inscrit explicitement dans la législation, la possibilité de reconnaître des pathologies psychiques comme maladie professionnelle « hors tableau ». 

Si la loi n'a pas inscrit, dans les tableaux de maladies professionnelles, les pathologies psychiques, y compris le burn-out, ce dernier peut néanmoins être reconnu comme telle dès lors que 2 conditions cumulatives sont réunies et après avis motivé du Comité Régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles (CRRMP) (2) :

  • lorsqu'il est établi que le burn-out est essentiellement et directement causé par le travail habituel du salarié ;
  • et qu'il entraîne le décès de celui-ci ou une incapacité permanente d'un taux au moins égal à 25% (3).

Si ces 2 conditions sont remplies, la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) reconnaît l'origine professionnelle de la maladie, après avis motivé d'un CRRMP. Son avis motivé s'impose à la CPAM.

Par ailleurs, un décret du 7 juin 2016 (4) précise les modalités spécifiques applicables au traitement des demandes de reconnaissance des maladies psychiques en tant que maladie professionnelle et facilite la procédure de reconnaissance du caractère professionnel de ces pathologies.

En effet, depuis ce décret, l'expertise médicale des comités est renforcée. Ils sont désormais composés, en plus du médecin-conseil régional et du médecin inspecteur, d'un professeur des universités-praticien hospitalier ou un praticien hospitalier, particulièrement qualifié en matière de pathologie professionnelle. Pour les pathologies psychiques, le médecin-conseil ou le comité fait appel, chaque fois qu'il l'estime utile, à l'avis d'un médecin spécialiste ou compétent en psychiatrie.

Le décret prévoit la possibilité d'un examen des dossiers les plus simples par 2 médecins au lieu de 3 afin de recentrer et de renforcer l'action des comités sur les cas les plus complexes, parmi lesquels les dossiers de pathologies psychiques.

Cette procédure de reconnaissance intervient notamment lorsqu'il est établi qu'une maladie, non désignée dans un tableau, est essentiellement et directement causée par le travail habituel de la victime et qu'elle entraîne le décès de celle-ci ou une incapacité permanente d'un taux minimal.

Absence de définition médicale et multiplicité des professions concernées

 Le 15 février 2024, un député a attiré l'attention du ministère du Travail sur relative la prise en compte du burn-out ou de l’épuisement professionnel en tant que maladie professionnelle.

La réponse qui a été donnée est celle selon laquelle "une reconnaissance des pathologies psychiques dans le cadre du système des tableaux de maladies professionnelles [n'était] pas adaptée pour plusieurs raisons.

D'abord, la désignation de la pathologie [serait] particulièrement complexe.

Ensuite, la fixation du délai de prise en charge - correspondant au délai maximal entre la cessation d'exposition au risque et la première constatation médicale de la maladie - serait difficile à déterminer, car extrêmement variable d'un individu à un autre.

Enfin, aucune liste des travaux susceptibles de provoquer l'affection ne pourrait être fixée. En effet, tout salarié, quels que soient son secteur professionnel d'activité, ses fonctions ou les travaux qu'il accomplit, est susceptible d'être un jour victime d'une affection psychique.

Dans le même sens, la mission parlementaire d'information relative au « syndrome d'épuisement professionnel (ou burn out) », qui a rendu son rapport le 15 février 2017, [estimait] qu'il n'[était] pas possible d'élaborer un tableau de maladie professionnelle, compte tenu à la fois de l'absence de définition médicale et de la multiplicité des professions concernées."

Le burn out, reconnu comme accident du travail

Dans la réponse ministérielle, il a été souligné le fait que bien que le burn-out soit largement reconnu comme une réalité courante dans de nombreux environnements professionnels, n'étant pas formellement classé comme une maladie professionnelle par l'OMS, pourrait entraîner un manque de sensibilisation, de prévention et de soutien adéquat. Or, les conséquences du burn-out sur la santé physique et mentale des travailleurs sont significatives.

Le ministère a indiqué que les pathologies psychiques pouvaient aussi dans certains cas être reconnues comme accidents du travail, notamment lorsque "le trouble psychosocial dont souffre la victime est lié à un ou plusieurs événements soudains – c’est-à-dire datés et précis – et anormaux (violence, par exemple)".

La réponse indique que certains troubles psychiques tels que le stress post-traumatique peuvent être reconnus en accidents du travail.

À noter : le nombre d’affections psychiques ainsi liées au travail prises en charge en tant qu’accident du travail s’élèvait à 10 650 en 2021.

Le mot de l'auteur

Le 14/06/2024

Dans une décision du 28 mai 2024, le Conseil d'État admet la reconnaissance par le médecin traitant de "l'existence d'un syndrome d'épuisement professionnel sans disposer de l'analyse des conditions de travail du salarié émanant notamment du médecin du travail ne saurait caractériser l'établissement d'un certificat tendancieux ou de complaisance".

Le 14/02/2024

Selon les derniers chiffres, près d'un salarié sur deux serait en détresse psychologique et 2,5 millions de salariés souffriraient de burn-out. Les crises à répétitions et l'inflation tendent à impacter de plus en plus l'équilibre psychique des salariés. Notre dossier vous donne les clés pour repérer, appréhender et soigner votre état d'épuisement professionnel.

Le 22/03/2023

En 2022, 2,5 millions de salariés ont déclaré souffrir d'un burn-out. 41% des salariés déclarent être en situation de détresse psychologique. Le burn-out est une maladie psychique qui peut toucher n'importe quel salarié, dans n'importe quelle profession. Cet état d'épuisement professionnel doit être repéré dès les premiers symptômes afin de mieux l'appréhender et le soigner.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !
Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

4

Note moyenne sur 11 avis

  • le 06/07/2022

    Je trouve excessif le prix de presque 10€ pour quelques pages à peine remplies. certes les informations sont pertinentes, mais parfois d’une page à l’autre sont redondantes sur ce

  • le 06/07/2022

    Idem

  • le 06/07/2022

    J'ai acheté le doc sur les heures sup. il mentionne la notion d'équivalence sans préciser ce que c'est et comment ça marche... pour le reste, trop peu d'expérience.

  • le 07/06/2022

    10 sur 10 n'existe pas, mais le dossier est très expliqué.

  • le 19/04/2022

    Reponse ok

  • le 07/04/2022

    Pas assez étoffé sur les pistes

  • le 21/01/2022

    Les documents sont très pratiques et actualisés. par contre je n'arrive pas à me connecter à mon compte malgré les différents appels

  • le 03/02/2021

    Dossier complet : accessible, articles très précis et présentation qui incite à prendre connaissance de l'intégralité

  • le 01/05/2020

    Bonjour oui j'ai trouvé les renseignements que je recherchais

  • le 04/04/2023

    Contenu pertinent

  • le 14/05/2024

    Bien

Pour aller plus loin

Nos actualités en lien avec : "Burn-out au travail : faire reconnaître votre maladie"

Par Alexandra Marion le 30/05/2024 • 435956 vues

Le salarié en arrêt de travail ne perçoit pas de salaire en tant que tel mais peut prétendre à des indemnités, sous réserve d'accomplir certaines démarches. Celles-ci sont versées par la...


Par Alexandra Marion le 17/05/2024 • 1377142 vues

Lorsque vous êtes en arrêt maladie, vous percevez des indemnités journalières versées par...


Par Alexandra Marion le 16/05/2024 • 135660 vues

En arrêt maladie depuis plusieurs mois, votre employeur vous a informé qu'il envisageait de...


Par Alexandra Marion le 15/05/2024 • 133277 vues

Lorsqu'un agent public, qu'il soit fonctionnaire ou contractuel, est en maladie, un délai de...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences