Mise à pied conservatoire : procédure, motifs, délais, contestation..

illustration aperçu dossier.svg

Mise à pied conservatoire : procédure, motifs, délais, contestation..

Photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 24 novembre 2022

192090 utilisateurs ont déjà consulté ce dossier

Téléchargez notre dossier complet, rédigé par un juriste, sur la mise à pied conservatoire : procédure, motifs, délais, contestation... On vous y détaille, étape par étape, toute la procédure ! Protégez vos droits en cas de mesure disciplinaire. Essentiel pour tout salarié.... Lire la suite

9,60€ TTC

Faites votre choix parmi les 2 options suivantes :

Ce dossier seul :

9.6€ TTC

ou

Illustration question

Ce dossier + tester notre formule CSE sans engagement !

Un juriste répond à vos questions + Accédez en illimité à tous nos documents dont celui-ci

Recommandé


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

En bref

Comment se passe une mise à pied conservatoire ? Comment se défendre ? Quelle est sa durée maximale ? Notre dossier répond à vos questions.

Votre employeur vous notifie une mise à pied conservatoire immédiate car il vous reproche une faute d’une telle gravité qu’elle rend impossible votre maintien dans l’entreprise.  De votre côté, vous estimez la mesure abusive, sans motif et injustifiée. C’est pourquoi, vous souhaitez vous assurer que toutes les modalités légales ont bien été respectées. Nous faisons le point sur la procédure de mise à pied à titre conservatoire, sa durée mais également sa distinction avec la mise à pied disciplinaire. Parce qu'elle peut avoir un impact sur votre salaire en cas de licenciement, sachez réagir !

Dans quels cas utiliser ce dossier ?

Votre employeur vous reproche une faute et l’invoque pour justifier éviction de l’entreprise.

En effet, il vient de vous notifier une mise à pied, de vive voix ou par lettre recommandée avec accusé de réception.

Vous ne savez pas si la mise à pied qu’il vous a opposée est une mise à pied conservatoire ou disciplinaire ? Effectivement, elles ne doivent pas être confondues car elles n'ont pas la même nature.

Il est donc important de vous assurer du caractère conservatoire de votre mise à l'écart pour savoir quels sont vos droits.

Dans la perspective d'une possible contestation, vous souhaitez vérifier que votre employeur a bien respecté ses obligations, notamment la procédure applicable.

Notre dossier vous permet de vérifier cela point par point et de répondre à vos interrogations : la notification d'une mise à pied conservatoire est-elle nécessairement écrite ou peut-elle être orale ? Devez-vous être convoqué à un entretien préalable ? Allez-vous être rémunéré ? Quelle peut-être l'issue de votre mise à pied ? Entraîne-t-elle automatiquement un licenciement ? 

Contenu du dossier :

Notre dossier vous éclaire sur toutes les facettes de la mise à pied conservatoire. A cette fin, il aborde les thématiques suivantes :

  • définition et différences avec la mise à pied disciplinaire ;

  • procédure à respecter : notification verbale, orale, (etc.) ;

  • caractère obligatoire ou facultatif de l'entretien préalable ;

  • durée d'une mise à pied conservatoire ;

  • délais de mise en œuvre de la procédure disciplinaire ;

  • contestation de la mise à pied abusive ;

  • etc.

Nous mettons à votre disposition deux modèles de lettre, d'une part pour contester la mise à pied conservatoire dont vous faites l’objet et d'autre part pour demander le paiement de votre rémunération en cas de mise à pied conservatoire sans licenciement pour faute grave ou lourde.

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Mise à pied conservatoire

icône case à cocher

Procédure

icône case à cocher

Notification

icône case à cocher

Durée

icône case à cocher

Rémunération

icône case à cocher

Suspension du contrat de travail

icône case à cocher

Mise à pied disciplinaire

icône case à cocher

Licenciement

icône case à cocher

Sanction disciplinaire

icône case à cocher

Incidence mandat élu

Le plan du dossier

  • Les principaux points à connaître sur la mise à pied conservatoire
  • I. La mise à pied conservatoire : définition, procédure, durée
  • Qu’est-ce qu’une mise à pied conservatoire ?
  • Quelle est la différence entre la mise à pied conservatoire et la mise à pied disciplinaire ?
  • A quelles conditions puis-je être mis à pied à titre conservatoire ?
  • Dois-je avoir nécessairement commis une faute pour que mon employeur prononce la mise à pied conservatoire ?
  • Sous quelle forme la mise à pied conservatoire doit-elle être notifiée au salarié ?
  • Quelle est la durée de la mise à pied conservatoire ?
  • Mon employeur m’a mis à pied à titre conservatoire verbalement. Qu’est-ce que cela signifie ?
  • J’ai été mis à pied à titre conservatoire. Mon employeur doit-il indiquer les motifs de la mise à pied dans la lettre de mise à pied ?
  • Dois-je avoir un entretien préalable pour être mis à pied à titre conservatoire ?
  • Comment s'articule la mise à pied conservatoire avec la procédure disciplinaire ?
  • Mon employeur m’a mis à pied à titre conservatoire alors qu’il n’a rien à me reprocher mais il ne souhaitait plus que je vienne dans l’entreprise. Que puis-je faire ?
  • La mise à pied (conservatoire et disciplinaire) d’un élu suspend-elle son mandat ?
  • II. Effets, conséquences et issues de la mise à pied conservatoire
  • Quelles sont les conséquences de la mise à pied conservatoire ?
  • Quels sont les effets d'une mise à pied conservatoire sur la rémunération du salarié ?
  • Quelles peuvent-être les différentes issues d'une mise à pied conservatoire ?
  • J’ai été mis à pied à titre conservatoire. Le licenciement est-il inévitable ?
  • Dois-je reprendre mon travail après la mise à pied conservatoire ?
  • J’ai été mis à pied à titre conservatoire mais mon employeur ne m’a pas licencié. Que se passe t-il ?
  • Je souhaite contester la mise à pied conservatoire auprès du juge. Si le juge fait droit à ma demande, que vais-je obtenir ?
  • J'ai reçu une mise à pied conservatoire pendant mes congés payés, est-ce légal ?

Ce dossier contient également

letter

2 Modèles de lettres

fiche-express

2 Fiches express

La question du moment

Dois-je reprendre mon travail après la mise à pied conservatoire ?

Généralement, une mise à pied prononcée à titre conservatoire aboutit à un licenciement, mais cette issue n'est pas automatique.

En effet, l'employeur peut opter pour une sanction moins importante qu'un licenciement comme une mise à pied disciplinaire, une rétrogradation, un avertissement, un blâme ou toute autre sanction prévue par le règlement intérieur de l'entreprise.

Par conséquent, si la mise à pied conservatoire n'aboutit pas à un licenciement, le salarié reprendra son travail.

A l'inverse, si elle aboutit au licenciement du salarié, celui-ci ne reprendra évidemment pas son travail.

Si la mise à pied conservatoire est quasi-systématiquement à durée indéterminée, ce n'est pas une obligation. L'employeur peut décider de prononcer une mise à pied conservatoire pour une certaine durée dans l'attente de la décision en cours de procédure de licenciement qui est engagée en même temps (1)

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !
Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

4.5

Note moyenne sur 7 avis

  • le 29/12/2022

    Merci à l’équipe de juritravail de permettre au grand public d’accéder aux droits des salariés et employeurs dans le cadre du droit du travail, mais aussi sur les autres droits que

  • le 02/09/2017

    J'ai trouvé les réponses à mes questions . merci. cordialement. r.l

  • le 04/04/2017

    Cela m'a été utile mais il me reste des questions.

  • le 21/09/2016

    Je connais maintenant les règles concernant cette procédure, ce qu'il faut faire et ne pas faire, c'est ce que j'attendais.

  • le 07/01/2016

    Cas d'une m.a.p.conservatoire non suivie d'un entretien ni d'un licenciement, et sans autre nouvelle de l'employeur. quid si le salarié n'agit pas ? abandon de poste ?

  • le 01/06/2023

    Des conseils justes et ciblés, et on vous rapelle dans les 48 heures comme prévu.

  • le 09/10/2023

    Le dossier est complet

Pour aller plus loin

Nos actualités en lien avec : "Mise à pied conservatoire : procédure, motifs, délais, contestation.."

Par L'équipe Juritravail le 18/06/2024 • 19549 vues

Vous êtes enceinte ou vous venez d'avoir un enfant, et vous craignez que votre employeur ne vous licencie. Des questions se posent : le licenciement est-il possible pendant la grossesse ou le...


Par Thibault Hospice le 31/05/2024 • 153013 vues

Vous êtes employeur et vous souhaitez entamer une procédure de licenciement pour insuffisance...


Par Stéphanie JOURQUIN le 22/04/2024 • 439 vues

Le délai de cinq jours, séparant la remise de la lettre de convocation à entretien préalable...


Par Sessi Imorou le 19/04/2024 • 677992 vues

Oui, votre employeur peut vous licencier durant un arrêt de travail. En principe, la maladie ne...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences