Logo Juritravail
photo de L'équipe Juritravail

Ce dossier : 

Expatriation, détachement : tout savoir avant de signer

a été rédigé par L'équipe Juritravail, Juriste rédacteur web

Salarie

Particulier

personnages illustrant Juritravail

Expatriation, détachement : tout savoir avant de signer

aperçu du sommaire du dossier Expatriation, détachement : tout savoir avant de signer

Rédigé par L'équipe Juritravail - Mis à jour le 31 janvier 2020

Est dit “détaché”, le salarié embauché par une entreprise française, affecté pour une période courte à l'étranger. Son contrat de travail initial perdure et la rémunération est versée par cet employeur d’origine...

Lire la suite



Descriptif du dossier

Est dit “détaché”, le salarié embauché par une entreprise française, affecté pour une période courte à l'étranger. Son contrat de travail initial perdure et la rémunération est versée par cet employeur d’origine.

En revanche, le salarié est dit “expatrié” lorsqu’il travaille à l'étranger, soit pour une durée supérieure à celle du détachement ; soit pour une mission allant au-delà d'une durée permettant son maintien dans le régime français de Sécurité Sociale. Dans cette hypothèse, le salarié est rémunéré par l’entreprise d’accueil. Le lien avec l’employeur d’origine est très atténué. Pour autant, à la fin de la mission, le salarié doit être reclassé dans un emploi compatible avec les fonctions occupées avant son départ. Ce dossier vous présente les caractéristiques du régime de l’expatrié principalement, notamment du point de vue de sa protection sociale.



illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement


Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Vous êtes - ou allez être - concerné par le détachement ou l’expatriation. En quels points ces statuts, au premier aspect identique,  se singularisent ? Ces deux situations présentent certes, des similarités mais diffèrent sur certains points importants. Des questions se posent : quelles conséquences l’expatriation emporte sur la retraite (de base / complémentaire) ? Qu’en est-il de la protection sociale de l’expatrié ? Bénéficie-t-il du régime français de sécurité sociale ou bien doit-il souscrire à une assurance spécifique ?  

Contenu du dossier :

Ce dossier aborde les thématiques suivantes :

  • différences entre détachement et expatrié au regard du contrat de travail ;

  • différences entre détachement et expatrié au regard de la protection sociale ;

  • expatriation dans l’UE, L’EEE ou en Suisse et retraite complémentaire ;

  • expatriation et retraite de base ;

  • retour en France et régime de protection sociale ;

  • expatriation  et perception d’indemnités journalières de maladie ;

  • expatriation, membres de la famille et complément d’assurance ;

  • expatriation et risque de perte d’emploi ;

  • affiliation au régime local et assurance volontaire ;

  • assurance volontaire au régime français de sécurité sociale et risques couverts ; 

  • etc.

2 documents compris avec ce dossier :



Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Expatriation

icône case à cocher

Affiliation

icône case à cocher

Complément d’assurance

icône case à cocher

Conventions bilatérales

icône case à cocher

Détachement

icône case à cocher

Régime local

icône case à cocher

Retraite de base

icône case à cocher

Protection sociale

icône case à cocher

Assurance volontaire

icône case à cocher

Retraite complémentaire


Le plan du dossier

  • Quelles sont les différences entre un détachement et une expatriation au regard de mon contrat de travail ?

  • Je suis un salarié expatrié dans l'UE, l'EEE ou en Suisse, comment cela va-t-il se passer pour ma retraite complémentaire ?

  • Je suis un salarié expatrié, comment cela va-t-il se passer pour ma retraite de base ?

  • A mon retour en France, quelles sont les formalités que je dois accomplir vis-à-vis du régime de protection sociale ?

  • Je suis un salarié expatrié, dans quels cas puis-je être délié de mon assurance volontaire au régime français de protection sociale ?

  • Pendant quelle durée la souscription à un complément d’assurance me permet-elle de percevoir des indemnités journalières de maladie ?

  • Je suis expatrié, par assurance volontaire au régime de protection français, puis-je assurer les membres de ma famille ?

  • Je suis expatrié, comment me couvrir contre les risques d’accident du travail et de maladies professionnelles ?

  • Je suis un salarié expatrié : par assurance volontaire, puis-je être couvert au titre du risque de perte d’emploi ?

  • Mon assurance volontaire au régime français de sécurité sociale me dispense-t-elle de m’affilier au régime local ?

  • En m’assurant volontairement au régime français de sécurité sociale, quels risques sont couverts ?

  • Je suis salarié expatrié, puis-je être couvert par le régime français au titre des prestations sociales ?

  • Dans quels cas suis-je un salarié expatrié ?

  • Quelles sont les différences entre le détachement et l’expatriation du point de vue de ma protection sociale ?

  • Travailleur étranger, dois-je disposer d’une autorisation pour pouvoir travailler en France ?

Ce dossier contient également

fiche-express

1 Fiche express


La question du moment

Pendant quelle durée la souscription à un complément d’assurance me permet-elle de percevoir des indemnités journalières de maladie ?

Les organismes d'assurance proposent des régimes de prévoyance aux expatriés.

Ainsi en tant que salarié expatrié, vous pouvez adhérer à l'assurance volontaire du régime français de sécurité sociale. Cependant vous pouvez désirer compléter les prestations de base que vous offre cette assurance en souscrivant une assurance complémentaire auprès d'un organisme privé.

S'agissant des indemnités journalières de maladie, un délai de carence important vous est appliqué : 30 jours (1). Vous ne percevrez donc vos indemnités complémentaires qu'à compter de votre 31ème jour d'arrêt de travail.

Ces indemnités journalières vous seront versées pendant 120 jours (sur une période de 12 mois) pour les affections de courte durée. S'agissant des affections de longue durée (et si votre incapacité a débuté au-delà de votre 12ème mois d'affiliation à l'option indemnité journalière offerte par la Caisse des Français de l'étranger), vous percevrez des indemnités journalières pendant 2 ans.

Le montant des indemnités journalières s'élève à 60% de votre salaire journalier de base. Ce salaire journalier de base est quant à lui égal à 1/360 de l'assiette ayant servi de base au calcul de vos cotisations (2).


N'attendez plus ! Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un langage clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


photo de L'équipe Juritravail

L'équipe Juritravail, juriste rédacteur web

Juriste rédacteur web

Découvrir l’auteur
211 Documents rédigés

388 Articles publiés

Les dernières actualités sur cette thématique


illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !


Pour aller plus loin

En savoir plus sur le thème Expatriation et Détachement

Nos actualités sur le thème Expatriation et Détachement

Par Gauthier Chevalier le 30/07/2020 • 1237 vues

Expatriation et demande de rupture conventionnelle Salarié expatrié, comment bien négocier la rupture conventionnelle de votre contrat d'expatriation ?


Par Carole VERCHEYRE-GRARD le 05/07/2018 • 1196 vues

Tous les salariés de l’entreprise où a été conclu un accord d’intéressement ou de participation doivent av...


Par Zineb Naciri-bennani le 10/05/2018 • 1759 vues

Le retour d’un salarié expatrié ou détaché pose des difficultés, notamment lorsque le poste qu’il occupait avant son départ n’est...


Par DALILA MADJID le 24/12/2017 • 3224 vues

Un salarié d'une société française, relevant du secteur privé, peut être amené à exercer son activité à l'étranger. Ai...


Voir toutes les actualités


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences