Demande de précisions sur les motifs justifiant mon licenciement pour insuffisance...

illustration aperçu lettre.png

Modèle de lettre : Demande de précisions sur les motifs justifiant mon licenciement pour insuffisance professionnelle

Photo de Mélody Blind Guimet

Rédigé par Mélody Blind Guimet

Mis à jour le jeudi 4 mai 2023

2250 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Vous avez été licencié pour insuffisance professionnelle et considérez que les motifs invoqués par votre employeur, dans la lettre de licenciement, sont trop vagues. Vous souhaitez obtenir des précisions sur ces motifs.

... Lire la suite

3,60€ TTC


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Vous avez été licencié pour insuffisance professionnelle et considérez que les motifs invoqués par votre employeur, dans la lettre de licenciement, sont trop vagues.

Vous souhaitez obtenir des précisions sur ces motifs.

La recommandation de l'auteur

L'insuffisance de motivation sur les raisons du licenciement n'ouvre droit, en principe, pour le salarié, qu'à une indemnité d'un mois de salaire.

Toutefois, il en va différemment si vous avez demandé à votre employeur des précisions sur les motifs du licenciement. Sachez que, si malgré votre demande de précisions, le juge estime que les motifs du licenciement sont toujours insuffisamment motivés, il peut condamner votre employeur à vous verser une indemnité pour licenciement sans cause réelle et sérieuse dans le cadre prévu par la loi.

Cette lettre doit être envoyée en recommandé avec accusé de réception ou par courrier remis en main propre contre décharge.

Veillez à agir avant le délai de 15 jours suivant la notification de votre licenciement.

Vous êtes professionnel, RH ou chef d'entreprise ? téléchargez dès maintenant notre guide sur le licenciement pour insuffisance professionnelle ou de résultat

Ce que dit la loi

Lorsque l'employeur décide de licencier un salarié, il doit lui notifier sa décision par lettre recommandée avec avis de réception. Celle-ci doit comporter l'énoncé du ou des motifs invoqués par l'employeur (article L1232-6 du Code du travail).

Depuis l'Ordonnance n°2017-1387 du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail, les motifs énoncés dans la lettre de licenciement peuvent, après la notification de celle-ci, être précisés par l'employeur, soit à son initiative soit à la demande du salarié (article L1235-2 du Code du travail).

Désormais, dans les 15 jours suivant la notification du licenciement, le salarié peut, par lettre recommandée avec avis de réception ou remise contre récépissé, demander à l'employeur des précisions sur les motifs énoncés dans la lettre de licenciement (article R1232-13 du Code du travail).

L'employeur dispose d'un délai de 15 jours après la réception de la demande du salarié pour apporter des précisions s'il le souhaite. Il les communique alors au salarié par lettre recommandée avec avis de réception ou remise contre récépissé.

Dans un délai de 15 jours suivant la notification du licenciement et selon les mêmes formes, l'employeur peut, à son initiative, préciser les motifs du licenciement.

A défaut pour le salarié d'avoir formé auprès de l'employeur une telle demande, l'insuffisance de motivation de la lettre de licenciement ne prive pas, à elle seule, le licenciement de cause réelle et sérieuse, mais ouvre droit à une indemnité qui ne peut excéder un mois de salaire.

En l'absence de cause réelle et sérieuse du licenciement, le préjudice résultant du vice de motivation de la lettre de rupture est réparé par l'indemnité allouée en réparation dudit licenciement et dont le montant est encadré par la loi (article L1235-3 du Code du travail).

En cas d'irrégularité en cours de procédure, le juge accorde au salarié, à la charge de l'employeur, une indemnité qui ne peut être supérieure à un mois de salaire dès lors que la cause réelle et sérieuse du licenciement est reconnue.

C'est le cas notamment si le licenciement d'un salarié intervient sans que la procédure requise en vue d'un licenciement pour motif personnel ait été observée ou sans que la procédure conventionnelle ou statutaire de consultation préalable au licenciement ait été respectée.

Photo de Mélody Blind Guimet

Mélody Blind Guimet Juriste rédactrice web

Voir son profil
illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !
Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

5

Note moyenne sur 1 avis

  • le 28/06/2022

    Simple facile à lire

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Nos actualités en lien avec : "Demande de précisions sur les motifs justifiant mon licenciement pour insuffisance professionnelle"

Par L'équipe Juritravail le 18/06/2024 • 19547 vues

Vous êtes enceinte ou vous venez d'avoir un enfant, et vous craignez que votre employeur ne vous licencie. Des questions se posent : le licenciement est-il possible pendant la grossesse ou le...


Par Thibault Hospice le 31/05/2024 • 153010 vues

Vous êtes employeur et vous souhaitez entamer une procédure de licenciement pour insuffisance...


Par Stéphanie JOURQUIN le 22/04/2024 • 439 vues

Le délai de cinq jours, séparant la remise de la lettre de convocation à entretien préalable...


Par Sessi Imorou le 19/04/2024 • 677989 vues

Oui, votre employeur peut vous licencier durant un arrêt de travail. En principe, la maladie ne...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences