Délégué Syndical : quels moyens pour défendre les salariés ?

Aperçu du dossier Voir un aperçu

Garanti à jour - Rédigé par des juristes

4.2 (10 avis)

Le délégué syndical ou le délégué syndical central est, par principe, l'interlocuteur naturel de l'employeur. Son rôle est de négocier et conclure des accords avec lui, mais aussi de lui transmettre les doléances des salariés. Afin de mener à biens ses missions, de nombreux moyens lui sont alloués par le Code du travail. Il dispose par exemple d'un crédit d'heures de délégation, de la mise à disposition d'un local ou encore du droit de communiquer avec les salariés. 


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Heures de délégation
  • Réunions de la section syndicale
  • Déplacement du délégué syndical
  • Droits du représentant de la section syndicale
  • Communication avec les salariés
  • Action devant le Conseil de prud'hommes
  • Local syndical

Plan détaillé du dossier

61 Questions Essentielles

  • Qu'est-ce que la section syndicale ?

  • Je viens d’être désigné délégué syndical dans mon entreprise. Quelle est la mission générale dont je suis en charge ?

  • I. Heures de délégation

  • A quoi correspondent les heures de délégation ?

  • Qu’est-ce que les heures de délégation ?

  • J’ai été désigné délégué syndical dans mon entreprise, de combien d’heures par mois puis-je bénéficier afin d’exercer ma mission ?

  • A combien s'élève le nombre d'heures de délégation dont dispose le délégué syndical ?

  • Quelles circonstances exceptionnelles pourraient justifier un dépassement du crédit d’heures qui m’est légalement accordé en tant que délégué syndical ?

  • Comment s’effectue le décompte du crédit d’heures qui m’est accordé en tant que délégué syndical ?

  • Je viens d’être désigné délégué syndical dans une entreprise qui comprend d’autres délégués syndicaux. Le crédit d’heures qui m’est accordé doit il être réparti entre l’ensemble des délégués syndicaux ?

  • Dans le cadre de ma mission de délégué syndical, est il possible de me faire rémunérer certaines activités en dehors du crédit d’heures légal qui m’est accordé?

  • Puis-je utiliser mes heures de délégation à une autre fin que l'exercice de mon mandat ?

  • Salarié à temps partiel et délégué syndical : ai-je droit au même crédit d'heures qu'un salarié à temps complet ?

  • Si je n'ai pas utilisé toutes les heures auxquelles j'avais droit au cours d'un mois, peuvent-elles être cumulées avec celles du mois suivant ?

  • Comment sont rémunérées mes heures de délégation ?

  • De combien d'heures de délégation le délégué syndical central dispose-t-il ?

  • Existe-t-il un crédit d'heures supplémentaire dédié à la négociation collective ?

  • Le cumul des heures de délégation est-il autorisé ?

  • II. Réunions, local, déplacements

  • Je suis délégué syndical. A quel type d’information puis-je avoir accès ?

  • Comment les délégués syndicaux peuvent-ils se déplacer pour assurer leur mandat ?

  • Dans quelles mesures les Délégués Syndicaux peuvent-ils se déplacer pour assurer leur fonction ?

  • En tant que délégué syndical, je suis contraint d’effectuer des temps de trajet dans l’exercice de mes fonctions. L’employeur est-il tenu de me les rémunérer ?

  • En tant que délégué syndical je suis convoqué par mon employeur à une réunion, mes frais de déplacement vont-ils être pris en charge ?

  • A partir de combien de salariés les sections syndicales ont-elles droit à un local ?

  • L'employeur peut-il imposer des conditions d'accès strictes au local syndical ?

  • Comment se déroule la réunion de la section syndicale ?

  • Est-il possible d'inviter des personnalités extérieures aux réunions de la section syndicale?

  • J’ai été victime d’un accident du travail dans l’exercice de mes fonctions de délégué syndical, mais en dehors de l’horaire normal de travail. Comment vais-je être indemnisé de cet accident ?

  • III. Les communication syndicales

  • Délégué syndical, puis-je afficher des communications syndicales ?

  • Délégué syndical, puis-je distribuer des tracts et publications ?

  • Le local syndical doit-il être aménagé ?

  • IV. L'action en justice du syndicat

  • Quels sont les pouvoirs juridiques reconnus aux syndicats ?

  • Qui peut agir en justice au nom du syndicat ?

  • A quelle indemnisation peut prétendre le syndicat agissant en justice pour défendre l’intérêt collectif de la profession qu’il représente ?

  • Un syndicat peut-il agir pour protéger l’intérêt général ?

  • Lorsque des intérêts à la fois généraux, collectifs et individuels sont en jeu, un syndicat peut-il agir en justice ?

  • Selon les juges à quoi correspond l’intérêt individuel qui lorsqu’il est bafoué, ne permet pas aux syndicats d’agir en justice ?

  • Dans quels cas les juges ont-ils considéré qu’il y a atteinte à l’intérêt collectif de la profession permettant aux syndicats d’agir en justice ?

  • La présence d’un intérêt général exclue-t-elle le droit d’action en justice d’un syndicat ?

  • La présence d’un intérêt individuel exclue-t-elle toute action en justice du syndicat ?

  • Selon les juges à quoi correspond l’intérêt collectif qui permet aux syndicats d’agir en justice ?

  • Un syndicat peut-il agir à la place des salariés en matière de harcèlement ?

  • Un syndicat peut-il agir à la place d’un salarié embauché par CDD ?

  • Un syndicat peut-il agir à la place de salariés licenciés pour motif économique ?

  • Un syndicat peut-il agir à la place d’un intérimaire, salarié temporaire ?

  • Un syndicat peut-il agir à la place des salariés pour faire respecter le principe de non-discrimination ?

  • Un syndicat peut-il agir au nom de travailleurs étrangers ?

  • Un syndicat peut-il agir à la place des salariés d’un groupement d’employeurs ?

  • Un syndicat peut-il agir en justice en cas de prêt de main d’œuvre illicite ?

  • Un syndicat peut-il agir à la place d’un salarié pour faire respecter la convention collective applicable ?

  • Un syndicat peut-il intervenir dans une action intentée par un salarié ?

  • Un syndicat peut-il agir pour obtenir l’exécution d’une convention ou d’un accord collectif ?

  • Un syndicat peut-il agir à la place d’un salarié ?

  • Un syndicat peut-il agir à la place d’un salarié travaillant à domicile ?

  • Un syndicat peut-il agir à la place des salariés pour faire respecter le principe d’égalité de rémunération ?

  • Quelles sont les sommes à prendre en compte pour définir le seuil des ressources des syndicats déterminant leurs obligations d’établissement des comptes annuels ?

  • Les syndicats doivent-ils procéder à l’enregistrement comptable des mouvements affectant leur patrimoine ?

Voir les autres questions essentielles

6 Fiche(s) express

  • Assistance du salarié à l'entretien préalable de licenciement

  • Le local syndical

  • Les heures de délégation du délégué syndical

  • Les moyens du délégué syndical

  • Les conditions de désignation du représentant de la section syndicale

  • Les prérogatives et le statut du représentant de la section syndicale

Voir les autres fiche(s) express

1 Modèle(s) de Lettre(s)

  • Lettre de demande de mise à disposition d'un local syndical

17 Avis des juges

  • Elections professionnelles : les irrégularités n’avaient aucune conséquence sur la qualité représentative du syndicat

  • Contestation de l’utilisation heures de délégation d’un représentant du personnel

  • Les salariés mis à disposition occasionnellement présents : exclusion des effectifs !

  • Pas de paiement sans preuve

  • Augmentation d’effectifs : organisation d’élections complémentaires sous conditions

  • Avoir des liens de groupe ne signifie pas faire partie d’une Unité Economique et Sociale (UES)

  • Demande d’organisation d’élections équivaut toujours à protection, ou presque

  • La fusion absorption n’atteint pas les mandats des représentants du personnel et des délégués syndicaux

  • Les personnes présentes lors de l'entretien préalable.

  • Le respect de la procédure en cas de rupture d'un CDD

  • Les limites de la liberté d'expression syndicale sur internet

  • L'utilisation des heures de délégation et l'indemnité de repas

  • L'utilisation de l'intranet de l'entreprise pour la diffusion d'informations syndicales

  • Le non paiement d'une prime en cas de dépassement des heures de délégation

  • L'utilisation des heures de délégation en dehors du temps de travail

  • La mise en place d'un système de contrôle par badge à l'entrée du local du CE

  • La représentativité d'un syndicat

Voir les autres avis des juges


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Votre syndicat qui est représentatif vient de vous désigner délégué syndical (DS) ou, vous avez été nommé représentant de la section syndicale car votre syndicat n’a pas obtenu les suffrages nécessaires à sa représentativité. Même si le délégué syndical dispose de pouvoirs et de moyens plus étendus que le représentant de la section syndicale (RSS), certains sont similaires.

Contenu du dossier :

Ce dossier énumère les différents moyens dont disposent le délégué syndical et le représentant de la section syndicale : 

  • nombre d'heures de délégation ;
  • utilisation des heures de délégation ;
  • distinction entre temps passé en réunion et en négociation collective ;
  • local syndical ;
  • déplacements du DS ;
  • droit de communication du DS avec les salariés ;
  • action en justice au nom du syndicat.

Télécharger le dossier


N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un language clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat

Télécharger le dossier


La question du moment

Un syndicat peut-il agir en justice en cas de prêt de main d’œuvre illicite ?

Le prêt de main d'œuvre à but lucratif (en dehors des cas autorisés par loi) et le marchandage sont interdits. C'est la raison pour laquelle une organisation syndicale peut, au nom et à la place du salarié qui en est victime, saisir le Conseil de prud'hommes (1).

Peut seulement agir en justice, une organisation syndicale représentative.

Elle peut agir pour faire respecter les dispositions relatives au prêt de main d'oeuvre et de sous-traitance, en demandant par exemple de réparer le préjudice subit par le salarié qui perçoit des avantages sociaux inférieurs à ceux qui sont attribués aux salariés de l'entreprise utilisatrice.

Le salarié doit impérativement être informé de l'action en justice exercée par les organisations syndicales représentatives par tout moyen conférant date certaine.

Cette information précise la nature et l'objet de l'action envisagée par l'organisation syndicale et indique que (2) :

  • le salarié peut faire connaître à l'organisation syndicale son opposition à l'action envisagée dans un délai de 15 jours à compter de la date de réception de l'information ;
  • l'organisation syndicale peut exercer elle-même les voies de recours ;
  • le salarié peut, à tout moment, intervenir dans l'instance engagée par l'organisation syndicale.

Le salarié ne doit pas s'être opposé à l'action dans un délai de 15 jours à compter de la date à laquelle l'organisation syndicale lui a notifié son intention.

L'intéressé peut toujours intervenir à l'instance engagée par le syndicat et y mettre un terme à tout moment.


Les avis des internautes

4.2

Note moyenne sur 10 avis

  • 4

    Bernadette E.

    le 08/04/2019

  • 5

    pour le momen me satisfait Florbela M.

    le 30/01/2017

  • 3

    ROLAND B.

    le 29/09/2016

  • 3

    patricia b.

    le 10/09/2016

  • 3

    GUILLEMETTE C.

    le 02/11/2015

  • 5

    délégué du personnel et désigné délégué syndicale par mes pères je voulais savoir quelles étais mes missions votre dossiers et très complet merci LUCIE M.

    le 19/08/2015

Voir tous les avis

Les autres dossiers sur le même thème


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés