Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Discrimination Syndicale au travail : comment réagir ?

Aperçu du dossier Voir un aperçu

Garanti à jour - Rédigé par des juristes

4.1 (7 avis)

Vous êtes délégué syndical et vous exercez vos missions au sein de votre entreprise. Votre employeur ne vous accorde aucune augmentation de salaire, il fait référence à votre activité syndicale dans votre fiche d’évaluation, vous n’avez pas changé d’échelon depuis que vous avez été élu il y a des années. Vous estimez être victime de discrimination syndicale au travail ? Nous vous aidons à identifier et combattre la discrimination syndicale. 

💡 Pour rappel : tout acte constitutif de discrimination syndicale est nul et peut donner lieu, à votre égard, à des dommages et intérêts


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Définition de la discrimination syndicale
  • Exemples de jurisprudence
  • Preuve de la discrimination
  • Sanction de l'employeur
  • Indemnités pour discrimination

Plan détaillé du dossier

14 Questions Essentielles

  • Qu’est-ce qu’une discrimination syndicale ?

  • Quels sont les éléments de preuve utiles à la démonstration de l'existence d'une discrimination ?

  • Quelles sont les sanctions encourues par l’employeur pour discrimination syndicale ?

  • Si je saisis le juge pour faire constater une discrimination syndicale, que vais-je obtenir ?

  • Dans quels cas les juges ont-ils reconnu une discrimination syndicale à l’embauche ?

  • Délégué syndical, puis je bénéficier d’une protection spéciale contre les risques de discrimination ?

  • Dans quels cas les juges ont-ils reconnu une discrimination syndicale dans l’exécution du contrat de travail ?

  • Dans quels cas les juges ont-ils reconnu une discrimination syndicale à l’occasion de la rupture du contrat de travail ?

  • Dans quels cas le juge n’a-t-il pas reconnu l’existence d’une discrimination syndicale ?

  • Délégués Syndicaux, nous avons été les seuls sanctionnés pour avoir organisé une grève, est-ce une discrimination ?

  • Une absence de promotion individuelle ou une absence de formation constitue-t-elle une discrimination syndicale prohibée ?

  • La moins grande disponibilité au travail des salariés élus ou mandatés peut-elle constituer un élément objectif justifiant une différence de traitement ?

  • Puis-je saisir le défenseur des droits si je m’estime victime d’une discrimination ?

Voir les autres questions essentielles

1 Fiche(s) express

  • La discrimination syndicale en 46 exemples

1 Modèle(s) de Lettre(s)

  • Lettre de dénonciation d'une discrimination syndicale

37 Avis des juges

  • Mise à la retraite anticipée : différence de traitement liée à l'âge justifiée ?

  • Discrimination syndicale : l’adhésion à un syndicat permet-elle de la prouver ?

  • Activité syndicale et évaluation professionnelle : l’action en discrimination est possible

  • L’augmentation de salaire individuelle fragilise la thèse de la discrimination

  • Discrimination et stagnation de carrière : une réévaluation de l’échelon est possible

  • Retenue sur salaire pour cause de grève : peut-elle être modulée en fonction de la mobilisation ?

  • Discrimination syndicale : qui doit prouver ?

  • L’absence d’évolution de carrière est-elle constitutive d’une discrimination syndicale ?

  • Discrimation syndicale reconnue : reconstitution de salaire possible pendant 30 ans

  • L’absence d’entretien de suivi de carrière, constitutif d’une discrimination syndicale ?

  • Activité syndicale et entretien annuel d’évaluation

  • Discrimination syndicale et charge de la preuve

  • Discrimination syndicale : pas de comparaison entre représentants

  • Discrimination syndicale et charge de la preuve

  • Le salarié, dont l’employeur empêche sa progression, est victime de discrimination syndicale

  • Discrimination syndicale et violation du principe "à travail égal, salaire égal"

  • En présence de discrimination syndicale avérée, le juge doit évaluer le préjudice subi

  • Discrimination syndicale et déroulement de carrière

  • Le salarié doit apporter des éléments suffisants pour laisser supposer une discrimination syndicale

  • Exemple de discrimination syndicale

  • Délégués syndicaux : votre liberté d’expression n’est pas illimitée

  • Discrimination : sanctionné pour ses absences pour raisons syndicales

  • Retard dans l'avancement : indice d'une discrimination syndicale

  • Quand l'absence de promotion rime avec discrimination

  • Salarié protégé : l’absence d’évolution est un indice de discrimination

  • L’absence d’évolution professionnelle d’un délégué du personnel n’est pas nécessairement synonyme de discrimination

  • L’absence d’évolution de carrière pendant 29 ans n’est pas nécessairement une discrimination syndicale

  • La discrimination syndicale n'est pas toujours établie

  • Pas de différence de traitement : pas de discrimination syndicale

  • Licenciement et discrimination syndicale

  • Présomption de discrimination syndicale dans le cas d’une stagnation de carrière

  • Discrimination syndicale

  • Discrimination syndicale

  • La discrimination syndicale

  • L’absence d’évolution professionnelle d’un délégué du personnel n’est pas nécessairement synonyme de discrimination

  • Salarié protégé : l’absence d’évolution est un indice de discrimination

  • Salarié syndiqué bloqué, salarié discriminé

Voir les autres avis des juges


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Depuis que vous êtes titulaire de votre mandat, le comportement de votre employeur (ou de votre supérieur hiérarchique) a changé à votre égard. Avancement de carrière retardé ou au point mort, promotion ou augmentation de rémunération qui vous passe sous le nez, tâches confiées sans rapport avec votre profession, accès à la formation professionnelle refusé : vous vous sentez lésé par rapport à vos collègues de travail.

Comment identifier une discrimination syndicale et comment la prouver ? Dans quels cas les représentants du personnel ont-ils pu obtenir une réparation de leur préjudice ?

Rassurez-vous, la discrimination syndicale est encadrée et sanctionnée par le Code du travail. Votre employeur ne peut s'appuyer sur votre appartenance syndicale pour arrêter ses décisions au risque d’encourir de lourdes sanctions pénales et civiles.

Contenu du dossier :

Ce dossier contient de nombreux exemples concrets de faits qui constituent (ou non) une discrimination syndicale. Ainsi vous  pouvez les comparer à votre situation personnelle avant d’exercer toute action (amiable ou judiciaire) contre votre employeur :

  • discrimination à l’embauche ou licenciement discriminatoire ;
  • évolution ou avancement de carrière : stagnation au même coefficient ;
  • missions sans rapport avec le poste / tâches dévalorisantes ;
  • entretien annuel d’évaluation qui fait mention de l’activité syndicale ;
  • absence d’augmentation de salaire ;
  • accès à la formation refusé ;
  • sanction disciplinaire ou mutation discriminatoire ;
  • preuve de la discrimination ;
  • sanctions (sanctions de l’employeur, indemnités pour le salarié discriminé).

Télécharger le dossier


N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un language clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat

Télécharger le dossier


Le mot de l'auteur

La Cour de cassation a récemment reconnu la discrimination dont était victime un salarié dans ses entretiens d'évaluation professionnelle (Cass. soc., 1er février 2017, n°15-20799).

Mickaël Felix Juriste

47

Articles publiés

51

Documents rédigés


La question du moment

Délégué syndical, puis je bénéficier d’une protection spéciale contre les risques de discrimination ?

Tout délégué syndical bénéficie de la protection du Code du travail qui prohibe toute discrimination directe ou indirecte fondée sur l'appartenance à un syndicat ou l'exercice d'une activité syndicale (1).

Il est, en effet, interdit à l'employeur de prendre en considération l'appartenance à un syndicat ou l'exercice d'une activité syndicale pour arrêter ses décisions notamment en matière de conduite et de répartition du travail, de formation professionnelle, d'avancement, de rémunération et d'octroi d'avantages sociaux, de mesures de discipline et de rupture du contrat de travail (2).

Les juges ont notamment considéré que constituaient des discriminations syndicales :

  • le fait de sanctionner uniquement les délégués syndicaux parmi les organisateurs d'une grève (3)
  • le fait d'isoler un délégué syndical des autres salariés (4)
  • une diminution importante, à compter de la nomination en qualité de délégué syndical, de la notation du salarié, la privation des primes de fin d'année ou des augmentations annuelles de salaires et le refus d'une promotion sans motif légitime et sans que l'employeur puisse se justifier par des éléments objectifs (5)
  • la prise en compte de l'activité syndicale du salarié dans son évaluation professionnelle (6).

Les avis des internautes

4.1

Note moyenne sur 7 avis

  • 5

    Le dossier semble tres complet. L'acces à la base documentaire (bien que tout ne soit pas accessible) est un vrai plus. ERIC D.

    le 30/07/2017

  • 5

    edmond a.

    le 15/02/2017

  • 4

    SYLVIE G.

    le 02/07/2016

  • 4

    pascal F.

    le 15/06/2016

  • 4

    documentation fournie et exemples de jurisprudence étoffées malgré qu'elles ne soient pas toujours du même tonneau...définir clairement "lindépendance dla justice"payée et dirigée. christian c.

    le 22/12/2015

  • 4

    Michel C.

    le 27/06/2015

Voir tous les avis

Les autres dossiers sur le même thème


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés