Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Schéma d’ordre du jour d’une réunion ordinaire du CSE

Un ordre du jour doit être préalablement rédigé par l'employeur et le secrétaire du CSE.

Rédigez votre lettre en ligne et obtenez un document juridique complet

Renseignez les informations sur la réunion
Listez les points qui vont être abordés pendant la réunion
Listez les points pour lesquels le CSE a été consulté
Indiquez comment vous souhaitez envoyer votre lettre
Signez et envoyez la lettre

Télécharger la version word

Comment ça marche ?

Tout se fait en ligne, simplement et rapidement !


Répondez au questionnaire en ligne

Le formulaire est simple et rapide, tout se fait en quelques clics.

Votre ordre du jour est créé automatiquement

L'ensemble de vos réponses est repris pour compléter le modèle de lettre.

Téléchargez votre lettre

N'oubliez pas de la signer avant de l'envoyer !


Je démarre la rédaction

Combien ça coûte ?

Pour créer votre ordre du jour de réunion ordinaire du CSE

5,00 HT

Rédigé par Rédaction Juritravail

Mis à jour le 27/08/2019

Téléchargement sécurisé

Satisfait ou remboursé

Je démarre la rédaction

Ce que dit la loi

Le Code du travail ne prévoit aucune disposition relative à la convocation des membres du CSE dans les entreprises de moins de 50 salariés. Il est néanmoins prévu la remise d’une note écrite, par les membres du CSE à l’employeur, comme le faisaient initialement les délégués du personnel, 2 jours ouvrables avant la date à laquelle les membres sont reçus (Article L2315-22 du Code du travail).

Dans les entreprises dont l’effectif atteint 50 salariés et plus, l’ordre du jour de chaque réunion est établi par le président et le secrétaire. Les consultations, rendues obligatoires par la loi ou un accord collectif, sont inscrites de plein droit à l’ordre du jour (Article L2315-29 du Code du travail), permettant d’éviter certaines situations de blocage.

Lorsque le CSE se réunit à la demande de la majorité des membres, les questions jointes à la demande de convocation sont inscrites à l’ordre du jour de la réunion (Article L2315-31 du Code du travail).

L’ordre du jour est communiqué aux membres du CSE, titulaires et suppléants au moins 3 jours avant la réunion (Article L2315-30 du Code du travail). Le Ministère du travail informe néanmoins que la communication de l’ordre du jour aux suppléants ne vaut pas convocation. La transmission de l’ordre du jour aux suppléants a uniquement pour objet d’informer le suppléant de la réunion de sorte que, le cas échéant, il puisse remplacer un élu titulaire empêché (Questions-Réponses CSE du Ministère du Travail, n°77).

Lorsqu’un agent de l’Inspection du travail ou de la Sécurité sociale est amené à participer aux réunions du CSE, l’employeur lui envoie l’ordre du jour au moins 3 jours avant la séance (Article L2315-30 du Code du travail).

Le saviez-vous :

La communication de l’ordre du jour se fera nécessairement par écrit (courrier ou courriel avec accusé de réception ou encore remise en main-propre contre décharge) pour des raisons de preuve.

Seuls les points inscrits à l’ordre du jour peuvent être discutés lors de la réunion.

Il n’est pas possible de prévoir à l’avance, dans le règlement intérieur du CSE, que le secrétaire ou l’employeur s’autorise à inscrire unilatéralement, sans l’accord de l’autre, des points à l’ordre du jour. La clause du règlement intérieur sera alors réputée non écrite.

L’employeur ne peut pas se servir de la mention “Questions diverses” pour demander en urgence un avis du CSE nécessitant la remise préalable d’informations devant être examinées pour la prochaine séance. Le CSE ne peut également se servir de cette rubrique pour délibérer sur une décision nouvelle et importante.

© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés