ACTUALITÉ Démission et droits aux allocations chômage

Rupture de la période d'essai : pouvez-vous toucher le chômage ?


Par L'équipe Juritravail , Juriste rédacteur web - Modifié le 13-04-2021

Rupture de la période d'essai : pouvez-vous toucher le chômage ?

Au cours de la période d'essai, le salarié ou l'employeur peut rompre librement le contrat de travail à durée indéterminée (CDI). Néanmoins, les conséquences financières pour le salarié peuvent être lourdes puisqu'il ne bénéficie pas forcément des allocations chômage. Dans quels cas, pouvez-vous toucher le chômage en cas de rupture de la période d'essai ?

Pouvez-vous toucher le chômage après rupture de votre période d'essai ?

Oui, vous pouvez toucher le chômage après que votre employeur a rompu votre période d'essai, si vous remplissez les conditions nécessaires.

❎ En revanche, si la rupture de la période d'essai vient de vous (salarié), vous ne pourrez pas toucher le chômage sauf si la rupture est assimilée à une démission légitime.

Rupture de la période d'essai à l'initiative de l'employeur & chômage

Lorsque votre employeur met fin à votre contrat pendant la période d'essai, il s'agit d'une rupture à l'initiative de l...

Prolongez votre lecture... Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !

Je m'inscris

Accédez à tous nos articles gratuitement et recevez chaque semaine toute l'actualité juridique décryptées par Juritravail

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous