Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits & Relations de Travail » Absence injustifiée, abandon de poste : les risques de licenciement » Actualités

Vidéo Absence injustifiée, abandon de poste : les risques de licenciement

Abandon de poste : risques et solutions alternatives

Par , Responsable Editorial web - Modifié le 10-04-2019

Vous êtes absent depuis quelques jours et n'avez pas justifié votre absence. Vous avez décidé de quitter votre poste et ne plus revenir. Quelles sont les conséquences d'un abandon de poste ? Quelles sont les risques d'un abandon de poste ? Quelles autres alternatives peuvent être envisagée pour vous permettre de rompre votre contrat de travail ?

À quoi je m'expose en faisant un abandon de poste ?

Lorsqu'il est volontaire, l'abandon de poste n'est pas un acte anodin.

Assimilé à une absence injustifiée, il vous expose à une sanction disciplinaire. Le fait d'abandonner sans raison valable votre poste de travail, justifie un licenciement pour faute grave.

En agissant de la sorte vous manquez à vos obligations contractuelles que vous soyez en CDD ou en CDI.

L'abandon de poste n'est pas un mode normal de rupture du contrat de travail.

Quelles en sont les conséquences financières ?

Votre employeur pourrait vous demander de l'indemniser pour le préjudice qu'il subit.

📌 Exemple :

s'il fait face à la désorganisation du service ou à la perte de clients.

Votre licenciement pour faute grave, voire lourde, pourrait intervenir dans les 2 mois.

⚠ Attention, tant que votre employeur ne vous licencie pas, vous ne pouvez toucher ni votre salaire ni les allocations chômage.

Prise d'acte et abandon de poste sont-ils similaires ?

Ils sont identiques dans les faits, à savoir que le salarié quitte brusquement et sans autorisation son emploi, mais pas dans la forme.

En cas de prise d'acte de la rupture de votre contrat de travail, si votre salaire n'est plus versé, c'est vous qui assignez l'employeur devant le Conseil des prud'hommes après avoir quitté votre poste.

En revanche, l'abandon de poste s'assimile au manquement du salarié à ses obligations contractuelles. Dans ce cas, c'est votre employeur qui peut vous assigner en justice afin d'obtenir un dédommagement.

Quelles autres solutions s'offrent à moi ?

Si votre employeur vous a refusé un congé alors que vous devez absolument vous absenter, informez-le et expliquez-lui votre situation ou bien proposez à vos collègues de modifier le planning des congés.

Si ce sont vos droits qui n'ont pas été respectés, envisagez la prise d'acte.

Sinon, mieux vaut privilégier une approche plus diplomatique en négociant votre départ :

Vous ne savez pas comment choisir entre la démission ou la rupture conventionnelle, l'actu qui suit vous aidera à faire votre choix :

Démission ou rupture conventionnelle : 3 différences pour vous aider à choisir

Vous avez choisi ? Nous vous proposons deux dossiers à télécharger pour vous accompagner dans vos démarches et ce, que vous ayez décidé de démissionner ou de conclure une rupture conventionnelle.

💡 À retenir :

L'abandon de poste est une absence injustifiée que l'employeur peut sanctionner. Pendant son absence, le salarié ne touche ni salaire ni chômage.

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité du droit du travail

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Absence injustifiée, abandon de poste : les risques de licenciement ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés