Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits & Relations de Travail » Abandon de poste : les risques du licenciement » Actualités

Actualité Abandon de poste : les risques du licenciement

Abandon de poste : risques et solutions alternatives

Par , Juriste rédactrice web - Modifié le 02-09-2020

Abandon de poste : risques et solutions alternatives

Vous avez décidé de quitter votre poste et ne plus revenir. Quels sont les risques et conséquences d'un abandon de poste ? Quelles autres solutions peuvent être envisagées pour vous permettre de rompre votre contrat de travail dans les meilleures conditions ? Explications.

Abandon de poste, quels risques ?

Lorsqu'il est volontaire, l'abandon de poste n'est pas un acte anodin. Assimilé à une absence injustifiée, il vous expose à une sanction disciplinaire. Le fait d'abandonner sans raison valable votre poste de travail, justifie un licenciement pour faute grave.

En agissant de la sorte vous manquez à vos obligations contractuelles, que vous soyez en CDD ou en CDI.

L'abandon de poste n'est pas un mode normal de rupture du contrat de travail.

Quelles conséquences financières ?

Attention, tant que votre employeur ne vous licencie pas, vous ne touchez ni votre salaire ni les allocations chômage. Pensez bien au fait que vous pouvez rester quelque temps sans salaire ou indemnité.

En cas d'abandon de poste, vous risquez également de devoir verser à votre employeur des dommages-intérêts pour le préjudice subi (par exemple si votre absence entraîne une désorganisation du service ou à la perte de clients).

Quelles autres solutions s'offrent à moi ?

📌 Si votre employeur vous a refusé un congé alors que vous devez absolument vous absenter, informez-le et expliquez-lui votre situation. Le plus important étant de communiquer pour arriver à un accord.

Cet article peut vous intéresser : Congés payés refusés : 5 infos pour réagir

📌 Si ce sont vos droits qui n'ont pas été respectés, vous pouvez envisager la prise d'acte de la rupture de votre contrat de travail, aux torts de votre employeur. Dans ce cas, vous devrez saisir le Conseil des prud'hommes après avoir quitté votre poste.

📌 Sinon, mieux vaut privilégier une approche plus diplomatique en négociant votre départ :

Vous ne savez pas comment choisir entre la démission ou la rupture conventionnelle, cet article devrait vous aider : Démission ou rupture conventionnelle ? Le grand comparatif

Nous vous proposons deux dossiers à télécharger pour vous accompagner dans vos démarches :

💡 À retenir :

L'abandon de poste est une absence injustifiée que l'employeur peut sanctionner. Pendant son absence, le salarié ne touche ni salaire ni chômage.

 L'abandon de poste en vidéo : 5 minutes pour tout comprendre

🔧 Boîte à outils :

 

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Abandon de poste : les risques du licenciement ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité