Accueil » Droit du Travail Salarié » Démissionner, Prise d'acte » Préavis de Démission : Comment calculer & réduire sa durée ?

Délai de préavis en cas de démission : calcul & réduction

Aperçu du dossier Voir un aperçu

Garanti à jour - Rédigé par des juristes

4.2 (13 avis)

Actuellement salarié en CDI , vous envisagez de donner votre démission ? Sachez que lorsque vous prenez l'initiative de rompre votre contrat à durée indéterminée, ce dernier n'est pas rompu immédiatement. En votre qualité de salarié, vous êtes tenu de respecter un préavis, dont la durée peut varier en fonction de votre ancienneté dans l'entreprise, mais aussi en fonction de votre classification.

Egalement, vous souhaitez peut-être quitter l'entreprise le plus tôt possible afin d'être libéré de toute obligation pour entamer de nouvelles fonctions dans une autre entreprise. Démissionner sans préavis c'est possible ? Vous pouvez réduire la durée de votre préavis. Voici comment vous devez procéder.


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Lettre de démission
  • Demande de dispense
  • Durée du préavis
  • Réduction du préavis
  • Déroulement du préavis
  • Absence pendant le préavis

Plan détaillé du dossier

34 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles

39 Avis des juges

Voir les autres avis des juges


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Lorsque vous prenez la décision de quitter votre emploi cela n'entraîne pas la cessation immédiate de votre contrat de travail. Vous êtes tenu d’effectuer une période dite de préavis, pendant laquelle votre employeur organise votre remplacement. Que vous soyez cadre, ouvrier ou salarié, à temps complet ou à temps partiel, la règle est la même : vous êtes soumis au respect d'un préavis bien que la durée puisse varier selon votre catégorie socio-professionnelle. Comment calculer la durée du préavis ? Quel est son point de départ ? Comment est-il rémunéré ? Est-il possible de s’absenter pendant le préavis ?

Vous souhaitez démissionner, mais ne voulez pas effectuer votre préavis. Qu’est-ce que je risque si je refuse de réaliser mon préavis ? Puis-je quitter l’entreprise sans effectuer mon préavis ? Est-ce que je peux demander à mon employeur d’être dispensé d’exécuter mon préavis ? La durée de mon préavis peut-elle être réduite ? Si vous n’effectuez pas votre préavis, votre employeur est-il tenu de vous verser une indemnité compensatrice de préavis ?

Contenu du dossier :

Voici tous les éléments dont vous avez besoin pour préparer au mieux la fin de votre relation contractuelle et organiser un nouveau départ dans votre vie :

  • calcul de la durée du préavis ;

  • demander une dispense d'exécuter le préavis ;

  • réduire la durée de son préavis ;

  • solder ses congés payés ou en demander le paiement ;

  • sanction en cas d'absence injustifiée pendant le préavis ;

  • bénéficier d’heures pour recherche d’emploi ;

  • bénéficier de l'indemnité compensatrice de préavis.

Nous mettons à votre disposition un modèle de lettre de démission dans lequel vous pouvez demander une dispense totale ou partielle de votre préavis.

Télécharger le dossier


N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un language clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat

Télécharger le dossier


La question du moment

Mon employeur peut-il m’obliger à effectuer mon préavis dans un autre local de l’entreprise ?

La période de préavis est soumise au principe de persistance des obligations réciproques du salarié et de l'employeur.

Ainsi, l'employeur doit maintenir l'application des clauses essentielles du contrat de travail.

En effet, l'employeur ne peut imposer unilatéralement au salarié d'effectuer son préavis dans des conditions emportant modification de son contrat de travail. Si le préavis n'est pas exécuté du fait de l'employeur, celui-ci doit payer l'indemnité compensatrice de préavis (1).

Dans le cas où le salarié refuserait une telle modification de son contrat de travail, l'employeur pourra se voir imputer la responsabilité de la rupture immédiate du préavis. Il devra donc payer l'indemnité compensatrice de préavis.

Les avis des internautes

4.2

Note moyenne sur 13 avis

  • 5

    Parfait à mes réponse Mélissa P.

    le 12/08/2019

  • 5

    Audrey B.

    le 01/08/2019

  • 4

    c'est ce que j'attendais Pierre D.

    le 24/07/2017

  • 3

    Très bon contexte légal. J'aurai aimé avoir plus de conseil sur la façon de "forcer" légalement un employeur a négocier un préavis plus court. Sans doute difficile a faire ;-) David C.

    le 01/06/2017

  • 4

    Jean-Philippe G.

    le 08/05/2017

  • 3

    micheline m.

    le 16/05/2016

Voir tous les avis

Les autres dossiers sur le même thème


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés