ACTUALITÉ Arrêt maladie : vos droits & votre salaire pendant votre absence

Jours de carence arrêt maladie : ce que vous devez savoir


Par Alice Lachaise, Juriste rédactrice web - Modifié le 04-11-2021

Jours de carence arrêt maladie : ce que vous devez savoir

Votre médecin vous a prescrit un arrêt maladie et vous êtes inquiet à l'idée de voir vos revenus diminuer. Sachez que pour compenser la perte de votre salaire, vous pouvez bénéficier d'indemnités journalières. Néanmoins, avant de pouvoir toucher ces indemnités, un délai de carence s'applique. Combien de jours de carence ? Quand débute le versement des indemnités journalières ? Existe-t-il des situations dans lesquelles il n'y a pas de délai de carence ? Explications.

Jours de carence arrêt maladie : quand débute le versement des indemnités journalières ?

3 joursde carence

Lorsque vous êtes en arrêt maladie, des indemnités journalières vous sont versées par votre Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), afin de compenser la perte de salaire pendant la durée de votre arrêt (1).

Si vous remplissez les conditions d'ouverture de droits aux indemnités journalières, vous pouvez en bénéficier après un délai de carence de 3 jours (2).

📌 Exemple :

Vous êtes en arrêt maladie du 4 mars 2022 au 12 mars 2022. Un délai de carence de 3 jours s'applique, soit du 8 au 10 mars 2022. Vous commencerez à percevoir les indemnités journalières de Sécurité Sociale (IJSS) à compter du 11 mars 2022. Seuls les 11 et 12 mars 2022 vous seront indemnisés par la CPAM.

Votre convention collective ou un accord d'entreprise, peut prévoir une réduction, voire même une suppression de ce délai de carence. Pour le savoir, n'hésitez pas à consulter votre convention.

Si votre entreprise prévoit un maintien de salaire pendant la durée de votre arrêt de travail, vos indemnités journalières ne vous seront pas versées par la Sécurité Sociale, mais par votre employeur. Celui-ci percevra à votre place les IJSS et il assurera ensuite votre indemnisation. C'est ce que l'on appelle la subrogation.

Exceptions : pas de jours de carence maladie dans certains cas

Dans certains cas, le délai de carence de 3 jours ne s'applique pas. Vous pouvez alors toucher directement vos IJSS. C'est le cas :

  • lorsque vous bénéficiez d'une prolongation de votre arrêt de travail ;
  • après une reprise d'activité de 48 heures maximum entre la fin de votre arrêt de travail et le début de l'arrêt de prolongation ;
  • lorsque votre arrêt est en lien avec une affection de longue durée (ALD) : le délai de carence ne s'applique que pour le premier arrêt ;
  • lorsque vous êtes en arrêt pour maladie professionnelle ou accident du travail.
💡 À retenir :

Pour être indemnisé, n'oubliez pas d'adresser le volet 1 et 2 du formulaire d'arrêt maladie à votre CPAM et le volet 3 à votre employeur. Vous avez 48 heures pour effectuer ces démarches. Passé ce délai, vous ne toucherez pas d'IJSS.

👓 À lire également :

Références :
(1) Article R313-3 du Code de la sécurité sociale
(2) Articles L323-1 et R323-1 du Code de la sécurité sociale

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail