Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Rupture conventionnelle CDI : bien négocier votre départ amiable » Actualités

Actualité Rupture conventionnelle CDI : bien négocier votre départ amiable

Rupture conventionnelle & congé maternité, tout ce qu'il faut savoir !

Par , Juriste Rédactrice web - Modifié le 10-07-2019

Rupture conventionnelle & congé maternité, tout ce qu'il faut savoir !

Vous êtes actuellement en congé maternité ou venez tout juste de reprendre le travail après la naissance de votre enfant. Pour des raisons qui vous appartiennent, vous envisagez de quitter l'entreprise mais ne souhaitez pas avoir recours à la démission. Est-il possible de signer une rupture conventionnelle pendant son congé maternité ? Votre employeur peut-il lui aussi vous proposer de signer une convention de rupture ? Quelles conditions doit respecter la rupture conventionnelle pour être valable ?

Est-il possible de signer une rupture conventionnelle pendant son congé maternité ?

Pendant votre congé maternité, votre contrat de travail est suspendu et vous bénéficiez notamment d'une protection contre le licenciement.

En effet, aucun employeur ne peut rompre le contrat de travail d'une salariée lorsqu'elle est en état de grossesse médicalement constaté, et pendant l'intégralité des périodes de suspension du contrat de travail auxquelles elle a droit (1) :

  • au titre du congé de maternité, qu'elle use ou non de ce droit ;
  • au titre des congés payés pris immédiatement après le congé de maternité ;
  • pendant les 10 semaines suivant l'expiration de son congé maternité ou la période de congés payés pris immédiatement après le congé maternité.

Sauf faute grave de votre part ou impossibilité de maintenir le contrat pour un motif étranger à la grossesse, votre employeur ne peut pas rompre le contrat de travail.

🔎 Vous aimerez aussi cet article : Peut-on me licencier pendant ma grossesse ou mon congé maternité ?

Néanmoins, la protection légale dont bénéficient les salariées en congé maternité et au retour de celui-ci, n'empêche pas la signature d'une rupture conventionnelle (2).

💡 À retenir :

Une rupture conventionnelle peut donc valablement être conclue au cours des périodes de suspension du contrat de travail auxquelles la salariée a droit au titre de son congé de maternité, et au titre des congés payés pris immédiatement après le congé de maternité ainsi que pendant les 10 semaines suivant l'expiration de ces périodes.

Quelles conditions pour que la rupture conventionnelle soit valable ?

La rupture conventionnelle doit être acceptée par les deux parties. Elle ne peut être imposée par l'employeur ou le salarié et doit reposer sur le consentement libre des parties.

Ainsi, la rupture conventionnelle est valable uniquement en l'absence de fraude ou de vice du consentement (3).

📌 Exemple :

  • le consentement de la salariée peut être vicié lorsque la rupture conventionnelle est signée sous la pression exercée par l'employeur ;
  • le consentement de la salariée peut être vicié également lorsque la rupture conventionnelle est signée dans un contexte de discrimination.

Pour être valable, une procédure spécifique doit être respectée et la convention de rupture doit répondre à un formalisme bien précis.

Références :
(1) Article L1225-4 du Code du travail
(2) Cass. Soc, 25 mars 2015, n°14-10149
(3) Article L1237-11 du Code du travail

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Rupture conventionnelle CDI : bien négocier votre départ amiable ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés