Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Comité d'Entreprise (CE) » Le fonctionnement du CE » Consultation du CE » Règles de Consultation du CE » Actualités

Actualité Règles de Consultation du CE

Congés payés : quel est le rôle du CSE ?

Par , Juriste Rédactrice web - Modifié le 18-04-2019

Congés payés : quel est le rôle du CSE ?

Les congés d'été se rapprochent à grands pas et en tant que membre du comité social et économique, vous avez un rôle important à jouer. En matière de congés payés, vous devez en effet être informé et consulté sur plusieurs points. Le CSE doit-il être consulté sur la période de prise des congés payés et sur l'ordre des congés payés que l'employeur envisage de fixer ? L'employeur est-il tenu de suivre l'avis du CSE ? La fermeture estivale de l'entreprise doit-elle faire l'objet d'une consultation du CSE ?

Le CSE est-il consulté sur la période de prise des congés payés ?

La période de prise de congés payés est peut être fixée par un accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, une convention ou un accord de branche (1).

1er mai-31 oct.période légale de prise de congés payés

Cette période doit obligatoirement inclure la période légale du 1er mai au 31 octobre de chaque année (2).

Lorsque la période de prise de congés payés n'est pas fixée dans la convention ou l'accord, c'est l'employeur qui définit la période de prise des congés.

Il doit alors, au préalable, consulter le Comité social et économique (CSE) pour obtenir son avis (3).

📌 Exemple :

La période de prise des congés a été fixée du 1er mai au 31 octobre, vous devez être consulté au plus tard au mois de février puisque la période de prise des congés payés est portée par l'employeur à la connaissance des salariés au moins 2 mois avant l'ouverture de cette période (4).

Cependant, l'employeur n'est pas lié par votre avis.

💡 À retenir :

Le CSE doit être consulté sur la période de prise des congés payés et l'ordre des départs lorsqu'ils sont fixés par l'employeur.

Le CSE est-il consulté sur l'ordre des départs en congés payés ?

Là encore, l'ordre des départ en congés est fixé par accord d'entreprise ou d'établissement, ou à défaut, par une convention ou un accord de branche (1).

Ce n'est qu'à défaut de stipulation dans la convention ou l'accord que l'employeur fixe l'ordre des départs en congés, toujours dans le cadre de son pouvoir de direction (2).

Il doit alors tenir compte de certains critères pour fixer l'ordre des départs en congés :

  • l'ancienneté du salarié ;
  • l'activité exercée par un salarié chez un ou plusieurs autres employeurs ;
  • la situation familiale du salarié, notamment les possibilités de congé du conjoint ou du partenaire lié par un pacte civil de solidarité, ainsi que la présence au sein du foyer d'un enfant ou d'un adulte handicapé ou d'une personne âgée en perte d'autonomie.

En l'absence d'accord collectif, Le CSE doit être consulté sur l'ordre des départs en congés, plus précisément sur les critères permettant de déterminer cet ordre.

Vous devez notamment veillez à ce que les critères retenus pour fixer l'ordre des départs en congés ne soient pas discriminatoires.

En pratique, cette consultation peut avoir lieu en même temps que celle sur la période de prise des congés payés.

Vous voulez connaître l'étendue des obligations liées à votre mandat ?

Le CSE doit-il être consulté sur la fermeture estivale de l'entreprise ?

Le CSE doit être en effet informé et consulté sur les questions intéressant l'organisation, la gestion et la marche générale de l'entreprise, notamment sur les conditions d'emploi et de travail des salariés mais aussi sur tout aménagement important modifiant leurs conditions de travail (5).

C'est pourquoi, lorsque l'employeur décide de fermer l'entreprise pendant la période estivale, il doit vous consulter sur le projet de fermeture.

L'employeur doit vous consulter même si la fermeture de l'entreprise est prévue par un accord collectif.

Néanmoins, que votre avis sur le projet de fermeture de l'entreprise pendant la période estivale soit favorable ou non, l'employeur n'est pas lié par votre avis.

Vous souhaitez connaître les différentes situations dans lesquelles le comité social et économique doit être informé et consulté ? Avec notre dossier, soyez informé du planning des informations et consultations du CSE et soyez certain de ne manquer aucun sujet.

Références :
(1) Article L3141-15 du Code du travail
(2) Article L3141-13 du Code du travail
(3) Article L3141-16 du Code du travail
(4) Article D3141-5 du Code du travail
(5) Article L2312-8 du Code du travail

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité du droit du travail

Vous avez des questions sur le sujet Règles de Consultation du CE ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Vos Réactions

  • Christine Seynaeve - Visiteur Le 10-02-2017 à 22:49

    Merci pour cet article clair et précis.

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés